Partagez | 
 

 Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eamon F. Ryan

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Temposhark ; Irresistible.
► DC : Claus G. Jason & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 28/05/2014
• Messages : 239
• Piercings et tatouages : Deux boucles d'oreille en or sur le lobe gauche, dont une qui a été arrachée et a laissé une cicatrice.



MessageSujet: Re: Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]   Dim 26 Avr - 6:50



 





Les allées se ressemblaient toutes comme deux gouttes d'eau, je comprenais pas. Sincèrement, quel était l'architecte qui avait bâti cette merde ? Même pas de panneau et quand il y en avait un, il n'indiquait même pas notre position. Foutue taule de merde. Et en plus de ça, je me faisais mal voir. Quoi, c'est parce que je trimbalais de la viande fraîche qu'on me fixait ainsi ? Tous des obsédés. En soupirant, je pouvais remarquer la légère agitation de Leo. Oh, il était réveillé ? Tant mieux. Il pourrait enfin m'aider à m'y retrouver.

Sauf que je m'attendais à tout sauf à ce genre de réveil. Le voilà qui gesticulait dans tous les sens, m'envoyant presque un coup en plein visage que j'esquivais de justesse. Wow, calme toi ! Je m'étais arrêté pour tenter de le retenir, jusqu'à ce qu'il s'agrippe férocement à moi. Il avait quoi, fait un mauvais rêve ? Cru que j'allais le violer ? Que quelqu'un d'autre allait le violer ? J'arquais un sourcil alors qu'il croisait mon regard. Ah, bah... Quand même. Il était temps. Je soupirais l'espace de quelques secondes avant de lui répondre.

« Oh, Leo. Bien dormi ? »

Le voilà qu'il fixait le sol, un peu comme un chat qui fixait une pelote de laine avec passion, un peu comme s'il était attiré par cette chose, voulant juste reposer les pieds au sol. Allons allons, je n'allais pas l'emmerder une éternité. Je le reposais alors sur cette surface plate, avant de porter ma main vers mon crâne afin d'y replacer quelques mèches qui avaient été dérangées pendant l'agitation du gamin.

« Voilà, voilà. Bon, maintenant faut trouver les cellules. Enfin … Je pense qu'elles sont dans l'aile A. Par contre là, je sais pas du tout où on est. Tu connais les lieux, toi ? »

Avouer que j'étais perdu ? Jamais de la vie. Ça va, c'est pas comme si il allait comprendre après tout. Non, mon raisonnement était sans failles. J'avançais dans la direction que je pensais bonne, replaçant mes mains dans les poches de mon pantalon. Traînant les pieds, j'adressais quelques regards noirs à certaines personnes qui semblaient me fixer de travers.

Bordel de merde, c'était quoi ce labyrinthe, sérieux ?

« Ça doit être par là. »

Enfin, espérons le.

© Flyremoon.


•.......•


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Flyremoon
Deveccian Leo

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : Back on - chain
► DC : Maria & Matheus
• Date d'inscription : 31/12/2014
• Messages : 51
• Piercings et tatouages : Aucun



MessageSujet: Re: Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]   Mer 13 Mai - 19:52

Le monde est parfois trop petit

Ryan
Leo


Le jeune passa une main dans ses cheveux. Il avait encore de l'énergie à revendre. De son regard muni d'une pointe d'agressivité habituelle, il observa les alentours, imitant Ryan. Manque de bol, lui aussi n'avait aucune idée de l'endroit ou ils se trouvaient. Ça devait faire quelque heures à peine que Leo avait fourré son nez à l'extérieur de sa cellule, et ce pour se battre dans l'immédiat, ça va de soi. Alors la prison, il devait la connaître encore moins bien que le vert. Cependant, il croisa les bras, faisant mine de réfléchir.

«Hm. On est dans les couloirs.»

Affirma t-il les yeux fermés, l'air très sérieux, se doutant qu'il serait d'une très grande aide en tirant une conclusion pareille. Rapidement, il se retourna, plaçant une main sur sa hanche, et pointant du doigt une direction au hasard de l'autre.

«Par ici !»


« Ça doit être par là. »

Leo s'était visiblement décidé en même tant que le vert, cependant ils avaient choisis tous deux un sens complètement différent. Le brun se tourna aussitôt vers Ryan et rejoint hâtivement ses côtés.
Ouais voilà, c'est ce que je disais, par là...

Se rattrapa t-il en passant une main dans son dos pour se gratter. Il savait lui même qu'avec son karma, ça allait être le mauvais chemin, donc autant suivre son ami. Chose qu'il fit aussi longtemps que nécessaire pour reconnaître ne serait-ce qu'à peine, les environs des cellules. Quelque minutes plus tard, après un peu de marche, quelque premières cages firent leur apparition dans leur champ de vision.

«On approche nan ? T'es dans quelle cellule toi déjà ?»

Fiche de rp (c) Miss Yellow

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eamon F. Ryan

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Temposhark ; Irresistible.
► DC : Claus G. Jason & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 28/05/2014
• Messages : 239
• Piercings et tatouages : Deux boucles d'oreille en or sur le lobe gauche, dont une qui a été arrachée et a laissé une cicatrice.



MessageSujet: Re: Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]   Jeu 21 Mai - 2:43



 





Je déambulais dans les couloirs comme une âme égarée. Pourtant, j'étais sûr que c'était là ? Je venais de cet embranchement il n'y a même pas deux secondes et ça me semblait déjà pourtant si différent... À croire que les murs changeaient de place, se désintégraient pour ensuite se reformer dans mon dos. Encore une expérience douteuse ? Cette prison allait me rendre dingue. Je n'étais plus qu'une bête, tournant en rond. On voulait ma mort, pas de doute. Dans les couloirs ? Bien sûr qu'on était dans les couloirs, ça je le savais. Merci Leo, au final, tu n'es pas d'une si grande aide que ça. Au moment où j'affirmais la direction, ce dernier me montrait le sens inverse. Comment pouvait-il se repérer alors qu'il venait tout juste d'arriver ? Mhn. C'était louche, bien trop louche.

Je marchais à ses côtés jusqu'à ce que j'aperçoive quelques cellules. Mais ma joie ne put que se faire écraser lorsque je vis les chiffres. Cellule quarante-cinq ? Nous étions bien trop loin de notre point de départ... Là, c'était totalement l'opposé. Je ne comprenais pas, de moins en moins, même.

« Je ne pense pas que c'était par là. En fait, on aurait dû m'écouter et tourner à gauche. »

C'est bien ce que j'avais dit, c'était bien à gauche. Pourquoi avais-je écouté Leo déjà ? Enfin... Est-ce que je l'avais réellement écouté ? Je ne savais plus. Tout ce qui me préoccupait, c'était cet endroit qui semblait se tourner dans tous les sens. Pourquoi ne pas avoir mit un peu plus de couleurs, juste au niveau des murs pour pouvoir se rendre compte d'où on était ? Ces plans ne ressemblaient à rien, juste à des panneaux ridicules qui n'étaient pas capable d'indiquer le chemin.

« Du coup, on fait demi tour ? »

J'adressais un regard au plus jeune, arquant un sourcil.

« Je suis dans la douze. C'est un peu loin du quarante-cinq... En fait. »


© Flyremoon.


•.......•


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Flyremoon
Deveccian Leo

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : Back on - chain
► DC : Maria & Matheus
• Date d'inscription : 31/12/2014
• Messages : 51
• Piercings et tatouages : Aucun



MessageSujet: Re: Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]   Mar 7 Juil - 17:46

Le monde est parfois trop petit

Ryan
Leo


Alors que le brun suivait en toute confiance son ami gazonneux, les numéros de cellules qui apparaissaient sur les murs le firent soupirer. Finalement, la direction qu'il avait choisi sur un coup de tête  quelque minutes plus tôt était peut être la bonne...

« Je ne pense pas que c'était par là. En fait, on aurait dû m'écouter et tourner à gauche. »

Leo fronça les sourcils et écarquilla de grands yeux témoignant de son énervement, tandis que ses mouvements se firent nerveux et brusques.

« C'est toi qui a voulu aller dans ce sens ! C'est moi qu'il fallait suivre.. JE voulais tourner à gauche depuis le début.. Humpf.»

Il croisa les bras et gonfla ses joues, un peu à la manière d'un enfant, avant d'observer la réaction de Ryan du coin de l’œil.

« Du coup, on fait demi tour ? »

Le plus jeune hocha la tête, se hâtant de rebrousser chemin.

« Je suis dans la douze. C'est un peu loin du quarante-cinq... En fait. »

Il jeta un regard au vert, semblant alors pensif l'espace d'un instant.

« Au pire, on se renseigne auprès d'un gardien. »


Habituellement, Leo n'aimait pas parler aux gardiens. Il les tenait en horreur, les trouvant trop sadiques, trop brutaux, trop irrespectueux avec les détenus. Leur attitude je-m’en-foutiste l'énervait. Pourtant, beaucoup de captifs étaient au moins cent fois pire question sadisme, brutalité et irrespect. Ceux-là, Leo ne les aimait pas non plus. A vrai dire, rares sont les personnes en prison susceptibles d'éloigner toute méfiance de la part du brun. Il y avait Ryan. Ryan, qu'il était en train de laisser derrière pendant qu'il revenait sur ses pas dans les couloirs... Jusqu'à ce qu'en face de lui, au loin, surgissent deux silhouettes qui lui étaient familières.

Il plissa ses yeux bleus, se mordit la lèvre inférieure et se retourna vers son ami, attendant alors que celui-ci atteigne ses côtés. Leo avait reconnu les deux responsables de son saignement de nez, et honnêtement, il n'avait aucune envie de les recroiser. C'est pourquoi sur son visage prit place une mine contrariée, car en plus c'était lui qui avait prit part au combat de son plein gré, sur un coup de tête. [Putain, sur tout les prisonniers de Luri, il a fallut que je tombe sur eux. ]

« Ahem... On peut pas... Euh.. ?»


Il se fit hésitant pour continuer sa marche, mais avança finalement en se collant légèrement à Ryan. Quand les deux autres les dépassèrent, une certaine tension se fit ressentir et d’agressifs regards s'échangèrent, mais rien ne se passa. Rien, ou presque, car une poignée de secondes plus tard, des rires moqueurs qui se voulaient probablement discrets raisonnèrent dans le couloir, chose qui ne laissa pas le brun de marbre. Celui-ci jeta un regard furieux par dessus son épaule, persuadé que le ricanement lui était destiné. L'envie d'aller taillader ces gars-là le prit aussitôt, et il se retourna à moitié, émettant un léger grognement tout à fait adorable et peu inquiétant venant de lui.

Fiche de rp (c) Miss Yellow

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eamon F. Ryan

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Temposhark ; Irresistible.
► DC : Claus G. Jason & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 28/05/2014
• Messages : 239
• Piercings et tatouages : Deux boucles d'oreille en or sur le lobe gauche, dont une qui a été arrachée et a laissé une cicatrice.



MessageSujet: Re: Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]   Ven 28 Aoû - 3:05



 





Perdus ? Qui avait dit perdu ? Non, cette prison devait juste avoir besoin d'un plan ou de quelque chose comme ça. C'était peut-être à cause de Leo, que je tournais en rond depuis tout à l'heure ? Ou bien une histoire de karma. Ça devait certainement être ça, je ne voyais pas quoi d'autre. Je soufflais, agacé de ces couloirs qui se ressemblaient tous et de ces gardiens qui ne faisaient que me fixer. Vous, vous avez pas envie de faire un plan, non ?! Bande d'incapables. Et ils nous regardent, ainsi, comme des merlans fris et quand on vient leur poser une questions, ils nous ignorent. Alors, bien, je ne prendrais plus la peine de m'abaisser à leur demander le moindre conseil.

Je jetais un regard au morveux à côté de moi, à ce petit Leo qui semblait être agacé. Ah parce que maintenant c'était de ma faute si on était égarés ? J'aimerais bien voir ça, tiens. Mais je dois avouer qu'en le voyant bouder de la sorte, je n'avais qu'une envie ; lui pincer les joues.

Ce que je fis, au final.

« Allez, arrête de bouder, ça te fera un peu de muscles aux jambes. »

Il était adorable, ce Leo. D'ailleurs, il eu la même mauvaise idée que moi. Pour une fois, je n'étais pas d'accord avec mes propres indices. Non, ces gardiens pouvaient encore crever pour que je m'abaisse à leur demander quoi que ce soit. Je soupirais, avant de voir sa tête de brun s'éloigner. Rah, reviens là, c'était pire qu'un gosse, ce type ! À moins que c'en était un ? Boarh. Je garderais ça en tête, je n'étais pas suicidaire au point de l'appeler « gamin ». Non, j'allais éviter. C'était amusant, n'empêche. Je retenais un rictus amusé, prêt à l'emmerder encore un peu avant de le voir rebrousser chemin. Umh ?

Quelques loubards, hein ? Je soupirais, mes sourcils se fronçant pendant que je les fixaient dans les yeux, me redressant. Mon attitude variait en fonction des prédateurs qui se manifestaient et encore plus lorsque mes proches s'en retrouvaient menacés. Ils ne feront pas long feu s'ils entamaient une baston ici même. De plus, c'était un mauvais endroit. Quelques gardes s'y trouvaient, bien qu'une question restait à se poser... Est-ce qu'ils bougeraient de leur poste pour nous arrêter ou simplement pour parier sur le vainqueur ? Je pestais à l'intérieur, manquant de leur envoyer une dérouillée en plein milieu des deux yeux. Fallait pas me chercher. Enfin, j'étais peut-être un peu trop impulsif.

Je posais ma main sur l'épaule de Leo, me plaçant en avant presque pour les narguer. La vie ici était plutôt dure, un peu comme celle dans une jungle, où seuls les plus grands prédateurs pouvaient survivre. Les rires s'élançaient, avant que mes doigts ne se crispent sur le corps du plus jeune. Oh oh oh. Reste calme, Ryan, garde ton sang-froid.

« Laisse faire ces imbéciles. »

En plus de ça, ils étaient à plusieurs. Alors oui, c'était certainement Leo qui les avaient cherchés, mais ils n'étaient pas non plus obligés de pousser le vice plus loin. Engageant le pas, je jetais un coup d'oeil au petiot, esquissant un rictus amusé.

« Ouuuh, le chat montre les crocs... J'en aurais presque les chocottes ♥ »


© Flyremoon.


•.......•


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Flyremoon
Deveccian Leo

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : Back on - chain
► DC : Maria & Matheus
• Date d'inscription : 31/12/2014
• Messages : 51
• Piercings et tatouages : Aucun



MessageSujet: Re: Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]   Mer 27 Avr - 17:53

Le monde est parfois trop petit
Leo et Ryan
« Laisse faire ces imbéciles. »

Leo tiqua. Il ne comprenait pas le raisonnement de Ryan. Pour lui, laisser faire, c'était s'avouer vaincu. C'était accepter le fait d'être trop faible pour se mesurer à eux. Et cette pensée ne frôlait même pas son esprit audacieux. Il avait trop de fierté, trop de dignité pour reconnaître une défaite, quelle qu'en soit la façon.

« Ouuuh, le chat montre les crocs... J'en aurais presque les chocottes ♥ »

Le « chat » se retourna vers la main de son aîné, posée sur son épaule, pour mordre aussi sec cette dernière,  laissant ses dents s'enfoncer entre la base de son index et la base de son majeur. Ainsi, le détenu aux verts cheveux pouvait se faire une idée de l'effet ressenti lorsque les petits crocs de Leo étaient à l’œuvre.

« Tu comprends rien, on aurait eu notre chance, à deux contre deux ! Pour qui je vais passer moi ? »

Le jeune homme n'était pas vraiment en colère, ni bien contrarié de ne pas avoir saisit la chance de se venger. En vérité, il avait plutôt peur des prochains jours qu'il allait passer ici. Oui, au fond c'était la peur qui le poussait à agir ainsi. Complexé par son physique et la force qui allait avec, c'est par tout les moyens que Leo souhaitait se sentir supérieur aux autres. Alors, entre se laisser faire  et intimider des détenus par la force, le choix était vite fait. Mais là, à ses yeux, la rumeur comme quoi il serait une proie facile allait se répandre dans Luriguancho comme une traînée de poudre.

« Allez Ryan, on les rattrape et on tape dessus !!! Y-a rien de plus facile pour toi non ? Puis comme ça ils iront plus m'emmerder ! Enfin de toute façon, si ils me cherchent encore, ils vont me trouver, ça je te le dis...»

Leo se voyait déjà leur faire mordre la poussière et accéder au pouvoir d'effrayer les autres détenus en un seul regard, comme son ami semblait pouvoir le faire. Après tout, n'était-ce pas grâce à sa présence si charismatique que les deux ennemis du petit brun avaient renoncé au combat frontal ?


Bouuuuh:
 

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eamon F. Ryan

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Temposhark ; Irresistible.
► DC : Claus G. Jason & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 28/05/2014
• Messages : 239
• Piercings et tatouages : Deux boucles d'oreille en or sur le lobe gauche, dont une qui a été arrachée et a laissé une cicatrice.



MessageSujet: Re: Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]   Mar 12 Juil - 17:05



 





Leo était quelqu'un d'attendrissant. Plus je le regardais, plus je voyais un chaton dans un milieu hostile, comme un petit animal tout doux, d'apparence adorable qui ne savait au final pas trop quoi faire pour se faire respecter. Alors à la moindre approche, il se contentait de feuler et de sortir les griffes. Sauf avec moi. Non, moi, j'avais l'impression d'être le mâle Alpha qu'il respectait, même si au départ, j'étais celui qui lui avait fait peur. C'était ça, que tu avais vu, Leo. C'était un jour bien sanglant, lorsque j'ai été arrêté par ta fuite et par ta panique. Mais au final, je ne lui en voulais pas. Comment pouvais-je seulement lui en vouloir ? Il était adorable. Je le respectais beaucoup, lui et sa petite tête brûlée. Arquant un sourcil, j'observais sa réaction, fronçant un peu les sourcils et grimaçant à la morsure dudit petit chat.

C'était douloureux, mais bien moins pire que ce que j'avais déjà vécu par le passé. Allons, mon p'tit, ce n'est pas demain la veille du jour où tu parviendras à prendre le dessus sur ma personne. J'attends de voir si un jour tu pourras seulement me retourner pour m'inculquer le respect. Souriant à cette image, je remuais la main, comme pour la dégager et vint m'abaisser à sa hauteur, un air amusé collé au visage.

« Allons, mon p'tit Leo. Tu sais, ce n'est pas ainsi que tu parviendras à me faire plier de douleur. »

Récupérant mon doigt, je l'observais, avant d'aller ébouriffer sa chevelure. J'aimais beaucoup ses mèches qui volaient de droite à gauche. Ce gamin avait toujours tendance à mettre le feu aux poudres. Ce n'est pas parce qu'on casse la gueule à plein de monde qu'on se fait un nom. Au contraire, avec sa petite taille et sa frimousse, je n'ose même pas imaginer ce qu'ils pourraient lui faire voir, à ce petit bout de choux. Souriant d'une manière étrange, j'engageais le pas.

« Tu sais qu'ils comprendront vite qu'une fois seul, tu ne vaux presque plus rien ? Ils vont te bouffer dès que j'aurais le dos tourné et loin de moi l'envie de devoir ramasser tes morceaux par après. »

Il comprenait décidément tout à l'envers et d'un simple regard, la verdure fit silence dans les couloirs, attrapant le plus jeune sous son aile. C'était sûr... Le premier qui oserait lever le moindre petit doigt sur lui regrettera d'être né. Et j'étais sûr que ça ne serait pas compliqué de vouloir lui faire du mal. Rien qu'à lui jeter un coup d'oeil, je voyais cette lueur danser dans son regard, cette envie qu'il avait de vouloir se faire passer pour un grand et pour rétamer la tronche de ceux qu'il n'avait pas l'air d'apprécier.

J'le trouvais réellement adorable, à force de le voir sous son vrai jour. Ah, Leo, tu ne cesseras jamais d'être aussi mignon.

« Allez, t'auras tout le temps de fracasser les méchants quand tu auras prit un peu plus de muscles au niveau des bras. Lorsque t’arrivera à me retourner, là on en reparlera, mh ? »

Et je me dirigeais vers ce que j'espérais être nos cellules, dans l'espoir que ces couloirs ne se trompent pas à nouveau. Bordel, on allait bien s'y retrouver un jour, non ?

© Flyremoon.


•.......•


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Flyremoon
Deveccian Leo

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : Back on - chain
► DC : Maria & Matheus
• Date d'inscription : 31/12/2014
• Messages : 51
• Piercings et tatouages : Aucun



MessageSujet: Re: Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]   Sam 23 Juil - 18:41

Le monde est parfois trop petit
Leo et Ryan


Je veux ressembler à Ryan ! Je veux être fort comme lui !

C'était finalement cette pensée qui animait la petite flamme bleue dans son regard plein de vie. Il s'était trouvé un modèle, bien meilleur que son propre frère. Ce dernier n'avait pour lui qu'une intelligence remarquable mais cette qualité n'avait aucun intérêt aux yeux du jeune. De plus, il ne voulait plus en entendre parler. Ryan cependant, incarnait d'après lui l'originalité, la puissance, la nouveauté.... Et le gazon. Bref, Leo aimait, enviait et admirait tout élément qui constituait sa personne. Il percevait presque inconsciemment chaque parole du vert comme une invitation à le suivre, un charme destiné à le protéger. Et cette sensation lorsque sa main chaude et rassurante embrassait sa chevelure démente... Le jeune Deveccian en serait presque tombé amoureux. C'est pourquoi, en la mordant de la sorte, il n'avait pas une seule seconde souhaité l'abîmer.

Le petit détenu était du genre nerveux, à agir sur un coup de tête, à préférer réfléchir bien après les actes, et même après les conséquences. Cette fois-ci, il n'y en aurait pas ; Ryan avait vécu cette affront comme une piqûre de moustique. Alors le brun continuait de gonfler les joues tout en suivant son compagnon.

« Tu sais qu'ils comprendront vite qu'une fois seul, tu ne vaux presque plus rien ? Ils vont te bouffer dès que j'aurais le dos tourné et loin de moi l'envie de devoir ramasser tes morceaux par après. »

Il haussa les épaules, souhaitant ne pas en croire un mot. En réalité, le jeune péruvien se voyait même outré par cette remarque. Une fois seul, tu ne vaux presque plus rien. C'est surtout ce qu'il avait retenu, et tenté d'ignorer puisque ça sortait de la bouche de son nouveau modèle. Leo baissa la tête et fronça légèrement les sourcils avant de chuchoter sa réponse ; peut être qu'il ne la pensait pas vraiment au fond de lui.

«C'pas vrai. J'peux me défendre. Hmpf.»

Sa démarche se fit un peu plus lourde, tandis que  ses épaules dressées témoignaient d'un stress passager. Le brun jouait les durs mais l'anxiété et la peur frappaient régulièrement à la porte de son esprit. La plupart du temps, il ne leur ouvrait pas, ce qui laissait place à de l'inconscience. Néanmoins il suffisait de quelque mots sincères made in Ryan pour que Leo se remette en question.

« Allez, t'auras tout le temps de fracasser les méchants quand tu auras prit un peu plus de muscles au niveau des bras. Lorsque t’arrivera à me retourner, là on en reparlera, mh ? »

Le jeune Deveccian jeta un coup d’œil fugace à ces bâtons de chair qui lui servaient de bras, puis aux membres musclés du vert à ses côtés. Que répondre ? Il fallait absolument que ce soit lui qui ait le dernier mot... Et c'est là qu'il voulu bien se rappeler de son frère aîné, qui était capable de sortir d'un grand nombre de situations, sans même bouger le petit doigt.

«Ça veut rien dire, ça ! Mon frère il était pas vraiment musclé, et il arrivait à battre tous les cons qui me faisaient chier... Et je crois bien qu'à chaque fois, c'était juste en leur parlant. »

Il croisa les bras, sachant parfaitement que lui n'était pas capable de tels exploits. Il était persuadé depuis toujours que son frère lui cachait des choses... Et ce souvenir le dégoûtait à présent un peu plus de sa mystérieuse personne.

«Puis, tu parles un peu trop vite, espèce de plante verte.»


À ces mots Leo se jeta sur Ryan dans le but de le plaquer au sol. Il y mit toutes ses forces, tentant de lui faire perdre l'équilibre.


•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le monde est parfois trop petit [PV : Eamon F. Ryan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» nid un rien trop petit
» Dilemme : mon poignée est il trop petit ?
» je crois que mon chiot est trop petit !! un peu d'aide svp
» Trop petit !
» grillon trop petit ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Établissement Pénitentiaire :: Les Cellules-