Partagez | 
 

 Ne...touche pas mon corps... {Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Symington Ailein


avatar
• Date d'inscription : 26/11/2015
• Messages : 9



MessageSujet: Ne...touche pas mon corps... {Terminée   Jeu 26 Nov - 11:49






Symington Ailein



• Sexe ; Fille
• Âge ; 16 ans..mais on m'a dit que j'étais majeure..
• Origine ; Péruvienne
• Motif d'incarcération ; Violence envers quelqu'un qui causa sa mort mais c'est pas délibérément... enfin officiellement c'est un meurtre
• Sexualité ; ...
• Groupe ; Asservis
• Emplacement du Bracelet ; Cheville gauche..


• Ta musique préférée ; Clyde... Clyde quand il me parle... seulement Clyde...
• Ton fétiche ; ...
• Dr Pepper ou Coca ; Jamais bu. De l'eau...
• Grand ou petit ; ...Je suis pas grande
• Ton habit préféré ; Jamais eu... juste nue..?
• Ta série préférée ; ...
• Tu aimes les concombres ? ; C'est croquant..


Physique ;


Faut pas toucher au cache-oeil de Ailein, il est important. Avec, Ailein elle ressemble plus à son grand-frère, elle le porte depuis qu'il a perdu un oeil. Comme ça, Clyde est pas tout seul à voir moins bien. Clyde il souffre moins comme ça. Ailein le pense fort. Elle a les mêmes yeux que son frère, ils sont tous deux bleus comme le ciel.

Ailein elle a des longs cheveux roux qui descendent jusqu'à son bas de dos. Quand Ailein marche ils partent à droite puis à gauche, c'est rigolo, ils se secouent fort ! Et lorsqu'elle court c'est encore plus amusant, ils sont tous lisses mes cheveux et très beaux ! C'est les même que son frère. Ailein ne les attache pas beaucoup, elle met parfois des rubans dans ses cheveux mais c'est dur de les faire tenir alors elle abandonne.

Ailein n'aime pas les vêtements, elle a pas été habituée à en porter alors être nue ne l'a jamais dérangé. Mais elle essaye de faire un peu d'efforts en mettant des vestes et des joogings ou jupes. Les jeans ça sert trop, c'est pas agréable et les chaussettes ça dérange. Alors elle aime bien marcher pieds nus. Le sol est froid et ça lui donne des frissons, c'est amusant.

Ailein elle aime pas son corps, elle a toujours pensé que c'était qu'un corps mais après son expérience, elle a peur. Elle veut plus vivre ça mais sa peau est celle d'une poupée de porcelaine et son corps est fin, maigre. Elle a l'air trop mignonne. C'est son défaut.


Caractère ;



Ailein n'ira pas vers les autres, elle n'y voit aucun intérêt, elle ne prendra jamais la parole en première. Elle a du mal à se comporter avec les autres parce qu'elle n'a jamais fréquenté personne, n'a jamais été à l'école. Comment interagir avec quelqu'un différent de soi ? C'est bien plus compliqué que cela n'en a l'air et Ailein a beaucoup de difficultés à aller vers les autres, le sourire aux lèvres et lançant des fleurs.

Elle n'a vécu qu'avec son frère aîné et a donc toujours été habituée aux silences, aux signes de tête et c'est tout. La parole, elle l'a mais n'en use pas énormément, parce qu'elle n'a rien à dire aux autres, parce qu'elle n'en a pas envie, qu'elle communique en silence. Une marionnette qui vous observe sans pour autant ouvrir la bouche, muette et attentive. C'est ce qu'elle peut représenter, elle se fond dans le décor et reste distante. Surtout qu'ici, il y a trop d'hommes, qu'elle doit être encore plus prudente pour qu'aucun ne l'approche. Elle ne le supporterait pas.

Pourquoi ? Parce qu'elle éprouve une véritable phobie de la gente masculine. Plus jamais elle ne veut être touchée par un homme, plus jamais elle ne veut se souvenir de ce qu'elle a vécu. Elle en a peur mais ne reste pas assise à pleurer. Non, elle se défend en frappant, en griffant et en donnant des coups de pieds. Il peut même lui arriver de parler et d'appeler, le seul homme en qui elle a confiance. Son frère. Les restes sont immondes, les restes sont le mal qu'elle répugne et fuit.

Ailein n'a pas peur de beaucoup de choses, elle ne craint pas les bestioles et s'amuse même avec. N'importe quel insecte peut être une distraction même si les moustiques la piquent, elle aime pas les moustiques. Elle a pas peur du noir, elle se sent à l'aise la nuit et trouve réconfort dans les coins sombres. Ce qui effraie les autres l'apaise, ce qui fait peur l'amuse. Elle est dans sa propre bulle Ailein, elle est à part. Elle a développé sa propre façon de penser, sa propre logique qu'elle applique quasiment toujours. Elle classe les autres selon des critères comme 'Gentil' 'Nourriture' 'Soigneur' et s'adresse à eux ainsi.

Elle oublie beaucoup de choses, elle oublie les noms, elle oublie de s'habiller, elle oublie de se brosser les cheveux... Ailein est encore jeune et très évaporée, elle ne peut pas être à l'heure, elle ne peut pas donner de rendez-vous. Elle est tellement perdue dans son monde qu'elle ne le rejoint pas avec le monde des autres. Très tête en l'air, si on ne l'impressionne pas, elle fera disparaître votre existence de son univers.

Ailein, déjà qu'avec ses deux yeux, elle tombait beaucoup, maintenant qu'elle en a bouché un, c'est pire. Elle court dans la prison et tombe tout de suite au sol, elle trébuche sur des savons ou des chaussures et tombe. Elle fonce dans des portes car elle ne regarde pas devant elle, elle fait tomber son plateau à la cantine et ne sait pas cuisiner. Elle fait plus de bêtises qu'autre chose et pourtant, elle fait de son mieux.

Très franche, Ailein ne tourne jamais autour du pot. Elle parle peu mais ses mots ne manquent pas de tranchants. Elle ignore les mensonges, elle ne sait même pas ce que veut dire être hypocrite. Alors elle ne ment pas, elle n'en est pas capable. Elle parlera simplement et vous dira tout ce qu'elle pense avec un ton neutre. Parce qu'elle est trop honnête ou sincère.


Histoire ;


Ailein n'aime pas parler de son passé ni même d'elle. Elle n'aime pas se rappeler de sa propre naissance, ce n'était pas une enfant désirée. C'est juste le résultat d'une nuit sans protection, une nuit entre deux adultes irresponsables, stupides. Six mois plus tard, elle était née mais sans l'aide d'un quelconque médecin. Ailein est née sur une couverture dans un vieux taudis du Pérou. Pas d'acte de naissance, pas de vraie date d'anniversaire, rien n'attestant de son existence.

A peine née, elle fut jetée dans le placard, c'était une erreur pour sa mère qui ne la désirait pas. Son espérance de vie était faible, si son frère n'avait pas été là, elle serait morte rapidement. Les premiers mois furent les plus durs, néanmoins deux ans après, elle put finalement regarder son aîné en lui souriant. Ce jour-là, il a pleuré et elle a rigolé. Un rire juste innocent, naïf. Parce que Ailein ne comprenait pas encore la vie, qu'elle n'avait pas besoin de manger énormément, qu'elle n'avait besoin que de cet amour pour son frère.

Chouchoutée par Clyde, elle se nourrissait peu comme lui. La différence c'est qu'il lui donnait souvent ses restes pour qu'elle n'ait jamais son ventre vide. En échange, elle restait près de lui, tendrement elle le serrait. Parce qu'elle l'aimait beaucoup, c'était la première personne qu'elle avait vu, un peu comme une mère.  De la même façon que son frère, elle n'allait pas à l'école. A la place, son frère lui apprenait un alphabet plus ou moins incomplet, quelques mots pour qu'elle s'exprime mais le plus important à ses yeux restait son nom ; Clyde. D'ailleurs elle l'appelait beaucoup.

Un jour, Alein a pleuré. Parce qu'elle avait peur de la foudre qui frappait trop fort, elle a eu peur et a crié. Elle pleurait, hurlait en pleine nuit. Papa a tenté de l'étrangler et Clyde l'a défendu. A cause de ses cris, il a perdu un oeil cette nuit là. Devant les yeux écarquillés de sa soeur, apeurée. C'était pas la pluie. C'était pas à cause de la scène. C'est parce qu'à cause d'elle, son frère souffrait. Elle l'a serré dans ses bras comme elle le pouvait. Comme pour qu'il n'ait plus mal. Le lendemain, Clyde portait un cache oeil. Ailein fit pareille. Pour qu'il ait moins mal. Elle n'a plus crié après ça.  

Lorsqu'ils quittaient le placard, nus, Clyde passait toujours devant. Comme cela, Ailein ne recevait pas un seul coup de son père, elle devait regarder les scènes. Incompréhension, tristesse gagnaient ses magnifiques yeux, pourtant elle ne bougeait pas. Elle ne savait pas quoi faire. Elle voulait l'aider mais il faisait cela pour la protéger. Alors, elle regardait. Pas pour que Clyde se sente rabaissé, pas pour montrer que Papa avait raison.... Non, elle regardait simplement pour lui montrer qu'elle était fière, qu'elle le soutenait de sa petite taille.

Ailein grandissait plus vite. Elle avait des longs cheveux pas très beaux. Ils partaient dans tous les sens, jamais brossés ni coiffés. Elle n'avait pas honte de son corps nu même si elle commençait à s'interroger sur ce dernier, qu'elle n'était pas comme son frère. Pourquoi ? C'est ce qu'elle demandait. Parce qu'elle était une fille et pas un garçon. A ce moment, elle ne savait pas les problèmes que cette réalité allait lui causer.

Ailein elle a grandit. Clyde aussi. Clyde dut partir aux champs. Ailein avait peur sans lui, elle s'est enfermée dans le placard, n'a pas bougé ni parlé. Elle voulait le voir vite. Les soirs son frère revenait avec des repas normaux. Les yeux de Ailein s'illuminaient quand elle les partageait avec son aînée. Elle souriait encore, naïve et joyeuse de ces nouvelles choses qui lui remplissaient l'estomac. Comme son frère portait quelque chose sur le dos, elle l'a imité et a porté un drap gris. Cela lui faisait une drôle de robe mais c'était amusant.

Tous les jours, elle restait dans le placard à attendre son frère, souriant doucement à l'idée d'être comblée par ces nouveaux repas. Chaque jour une nouveauté qui l'émerveillait. Quelques années ont défilé avec cette même routine jusqu'à ses dit treize ans. Mauvais endroit mauvais moment, elle était sortie du placard plus tôt. Il y avait des bouteilles sur le sol, de la poudre blanche par endroit, sale et pollué. Son père lâcha une bouteille devant elle qui éclata, il était encore plus maladroit que d'habitude. Ailein voulut partir dans le placard mais il avait attrapé ses cheveux pour la traîner par terre, elle avait tenté de se retenir à la porte mais ne put lutter. Ses lèvres s'entrouvraient pour murmurer ce nom plusieurs fois ;

« Clyde,...Clyde... Clyde,..Clyde... »

Rien. Il n'était pas là. Ailein avait peur. Lorsqu'elle fut jetée sur le canapé, elle n'avait encore rien compris. Sa génitrice ne bougeait pas, elle sniffait de la poudre blanche sans ciller. Le seul drap qui couvrait son corps et la reliait à Clyde fut arraché d'un coup. Le porc de père qu'elle avait l'observait avec ce mauvais sourire aux lèvres qui ne présageait rien de bon. Ailein avait peur, ses lèvres tremblaient, son regard s'écarquillait doucement alors que son géniteur écarta ses cuisses. Il avait posé ses mains sur ses genoux, elle ne pouvait pas refermer ses jambes. Lorsque d'une main pressée il retira son pantalon, Ailein eut un très mauvais pressentiment.

.... J'ai mal Clyde. Au-dessus d'elle, son père s'enjaillait dans des mouvements écoeurants. Ailein avait basculé sa tête sur le côté, les premières minutes elle avait crié mais maintenant, sa voix avait disparu. Son regard était vide, son corps souffrait, douloureusement. Les larmes glissaient sur ses joues, elle observait la porte. Clyde, Clyde, viendra. C'est ce qu'elle voulait. C'est ce qu'elle espérait. Ce viol la faisait saigner, jeune, impure. Les râles qu'elle entendait lui donnaient envie de vomir, son corps était empli de crampes. Deux liquides se mélangeaient dans son entrejambe, le sang mais aussi ce blanc représentatif du sperme.

Clyde, Clyde... Il tourna la poignée et elle croisa son regard. Ses lèvres bougèrent très lentement, silencieusement. Aucun son, elle ne pouvait pas. Mais Clyde, il a rompu le silence, il a crié. Il était en colère, énervé et il a attrapé une bouteille pour détruire la cause de cette souffrance. Ailein ne sentait plus aucun mouvement mais c'était trop gros, elle a toujours mal mais observe juste. Clyde, il détruit tout ce mal, il met fin à cette souffrance. Clyde s'approche, il retire cette présence de son corps mais elle ne peut pas sourire. Elle ne peut pas le regarder, ses yeux sont pétrifiés. Il la sert dans ses bras mais elle ne peut pas réagir, elle n'a pas la force de bouger ses bras pour pleurer contre lui.

Elle a les yeux ouverts mais ne peut rien faire d'autres. Son corps est brisé et le restera. Ailein ne peut pas l'en empêcher, Clyde part. Clyde s'en va et elle tend son bras vers lui doucement, ses lèvres bougent mais rien ne sort. Les policiers s'avancent et elle crie, elle a mal entre les jambes et se débat pour qu'on la laisse tranquille. Cependant, on finit par l'emmener, elle griffe, elle mord et elle crie encore son nom. Mais trop tard, il ne peut pas l'entendre.

Ailein n'a pas envie de parler mais on lui pose plein de questions. Elle veut revoir son frère, elle veut juste être seule. Sauf qu'on ne connaissait pas son existence et elle doit remplir beaucoup de paperasse. Elle ne fait rien, elle est immobile sur sa chaise. Après une semaine, elle prononce un nom. Le sien et c'est ainsi qu'elle obtient une identité. On lui donne quinze ans même si elle ne les a pas encore.

« Cl...Clyde... où est...Clyde ? »

Elle apprit qu'elle ne le reverrait pas. Clyde était partit dans un endroit appelé prison. Ailein fut placée dans un orphelinat et voyait une psychologue ainsi que des médecins de temps en temps. Elle est restée cloitrée dans un coin, ne le quittant jamais, ne parlant à aucun autre. Chaque nuit, elle s'en souvenait comme de la veille. De ce que son père lui avait fait subir. Après deux mois, elle ne ressentait plus de douleurs mais sa mémoire n'avait pas totalement oublié. Qui qu'il soit, si un homme l'approchait elle se montrait très agressive. Réaction témoignant de sa peur.

Le point positif à être orpheline c'est qu'Ailein eut droit à plus de nourriture, elle pouvait manger, beaucoup. Elle pouvait se laver, souvent, autant qu'elle le voulait. Elle put se brosser les cheveux aussi. Et les dents, parce que sinon les autres disaient que c'était pas propre. Ailein ne comprenait pas pourquoi, elle n'avait jamais eu besoin de tout ça. Ailein paraissait toujours plus âgée, elle avait eu ses dix-set ans {bien qu'en réalité elle n'en avait que quinze) et peu de monde pensait qu'on l'adopterait. Trop renfermée, pas assez souriante, trop muette. Avec son traumatisme, elle était fermée sur tout avenir, tout espoir d'adoption.

Néanmoins, Ailein était mignonne, elle n'avait pas une masse de graisse à cause de son enfance où les repas étaient rares. Elle s'était débarrassée de l'odeur des déchets et avait des sous-vêtements puis des vêtements. C'était des trucs de gamins avec des motifs de fleurs et de cerises mais au moins, elle avait récupéré une certaine dignité. Une humanité qui lui avait échappé pendant ses débuts de vie. Sauf qu'elle devait poursuivre seule.

Une autre année s'est écoulée, on la nomma majeure même si c'était faux. Elle était encore jeune et dans un mois elle devrait commencer à travailler dans un domaine inconnu. Tout se chamboulerait sans qu'elle ne puisse contrôler. Ailein ne savait pas ce qui lui arriverait, elle n'avait pas de projet particulier, de plus c'était impossible qu'elle parte dans une voie qu'elle aimerait. Partout il y aurait des hommes, partout elle serait oppressée.

Ailein avait décidé de se reposer une après-midi, dans l'infirmerie. Elle méditait sur ce qu'elle allait devenir quand la porte s'est ouverte. Scénario fréquent, l'infirmière devait sortir ou rentrer pour prendre des papiers et des médicaments... Elle ferma ses yeux alors qu'une ombre s'avançait et tira sur le rideau. A peine ouvra t-elle les yeux qu'elle se retrouva nez à nez avec un garçon. Prise de cours, une main plaquée contre ses lèvres, elle tenta de le mordre mais ne le put. Cette scène déplaisante lui rappela forcément son géniteur.

Peut-être était-ce faux ? Ou vrai ? Elle n'aura jamais pu le savoir. Sa main avait agrippé un vase posé sur une table basse et le lança vers sa tête. Il se le reçut et lâcha sa prise pour poser ses mains au niveau de l'impact. Ailein s'est redressée, elle a été prise d'une peur bleue, elle a attrapé tout ce qui lui passait entre les doigts, la table vola, les oreillers, les couvertures, tout. Encore apeurée, elle sortit du lit et se recula. Complètement assommé, le garçon retirait les couvertures alors qu'il saignait. Là, il était en colère et l'effraya encore, encore elle avait peur.

Clyde, Clyde... Se murmurait-elle alors qu'elle attrapa un énième objet pour le lancer. C'était par pur réflexe, par simple peur. Pourtant, lorsqu'elle souleva la chaise et la lança dans un élan de peur. La suite fut flou, elle avait visé trop bien avant de tomber au sol et de se cacher sous le bureau. La tête entre ses genoux, elle a attendu. L'infirmière est revenue et a crié, elle a tout de suite appelé une ambulance avant de trouver Ailein cachée. Ailein ne parlait pas mais au vue de la scène on comprit qu'elle avait fait ça.

On l'emmena face au Juge, elle a été jugée rapidement, les preuves étaient trop nombreuses. Tout ce qu'elle disait était le nom de son frère. Son avocat essaya de minimiser sa peine en expliquant son histoire, sa peur des hommes et tout le reste... Les nombres ne l'intéressaient pas, elle comprenait à peine ce qui se disait. Elle fut juste envoyée dans une prison, le nombre d'hommes était trop grand. La peur la prenait de plus en plus, elle ne voulait pas être là. Pourtant, une seule personne, la seule qu'elle ait aimé était ici. Alors Ailein fut heureuse d'être là. Elle colle le bras de Clyde depuis et ne le lâche pas, elle l'appelle et il répond. Elle l'a retrouvé.






TON PSEUDO ;


[/size]
• Comment es-tu là ; Vous voulez savoir hein ? Je suis déjà là devine  :DDD
• Code ; ♥️ oAo
• Pays ; ...
• Âge ; ...
• Sexe ; ...
• Cookies ou brownies ; Gâteau au chocolat
• Yaoi ou Yuri ; Hétéro
• Avatar utilisé ; Souryuu Asuka Langley d'Evangelion
• Autre ; Je sais pas si je vais bien la faire. Je la trouve choux. Je l'aime mais je sais pas si je vais réussir la voie du silence.
Le problème aussi c'est la différence d'âge, je suis un peu perdue sur le vrai âge de Clyde, l'âge où elle a été violée, l'âge où elle a perdu son frère... Galère 8D



© Flyremoon.




Dernière édition par Symington Ailein le Ven 27 Nov - 14:31, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symington Clyde

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Vsevelod Varlaam & Guarnicionero J. Piero
• Date d'inscription : 18/01/2015
• Messages : 63
• Piercings et tatouages : ...



MessageSujet: Re: Ne...touche pas mon corps... {Terminée   Ven 27 Nov - 3:26


... oAo ← Sous le choc, ne croyait pas apercevoir sa petit sœur de sitôt °^°.

Ahem. Bienvenue ou, plutôt, rebienvenue ♥
*Chope Clyde et le décolle d'Ailein, qu'elle respire ee''* Je ne te cache pas ma surprise lorsque j'ai aperçu la fiche d'Ailein! Bouche bée, voilà ce que j'en étais. Aussi, j'admets sans mal que je jubilais en lisant ton début de fiche, me disant que je n'aurais pas pu rêver mieux comme petite sœur et qu'elle était franchement adorable. J'ai hâte de lire la suite oQo L'aime, l'aime, l'aime ♥♥♥

Quant à l'âge, en réalité, Clyde, en ce moment, a dans les alentours de 23 ans (même s'il en parait plutôt 19), tandis qu'Ailein a alors dans les alentours de 16 ans (même si elle fait plutôt 18-19 ans). Ils ont plus ou moins 7 ans d'écart. À l'époque du viole, elle avait 14-15 ans, voire un peu moins si tu veux qu'elle soit séparé plus longtemps de Clyde (comme ce personnage est ici depuis un moment, il peut avoir passé un temps à Luriguancho avant leur réunion). C'est lorsqu'on l'a trouvé qu'on s'est trompé sur son âge, lui ajoutant plus d'années qu'elle n'en avait en réalité. Je ne sais pas si c'est plus claire? @A@

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas à m'envoyer un MP! Ou à les poser ici! Encore ravi que c'est personnage t'aie plus, j'ai hâte de le jouer avec toi.

Par contre, j'avoue ne pas te reconnaître TT'' ← Mauvais admin. Mais tu m'as pas donné d'indices aussi èé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symington Ailein


avatar
• Date d'inscription : 26/11/2015
• Messages : 9



MessageSujet: Re: Ne...touche pas mon corps... {Terminée   Ven 27 Nov - 11:00

Ailein était tellement choux que je devais la prendre, j'essayerais de finir cette fiche aujourd'hui ♪

Ouf, parce qu'en calculant je croyais qu'elle avait treize ans donc c'était vraiment jeune *pan* Je comprends un peu mieux, elle fait trop vieille Ailein c'est la raison qui explique tout :'3
J'ai plus de questions, je vais me débrouiller :3.

Clyde t'es méchant de pas me reconnaître ;w;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Symington Clyde

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Vsevelod Varlaam & Guarnicionero J. Piero
• Date d'inscription : 18/01/2015
• Messages : 63
• Piercings et tatouages : ...



MessageSujet: Re: Ne...touche pas mon corps... {Terminée   Ven 27 Nov - 19:00


Je t'annonce que tu es validey

J'aimerais te faire un charmant paragraphe de joie et de compliments, mais comme je suis déjà en retard pour une réunion de travail d'équipe - juste d'une heure et demi, pas de quoi dramatiser 8) -, je vais me contenter de te dire que j'ai adoré la fiche et que je suis passé par une vaste gamme de sentiments en la lisant. Sérieusement, tu as très bien cerné le perso, l'écriture est belle et elle est adorable, à croquer même! J'espère que tu te plairas à la jouer et j'ai hâte de la voir évoluer.

Tu connais la maison, mais n'oublie toutefois pas de recenser ton avatar ICI, de demander ta cellule ICI et un rang personnalisé si tu le désires ICI.

Sur ce, j'ai hâte de rp avec toi... à nouveau, Dahlia ♥  ← Espère ne pas se gourer, sinon, fail. 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ne...touche pas mon corps... {Terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne...touche pas mon corps... {Terminée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Néons au corps tordu et nécrose au niveau de la queue
» " culte du corps ou haine du corps "
» Un esprit sain dans un corps sain
» poids du corps dans les dép latéraux
» Maladie traces rouges sur le corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Panthéon :: Casiers Judiciaires :: Registre-