Partagez | 
 

 A Fallen Angel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dawkins Adriel

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : Bad apple (music box version) + It's hard to say goodbye + What hurts the most + Will of the heart + Here comes goodbye
► DC : Vazquez Z. Abel
• Date d'inscription : 22/11/2015
• Messages : 24
• Piercings et tatouages : Aucun oo



MessageSujet: A Fallen Angel    Dim 22 Nov - 20:16






Dawkins Adriel



• Sexe ; Mâle
• Âge ; 20 ans
• Origine ; Angleterre, Londres
• Motif d'incarcération ; Homicide volontaire non-prémédité en plus d'avoir commis un acte de viol et de nécrophilie... Mais c'est un mensonge...
• Sexualité ; Je crois bien que je suis hétérosexuel oo (bisexuel)
• Groupe ; Asservi, je suis innocent après tout...
• Emplacement du Bracelet ; cheville gauche


• Ta musique préférée ; Des trames de piano, j'adorais en jouer d'ailleurs, dommage, j'en en aurait plus occasion...
• Ton fétiche ; Euh... J'y ait pas pensé pour dire vrai o////o *quelle question embarrassante*
• Dr Pepper ou Coca ; Dr. Pepper
• Grand ou petit ; Je suis assez petit je crois...
• Ton habit préféré ; Des pulls, j'ai toujours froid héhé et je n'aime pas mon corps non plus...
• Ta série préférée ; Hum... Je dois dire que je me passe pas mal de télé. J'adore lire par contre.
• Tu aimes les concombres ? ; Je n'ai pas essayer! >///< *Ce que c'est gênant, j'espère que le questionnaire est terminé!*


Physique ;


Adriel Dawkins. 20 ans née le 14 mars 1987. Origine : Britannique. Le tout nouveau détenu mesure 1m70 de haut pour un maigre 52kg mouillé... On note qu'il a surement dû maigrir durant ces dernières semaines. Une perte importante d'appétit a été notée, de plus, à plusieurs reprises, on l'a surpris à vomir en cellule, avant, pendant et après  le procès. Quand on l'amena au centre carcéral de Luriguancho, le futur détenu a agit de manière fort docile pour un meurtrier doubler d'un nécrophile. Profil droit, rien qui soit hors de l'ordinaire excepté sa chevelure, mais on y reviendra plus tard. Profil gauche... On remarque, sur sa joue gauche, une brûlure étrange qui débutait de cette joue et serpentait à son cou et ça semble allé plus loin, voire l'ensemble de son corps. Mais on ne peut pas en dire davantage pour le moment.

Apparence globale. Il a une chevelure blanche... Ce qui était étrange. Le prisonnier nous répondit qu'à travers les âges, sa chevelure s’est éclaircie et devint d’un argent étincelant. Sa tignasse était légèrement bouclée et lui arrivait à la nuque la recouvrant soigneusement. Ses yeux étaient bleus. Un bleu ciel, mais impossible de le qualifier de glacial même si ses iris en avaient la couleur. Quand on plonge notre regard dans le sien, ses prunelles sont remplies d’affection, de bonté ainsi que de tendresse, malgré la tristesse et la peur qui hantaient son regard... Un regard bien étrange pour un prisonnier qui a commis des crimes aussi horrible.

Assez parler de son regard. On passe à la fouille à nu. Lorsqu'on lui ordonne de retirer ses vêtements, il semblait affreusement gêner... Il voulait même tenter résister passivement à cette procédure primordial, mais quand on le secoue un peu en haussant d'un ton ferme, il s'était docilement plier à nos ordres... Il retira plusieurs couches de vêtements à croire qu'il avait peur de prendre froid ici! Il portait des vêtements chauds et simples comme des chemises, pulls et jeans. Une fois mis à nu, il tremblait et avait la chair de poule... Il semblait ne pas aimer qu'on l'observe nu et il semblait avoir un peu froid peut-être... Quel frileux ce gamin! Sa peau était laiteuse et semblait douce au toucher. On aperçoit également un peu plus l'ampleur de sa maigreur et de sa brûlure au second degré. Une cicatrice l’aura tatoué à vie, elle serpentait tout le long de son corps; de la joue gauche jusqu’à sa cheville droite. Après avoir noté ces détails, on passe aux procédures habituelles, vous savez... Les mains aux murs, faire la grenouille et, etc.

Le tout terminé, il s'empressait de se rhabiller rapidement. Ses lèvres avaient un peu pâli... Bon, on a l'air climatiser, mais il est loin d'être dans le tapis! Peut-être est-ce seulement de la peur? D'ailleurs, quand je saisis ses poignets pour lui passer les menottes, je constate que sa peau était froide, glacé même... Bonjour la mauvaise circulation sanguine oui! Pourtant ici, au Pérou, il faisait chaud, nous étions fort loin des températures glacées de son pays d'origine. Même si pour dire vrai il y avait des pays plus froids et plus rudes que l'Angleterre. J'ajouterais qu'on voyait clairement les marques de ses menottes précédentes ayant bien marqué sa peau. Celle-ci semblait fragile et devait se marquer facilement même s'il prétend guérir assez rapidement et ce même de ses cicatrices. Je le forcerais à faire un tour chez l'infirmerie que ça lui plaise ou non! Vu son air abattu et dépressif un tour chez le psychologue ne lui ferait pas de tort non plus... Commençons par le psychologue tien! Histoire d'évaluer son comportement et mieux connaître les dangers qu'il peut amener!



"I'm innocent..."




Caractère ;


Hors donc, on m'a demandé de faire une évaluation psychologique préliminaire... Je n'ai fait qu'analyser le profil de cet homme et rien de plus. Je ne serais donc point son psychothérapeute. Il en aura bien besoin d'un d'ailleurs.

Je constate sans peine qu'Adriel est un jeune homme mature, calme, poli, timide et réfléchis. Il a surement eut certaines expériences pour qu'il ait maturé aussi rapidement et de manière précoce. De ce que j'ai compris, il a dû s'élever tout seul, mais il n'a guère voulu partager des détails plus explicites de son enfance. En dépit d'avoir grandi de manière autonome, il est devenu un adulte accompli. Ce jeune homme a une approche douce et calme par rapport à son environnement. Lorsqu'il rencontre des gens insolites ou pas, il ne se laisse pas impressionner facilement, il faut être un véritable phénomène pour pouvoir l'impressionner. Le jeune à la chevelure d'argent même s'il est une personne réfléchie, il pourrait arriver qu'il ait des comportements impulsifs malgré lui. Ce jeune homme ne semble pas avoir une once de malice ou est-ce parce qu'il la cache bien? Qui sait? Je devine cependant qu'en de bonnes conditions, il me parait être un homme qui n'aime pas dévoiler ses faiblesses...Quel homme se sent à l'aise de démontrer ses faiblesses par ailleurs? Aucun. Cependant, dans son cas, il ne cherche pas à cacher sa souffrance par une dépendance, des excès de colère ou de violence physique. Dans son cas, il chercherait à cacher sa souffrance par le biais d'un sourire permanent aux lèvres et d'un optimiste authentique ou faux, j'ai du mal à cerner lequel c'est réellement...

Je note qu'il porte un passé lourd et extrêmement difficile sur ses épaules, c'est probablement ce qui s'est passé ces derniers mois qui l'a affecté le plus et qui l'a plongé dans un gouffre de la dépression, et ce, avec raison sans nul doute! Cela dit, ça ne saurait que s'aggraver en lieu carcéral. Je doute qu'il soit assez fort pour résister la prison, criminel vétéran ou pas. S'il réussit à s'ouvrir on n'en saurait davantage ou peut-être consacrera-t-il ses dernières forces à ne rien dévoilé de son passé? Il est fort probable.

Autre chose que je note, c'est que le masque qui se plaît à porter pour démontrer qu'il ne souffre pas, on pourrait le décrire comme étant un jeune homme naïf, niais et innocent. Cela pourrait lui nuire ici... Je le l'ai bien averti... Je doute qu'il prête une quelconque attention à mon avertissement. Quoi que j'en conçois qu'il préfère qu'on le voit ainsi que mélancolique et c'est une façon, quoi qu'un peu malsaine, d'ignorer ce mal qui le ronge. En pleine forme et en contrôle de ses capacités mentales, j'aurais des raison de croire qu'il saurait berner n'importe qui avec cette façade qu'il s'était construit. Il aura beau sembler heureux alors qu'en fait, il se cache pour ainsi éviter de goûter à son amertume. Mais, un masque n'est pas infaillible, et même en bonne santé morale, il pourra toujours tomber à un moment ou à un autre. Il suffirait juste de savoir comment s'y prendre et c'est ça la clé; une clé qui sera difficile à obtenir; toucher à ses cordes sensibles en bien ou en mal...

Poursuivons avec sa timidité. Vraisemblablement, il n'est pas du genre à aller vers une personne, sauf si elle se retrouvait en mauvaise posture, il mettra sa gêne de côté pour lui venir en aide, peu importe le risque. Je sens en lui une personne extrêmement généreuse, vaillant et aimant. On dirait même qu'il a un peu ce qu'on pourrait appeler le "syndrome du sauveur". Certains le qualifieront de bienveillant, d'indulgent ou bien de dingue! Son dévouement à vouloir aider d'autres personne l'amène certainement à se négliger lui-même, ce qui semble être un détail sans importance chez ce détenu. Le détenu semble avoir une certaine facilité pour le pardon. Pardonnant à quiconque peu importe la faute. Quoique je le vois avoir du fil à retordre en ce qui concerne de pardonner à ceux qui s'en prennent aux personnes qui lui sont chères. S'il avait des proches, il s'ouvrirait peut-être à ceux-ci s'il en jugeait bon de le faire. S'il avait toutefois un cercle social quelconque... De ce qu'on a compris avec ce détenu, c'est qu'il n'a plus de cercle social et qu'il était seul au monde... Voir, le monde semblerait être contre lui. Remarque qu'il a commis des crime bien grave, donc c'est tout à fait normal! Adriel semble aussi être un personnage plutôt solitaire, mais je ne crois pas que cela veut dire que la compagnie lui déplaît, bien au contraire! J'oserais même penser que sa solitude le pèse.

J'ai aussi remarqué durant notre rencontre qu'Adriel à un peu la mémoire courte, des détails risquent de le lui échapper ou qu'il ne s'en souviendra simplement pas. Il m'a même avoué ne pas être très doué pour les noms non plus. Il faudra être indulgent, malheureusement, je souligne qu'il est au mauvais endroit pour cela... Sinon le jeune homme pouvait être simplement un peu tête en l'air, déconcentré ou avoir l'air d'être dans les nuages un peu, mais il n'y a rien d'alarmant à ça, non? Bref... Je viens même à me demander ce qu'il fait là? I bl n'a absolument rien d'un criminel, sauf s'il souffre d'un dédoublement de personnalité? Peut-être cachait-il sa nature en gentil jeune homme bien veillant pour ne pas qu'on découvre que c'est un monstre sanguinaire? Ou est-ce qu'il s'avérerait être le meilleur manipulateur qu'il m'ait été donné de voir? Qui sait? Sur ce, ce sera à suivre avec son psychothérapeute...



"I swear I spoke the truth, please, believe me..."




Histoire ;


/!\ Notes importantes /!\:
 

Adriel est vit le jour en mars, mais ses parents ont cru plus sage de le donné, ou peut-être qu'ils sont morts, ou bien peut-être ne désiraient-ils tout simplement pas cet enfant. Pourtant, c'était un magnifique poupon aux train enfantins et doux, à la chevelure brune aux yeux bleus bienveillant... Mais bon, voilà qu'il y a un orphelin de plus dans un orphelinat de l'Angleterre. Malgré la séparation de ses parents l'enfant grandi avec innocence se raisonnant simplement qu'il est née comme ça sans parents. Un peu comme un arbre qui pousse un peu plus loin du bourgeon dans lequel il avait poussé et que le vent à emporter avec lui loin de son arbre parent. Il n'a jamais fait preuve de violence contrairement à certains orphelins qui se sentent abandonné et émerger par le désespoir et la colère de vivre en solitude. Adriel constatant cela chez les autres enfants, il faisait toujours tout pour les rendre heureux, qu'importe s'ils étaient plus jeune ou plus vieux... Certains le voyais comme le parent ou le frère qu'ils ont jamais eut. L'ambiance entre ces enfants perdus était chaleureux...

Pour ce qui est de ceux qui gérait cet établissement certaines sœurs trouvait le comportement du jeune gamin déconcertant... Il n'y avait rien à faire cet enfant était parfait... Trop parfait même, si bien qu'une de ces bonnes sœurs voulait lui faire connaître la misère de toute sorte de manière... En dépit d'être béni par l'affection d'autres bonnes sœurs et des enfants, il se faisait bien malmené par la mère supérieure. En grandissant elle remarqua une autre chose bien déconcertante chez Adriel... Le jeune garçon aimait tout autant les activités de garçons que les activités de filles... Ayant peur d'avoir un homosexuel ou un déviant précoce sous la main, la religieuse redoublait ses corrections. Malgré tout cela le bambin angélique ne le lui en avait jamais voulu... Il préférait davantage investir son énergie envers les gens qui l'appréciait plutôt que de la gaspiller à détester quelqu'un. Il état un enfant certes, à première vue on le disait bizarre, mais il était très sage pour son âge. Quoi qu'on lui reprochait souvent d'être surtout trop gentil! Ce qui est vrai! Avec le temps la mère supérieure en avait marre d'entendre les commentaires désobligent des autres bonnes sœurs qui était toutes séduites par le gentil Adriel. La marâtre les mit à la porte pour engagé des femmes qui détestaient les enfants pour mieux atteindre son ennemi maintenant âgé de sept ans et demi... Par cet Acte le petit brun constatait à quel point la jalousie était la plus laide...

Heureusement, après ce changement c'était un an plus tard qu'on força l'Orphelinat à fermer ses portes pour maltraitance infantile... Malheureusement, ces enfants avaient nulle part ou allé sauf dans un autre orphelinat... Ayant trop peur du sort qui les attendaient à nouveau, certains d'entre-eux fuguèrent et devinrent de jeune itinérants. Adriel à été amené avec ce petit groupe d'enfants qui avaient fuit. Car le jeune garçon voulait veiller sur eux. C'était donc à 8 ans qu'il a quitter l’orphelinat et qu'il était devenu un enfant disparu.

Ce que ces jeunots n'avaient pas penser c'était que les conditions de la rues étaient rudes... bien plus rude que ce qu'ils avaient connus! ... Certains en sont mort de famine durant l'été. Échec. Qu'est-ce que l'hiver leur réservera si l'été était déjà bien assez dure?! Ils essayaient de se trouver du travail, mais rien à y faire, personne voulaient engagé une main d’œuvre aussi jeune. Sauf des Pédés un peu louches! Certains acceptèrent et leurs histoires tournèrent très mal... Dont cette jeune fille qui est devenue une prostituée... Adriel a essayer de l'en empêcher d'accepter son offre, mais elle voulait rien entendre de sa sagesse. Échec. Certains ont été capturer par la police puis replacer en orphelinat. Échec... Puis, voilà qu'un beau jour, Adriel fut tout fin seul à l'hiver qui était arrivé... Il gelait, mais s'en fiche pas mal ayant perdus ses amis l'un après l'autre il s'en voulu si terriblement! Il ruminait tout ses échecs dont il s'en tenait responsable... "It's all my fault"(tout est de ma faute) pensait-il sans relâche... Pour lui il avait tout perdu. Si bien qu'il voulait se donner la mort... Il eut une perte d'appétit complète... L'hiver venait et il savait qu'il mourait de froid lorsque le grand froid s’installera... Finalement, malgré le frileux qu'il était, il a survécu un peu plus longtemps qu'il ne l'aurait cru.. C'est après Noël qu'un vieux itinérant lui fit part de sa gentillesse... Enfin si on veut. Le jeune lui, refusa poliment son aide et avoua même vouloir se laisser mourir à petit feu. Cest alors que le vieillard le pris sauvagement par le col et le secoua en lui crachant un grand sermon. Après cette pluie de postillon et des mots maladroits qui vinrent le toucher, il finit par se ressaisir... L'homme se pris rapidement d'affection pour le petit en dépit de son comportement fort grognon et son manque de manière. Le vieux schnock le pris donc sur son aile et il le guida à faire certaines choses... Fouillé dans les poubelle, quêter, et etc. Quoi qu'il y en avait bien une chose que le garçon détestait faire; volé...

Un enfant il l'était, mais innocent il ne l'était plus, il était vertueux à la place. Comme il l'a toujours été. Adriel distinguait sans difficulté entre ce qu'il y avait de bien et de mal... Il fini par devenir un bon pick pocket à contre-cœur. Il ne le volait qu'en solution de dernier recours pour survivre et pas avant. Il souhaitait y avoir recours le moins possible. Mais au moins il survivait et il a pu rencontrer d'autres itinérants qui ne comprenaient pas comment un enfant si doux à aboutis à la rue... Adriel leur raconta son histoire autant de fois qu'ils voulaient l'entendre... En entendant son histoire, ces gens se sont montrer d'une compassion sans fin. Car pour eux il était impensable qu'un enfant si gentil pouvait vivre autant de souffrances... Ils étaient bien étonné même qu'il ne se soit pas suicidé malgré que son mentor l'ai sortis de là alors que lui-même ignorait l'histoire... Cela n'empêchait pourtant pas le garçon de le considérer comme un père. Un père dure et coriace au cœur bien tendre... Ce qui flattait le vieux sensible. Enfin... il lui crachait des petites jurons quand Adriel avoua ceci pour tenter de garder sa carapace de grognon en place... Mais il était impossible pour lui de rester de marbre face à la tendresse de ce jeune garçon... Il le voyait comme son fils même s'ils n'étaient pas relier par le sang.

Éventuellement le jeune garçon, devint un jeune adolescent... Oui la puberté venait avec l'adolescence, mais en plus, sa magnifique chevelure brune commençait à se fader au blanc... Remarquant ce changement anormal il se mit à porter plus souvent des chapeaux ou des tuques... Personne ne comprenait ce drôle de phénomène étant donné que leurs connaissances en médecine était pour la plupart bien limité... Quoi qu'un nouveau parmi eux, un médecin déchu à tout perdre au casino, leur explique que rarement certaines personnes pouvaient perdre le gène de la couleur de manière précoce. Il évoqua également que le stresse ou la génétique pouvait y jouer un rôle. L'adolescent n'a jamais connu ses parents, il ignorait qu'il pourrait subir ce genre de conséquences et combien d'autres s'il y a plus? L'adolescent complexa donc sur sa chevelure, sinon sa crise d'adolescence était plutôt douce... Un penchant vers la dépression, mais dans ces moments-là on l'aidait toujours à regarder le côté positif de la chose et devenir plus fort... Adriel est aujourd'hui très reconnaissant d'avoir passer ces années difficiles avec des gens si extraordinaires qui l'a aidé à grandir un peu plus chaque jours...

Mais, il ignorait encore que le meilleur était à venir... Tout comme le pire! Un beau jour, dans une journée à récolter de l'argent tenant une pancarte mendiant pour de la nourriture qu'une jeune femme fit son entrer... Adriel s'était cependant endormi. C'était durant une journée froide d'hiver, mais comme il avait faim, le froid l'avait si bien pris qu'il s'apprêtait à somnoler et entrer dans le non-retour de l’hypothermie...

" Wake up sleepy head! " (Réveille toi l'endormie!)

La jeune fille lui pris ses mains gelés ce qui le réveilla peu à peu... Ses mains étaient chaudes comme des flammes en comparaison de ses doigts souillés et gelé. Il avait plus ou moins réaliser que la charmante jeune fille osa lui tenir les mains.

" My my, your hands are dead cold! Are you alright? Well... Beside the cold? " (Mon dieu tes mains sont si glacé! Tu vas bien? Enfin... Mis à part le froid?)

Sa voix ressemblait à un petit murmure distant. Mais il se redressa un peu la tête pour la regarder. Son regard était absent et il la voyait de manière flou. Il distinguait ce qui semblerait être une brunette entourer d'un halo de lumière à contre jour. Puis il tombait. L'étrangère paniqua et tout sombra pour finalement se réveiller à l'hôpital. Elle avait veillé sur lui espérant qu'il survive. Malgré que l'hypothermie l'avait bien eut, il avait survécu. Ce fut presque un miracle! Il se réveillait enfin et elle était encore là à admirer ses cheveux les trouvant loin d'être anodin... Il y avait encore des mèche brune ici et là, mais la majorité de sa tête avait tourner au blanc. Alors qu'il paniqua pour chercher sa tuque et et se cacher, elle lui avoua qu'ils étaient très bien ses cheveux et qu'il n'avait pas à se cacher. L'adolescente à même ajouter que ça lui allait bien et que ça lui donnait un air angélique... L'adolescent eut tôt de rougir, quant à elle, elle en gloussait doucement. C'était ainsi qu'Adriel rencontra Alice.

Leur amitié grandi et comme Adriel avait perdu son père adoptif de vu et  nulle part où aller, elle proposa à ce dernier de vivre chez elle. Ses parents n'étaient cependant pas de cet avis! Ils ont toujours vu Adriel comme une nuisance, un déchet de la société. Il n'était pas le bienvenu, mais avec Alice il se sentait chez lui. Tant qu'elle était là, il pouvait bien laissé les parents le critiquer comme ils l'entendaient. Sa bonne amie eut même la générosité de lui faire des rattrapages d'école pour qu'il puisse y aller un beau jour. Il s'est trouver un petit boulot et à entamer des études. C'est sûr qu'à ses début on l'intimidait beaucoup à cause de sa couleur de cheveux et on abusait aussi de sa gentillesse... Heureusement pour lui Alice était du genre populaire et bien aimer à son école et donc on l'écouta et on fini par le laissé tranquille... Quoi qu'Adriel lui-même devint quelqu'un de bien apprécier lorsque les gens réalisèrent à quel point il était gentil et aimable. Quoi que, à cause de son charisme naturel et qu'il attire les gens, plusieurs garçons était fortement jaloux de lui, car il avait une certaine popularité auprès des filles justement. Ainsi que du fait qu'il était proche d'Alice.

Éventuellement, deux ans passèrent et leur amitié fleurit en amour. L'un comme l'autre, ils sont tombés éperdument amoureux. Le premier amour d'Adriel. Un amour vrai, fort et passionné! Ils ont même comploté pour se marier un beau jour. Le mariage par amour était un des rêves d'Alice. Même si techniquement sa main était promise à un autre homme qu'elle ne connaissais pas et qu'elle aimait encore moins... Un mariage arranger... Malgré l’épopée du XXIe siècle, certaines familles continuèrent l'infâme tradition des mariages arrangés...

Hélas lorsqu'elle voulait annoncer à ses parents que son petit ami s'avère être l’itinérant qu'ils ont recueillis 4 ans plus tôt sous leur toit... Ils étaient tombés dans une colère noire! Il mirent le jeune homme à la rue sans pitié et faisait de sorte qu'Alice ne pouvait plus le voire... Mais plus que tout les deux tourtereaux voulait être ensemble quoi qu'il en coûte! Alors, ils s'enfuirent ensemble loin de l'Angleterre dans un pays chaud aux gens chaleureux et accueillant. Un lieu, où ses parents ne saurait retrouvé leur fille unique. Le Pérou! Ils ont pu passé des vacances en amoureux et éventuellement préparer leur préparatif de l'éventuelle mariage. Ils ont toutefois décidé de passé leur lune de miel en avant à ce mariage. Tout allait bien pour eux! Jusqu'à ce que le pire qui les attendaient arrive...

C'était un soir bien chaud et comme il leur manquait quelque chose pour le souper Adriel était parti au dépanneur du coin pour se procurer ce qui leur manquait pour leur dîner. Une commission assez banal... Le quartier n'était pas reconnu pour être dangereux et pourtant... Une bande de Péruviens avaient réussi à entrer dans leur appartement par effraction et se sont attaqués à Alice!

Lorsqu'Adriel revient il n'en revenait pas de la scène qui se déroulait sous ses yeux... Il s'est figé là voyant sa fiancée attaché en train de se faire prendre et battre par quatre hommes... Il la vit la pauvre Alice dans un piètre état... Des contusions un peu partout, des bleus pourpres faisant déjà surface sur son corps nu. Il aurait bien appeler la police ou fait quelque chose mais on l’attrape avant même qu'il eut le temps de faire quoi que ce soit... Ils l'avaient forcé à regardé sa fiancée se faire violé par ces étrangers qui le maintiens avec brutalité. Étant incapable de bouger, si l'homme aux cheveux d'argent osait hurler ou tenter d’appeler à l'aide, il le marquerait son corps entier au fer rouge...  Bien qu'Adriel ne les écoutait pas trop horrifier par la scène, le jeune homme se débattait de toute ses forces. Si bien que les hommes qui le tenait était fatiguer de devoir retenir l'homme aux cheveux d'argent trouvant qu'il bougeait trop, ils avaient décider de marquer son corps à vie en prenant un bout de métal chauffer à blanc préparer préalablement marquant sa joue passant par dessus l'oreille gauche le cou et firent tout le tour de son corps d'un long et pénible serpentin brûlant! Ses agresseurs manipulaient leur outil de torture lentement et avec profondeur pour bien marquer sa peau pour la brûler d'une douleur incendiaire. Cette brûlure mettait ses nerfs à vif d'une douleur violente. Adriel hurlait de douleur, mais on le bâillonnait bien assez vite et on l’engueulait dessus encore... Marmonnant des jurons qu'il ne comprenait pas tout a fait ne maîtrisant l'espagnol encore...

Cédant à la douleur il finit par tombé K.O. quoi que la période était courte et on lui laissait à peine le temps de souffler... Au moins on lui retira son bâillon Car à son réveil douloureux, c'est en ouvrant les yeux qu'il aperçoit sa fiancée sur lui nue et lui aussi était mis à nu. Elle souffrait, elle avait peur, et elle avait terriblement mal, tout comme son fiancée. Il bredouillait de manière impuissante le prénom de son unique amour en versant des larmes. Les autres qui tenaient sa fiancée empoignait le corps de la jeune femme pour y faire des va et viens sur Adriel. C'était à ce moment-là qu'il  compris rapidement ce qui se passait. Il était en elle à son tour après toutes ces racailles qui l'avaient sauvagement abîmé avant lui. Alice avait si terriblement mal qu'elle criait de douleur, mais elle aussi fut rapidement bâillonner. Quant à lui il fut attacher au lit poignet et cheville ne pouvant se défiler de faire du mal à sa bien aimée et fuir avec elle... Cela dit, ce que leurs sadiques bourreaux leur infligeait était une torture cauchemardesque! Son fiancé qui heurtait sa promise lui infligeant une douleur qu'elle a trop subis pour cette nuit. Tout deux se regardaient impuissant, implorant de leurs yeux que tout ceci cesse que et que ce ne fut qu'un affreux cauchemars... Oh! Si seulement s'en était un... Ils ne seraient pas ici... Après un moment, en dépit de son dégoût et son angoisse face à la situation, son corps fini par répondre de l'acte forcée. Un de ses tortionnaires est parti chercher un couteau... Alice se débattait comme un beau diable malgré qu'elle soit vider de ses force tout comme son amoureux. Si elle avait bien peur d'une chose plus que tout en ce moment c'était la mort. Cependant, on la retenais et on avait détaché les liens qu'Adriel avait aux poignets lui donnant le couteau... On lui ordonna de la tuer. Malgré qu'il na pas compris la langue, les gestes étaient suffisant pour qu'il comprenne. Il protesta et un coup de poing vint se fracasser sur sa mâchoire avec violence. Décidément, il n'avait pas son mot a dire... Il devait le faire... Adriel ne tiendrait pas longtemps, il avait le souffle court par l'angoisse, la peur et l'acte forcé. Il sentait sa conscience vouloir se départir de la réalité et s'évanouir. Il tremblait et manquait de force... Et ne tient pas le couteau comme ses agresseurs l'auraient voulu... Alors, il prirent sa main droite forçait ses doigts à refermer l'emprise de ses doigts sur le couteau. Ceci étant fait, son agresseur guida sa main pour poignardée la jeune femme en plein cœur. Malgré qu'il n'avait plus de force en dépit de sa fatigue, il contrait sa force vivace de son tortionnaire sous l'Effet de l'adrénaline et de sa volonté. Il n'était pas fort, mais il réussit tout de même à faire de sorte que sa main maintenant armée ne bouge plus. Sa main tremblait, mais n'avançait pas pourtant vers la poitrine de sa promise pour la découper et déceler son cœur pour s'y logé. Malheureusement, il ne tiendrait pas longtemps... Ils étaient après tout quatre hommes robustes contre un seul. Il regarda Alice avec une mélancolie profonde. Il était si désoler. Il regrettant tant de ne pas avoir sut la protéger de ce terrible événement. Il était si désespérer de la situation... Il n'y avait plus d'issu pour la sauver et aucune âmes n'avaient entendu leurs agonies autre quelques brouhaha violents. C'était la fin pour elle. Il lui murmura donc :

" I love you... I'm sorry... My love... I couldn't keep my promises I've made to you... I failed... " (Je taime... Je suis desoler... Mon amour... Je n'ai pas su tenir les promesse que je t'ai fait... J'ai échoué...)

Ces mots était si douloureux a dire. On pouvait s'en apercevoir qu'il avait du mal rien qu'à prononcé ces mots sont sortis d'une gorge étrangler par le chagrin et le regret. En prononçant ces mots, ses larmes se mirent a coulées de plus belle mettant ses yeux et ses joues en feu par cette rivière de tristesse qui roulait sur ses joues... Alice aussi lui aurait dit quelque chose de similaire... Faute de pouvoir les prononcer de sa bouche elle le disait que par son regard noisette silencieux. Cependant, elle était triste de devoir lui dire au revoir se sachant condamnée ce qui la rendit plus triste pourtant c'était de savoir que si elle n'était plus là, il porterait cette douleur comme si tout était de sa faute. Elle connaissait si bien son amant sachant qu'il mettrait le blâme sur lui-même... Elle aurait bien voulu lui faire savoir cela. Mais elle ne pouvait rien lui dire avec ce bâillon improviser... Elle aurait tant voulu... Puis, soudainement, l'agresseur avait eut un regain de force et la poignarder dans cœur d'un coup sec...

Son cœur s'est arrêter net... Tout a figer y compris lui-même. Durant ces secondes interminables qui semblaient durer des heures! Le jeune homme avait compris que sa promise à été assassiné sous ses yeux et qu'elle avait emporter ses mots qu'elle voulait lui dire dans sa tombe... Adriel n'en revenait pas. Sa main avait été relâcher après le geste une fois commis. Il la regarda d'un air terrifier et traumatisé. Quoi que ce mot ne rendait pas justice à la stupeur de ce qu'il avait fait avec aide brutale... Sa main et son instrument était imbiber du sang de sa bien aimée... C'est alors qu'il hurlait si fort que les péruviens le tabassait pour le mettre K.O. Il s’évanouit donc une seconde fois...

Cette fois, à son réveil, il n'était plus chez lui, il était menotté à un lit dure et inconfortable comme du rock et il constatait sa nouvelle demeure composé de grillage de métal; sa cellule... Pour le moment, il était le suspect idéal pour le meurtre de sa douce moitié. Toute les preuves le menait à lui seul. Quant à ses bourreaux, eux, ils sen étaient bien sortis. Peu de temps après son réveil, on le tira sans délicatesse vers une salle ou deux enquêteurs et un interprète l'attendaient. On l'avait convoqué pour une interrogation qui, ma foie, était bien brutale. Il répondait du mieux qu'ils pouvaient à leurs questions. De plus il avait beau dire qu'il était innocent, rien y faisait. Personne ne voulait le croire. Alors il fut aussitôt en état d'arrestation pour des crimes qu'il n'avait pas commis et encore moins avec volonté!

Tout le processus jusqu'à ce qu'il soit transférer a Luriguancho et la procédure était long et affreusement pénible pour notre cher Adriel qui était innocent du viol ainsi que du meurtre de sa défunte Alice. C'est après de longs mois épouvantable qu'il est enfin transféré... Mais ses tourments sont loin d'être terminés.





Atsuki Kuroe ;



• Comment es-tu là ; Je ne sais pas quelle drôle de question? 8DDDDDDDD (DC)
• Code ; Okay little boy ♥
• Pays ; Pays? Pffft! Parlons plutôt de planète! /SBAFF
• Âge ; Bazinga!
• Sexe ; Bazinga!
• Cookies ou brownies ; Both ♥
• Yaoi ou Yuri ; Yaoi is life!
• Avatar utilisé ; Shion de N°6


© Flyremoon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dawkins Adriel

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : Bad apple (music box version) + It's hard to say goodbye + What hurts the most + Will of the heart + Here comes goodbye
► DC : Vazquez Z. Abel
• Date d'inscription : 22/11/2015
• Messages : 24
• Piercings et tatouages : Aucun oo



MessageSujet: Re: A Fallen Angel    Ven 15 Jan - 5:42

:Fuckyeah:

Erf!!!! X_X Enfin terminé! Et dire que j'ai laissé ça traîner ça durant 4 mois!!!! DDDDD': je devrais avoir honte!!!! XDDDDD *a honte aussi habituellement les fiche ça traine pas aussi longtemps* Mais bon c'est ce qui arrive dans le temps des fous, des occupations que je me donne en plus d'un retour à l'école, mais en dépit de tout ça je pourrait jouer mon perso!!! èé

Sur ce bonne lecture DDDD: et encore une fois cœurs sensibles faites gaffe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eamon F. Ryan

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Temposhark ; Irresistible.
► DC : Claus G. Jason & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 28/05/2014
• Messages : 239
• Piercings et tatouages : Deux boucles d'oreille en or sur le lobe gauche, dont une qui a été arrachée et a laissé une cicatrice.



MessageSujet: Re: A Fallen Angel    Ven 15 Jan - 17:52

Re-bienvenue à toi ! Premier membre que je vais valider à l'aide de mon nouvel ordinateur *^* ♥

Donc voilà ! Je t'annonce que ta fiche est validée et que tu as la joie de pouvoir commencer à RP, à demander tes petits trucs par-ci par-là et de faire ta fiche de lien. Je te souhaite à nouveau une bonne vie sur ce forum et te dis à la prochaine \oAo/

•.......•


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Flyremoon
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A Fallen Angel    

Revenir en haut Aller en bas
 

A Fallen Angel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ANGEL (Ecaille de tortue)
» Angel Sémiramis
» La cantina de san angel
» Criss Angel
» Enseigne Angel des Montagnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Panthéon :: Casiers Judiciaires :: Registre-