Partagez | 
 

 Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O'Neil Lilith

Détenu

Détenu
avatar
• Date d'inscription : 19/03/2016
• Messages : 6



MessageSujet: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   Sam 19 Mar - 22:37






O'Neil Lilith



• Sexe ; Féminin
• Âge ; 20 ans
• Origine ; Irlandaise
• Motif d'incarcération ; Enlèvement, séquestration, torture, homicides volontaires avec préméditation, incendie d'un entrepot industriel, cavale.
• Sexualité ; Bisexuelle
• Groupe ; Dissident
• Emplacement du Bracelet ; Cheville gauche


• Ta musique préférée ; Le métal
• Ton fétiche ; Une sorte petite peluche pas plus grande qu'un porte clef qui ressemble à un petit monstre qu'elle a depuis toute petite
• Dr Pepper ou Coca ; Coca
• Grand ou petit ; Moyen
• Ton habit préféré ; Des habits piqués aux conquêtes d'une nuit, elle adore porter des chemises trop grandes qui lui font plus office de robe que de haut ~
• Ta série préférée ; Dexter et American Horror Story
• Tu aimes les concombres ? ; « Dis, rappelle-moi... Pourquoi j'ai commencé à te parler ? »


Physique ;


Comment ne pas remarquer la jeune Lilith ? Malgré sa petite taille -elle ne fait pas plus d'un mètre soixante- et son poids plume -du fait qu'en prison, elle ne mangeait pas toujours à sa faim-, elle attire vite l'attention avec sa longue chevelure verte. Personne ne sait vraiment de quelle couleur étaient ses cheveux avant qu'elle ne les colorise et elle-même semble avoir oublié. Pour reprendre de façon plus générale, Lilith a une silhouette frêle qui traduit son manque évident de force physique cependant largement contrebalancé par une souplesse et une agilité toutes deux innées. Frêle, elle n'est pas pour autant une planche à pain, loin de là même. La prisonnière a réussit à conserver de jolies formes qui ont attirées des regards pervers et à de nombreuses reprises des soucis avec d'autres prisonniers mais ce n'est pas pour autant que la demoiselle les cachent. Lilith a la peau plutôt pâle et n'a pas hérité des tâches de rousseur de ses parents, cependant, elle a hérité de la "gueule d'ange" de sa mère. Un visage fin aux traits harmonieux, un front recouvert par sa frange, de grands yeux, une bouche aux fines lèvres et un nez légèrement retroussé. Ce visage innocent associé à son regard ambre si envoutant en perturbe plus d'un(e) et, ça, la jeune femme le sait et elle sait s'en servir. Qui ne s'est jamais posé la question en voyant Lilith et sa bouille arriver accompagnée de gardiens pour la remettre dans sa cellule et sans connaître ses antécédents "Qu'est-ce qu'elle fait ici ?" ? Jusqu'à maintenant, pratiquement personne. Pourtant, ses fines mains qui ont l'air si fragile ont un jour été recouvertes de sang.


Caractère ;


Lilith est quelqu'un qu'on pourrait qualifier d'instable. Comme en pleine crise d'adolescence, avec elle, on ne sait jamais sur quel pied danser. Personne n'est vraiment en mesure de prédire ses réactions à l'avance et encore moins ce qu'elle pense ou va faire. La prisonnière est très impulsive sans pour autant être irréfléchis. Certains de ses actions peuvent le paraître aux premiers abords et pourtant, tout est calculé depuis le début. Lilith est une manipulatrice, elle essaiera toujours à avoir ce qu'elle veut et à avoir le plus de monde de son côté. Pour autant, elle sait faire preuve de franchise, la preuve, si elle veut vous dire merde, elle vous dira merde, que vous soyez une fille de son gabarit ou un taulard faisant quatre fois sa carrure et tout en muscle. Elle n'a pas peur de dire les choses qu'elle veut dire et parle souvent crument, elle n'aime pas tourner autour du pot. De plus son langage n'est pas vraiment tout ce qu'il y a de plus poli, à croire que la demoiselle est fâchée avec la politesse et ne sait même plus qu'avant de pouvoir dire "Tu m'emmerdes", on peut dire "Tu m'embêtes".

Lilith est complexe à comprendre, elle dit ne pas aimer les gens. Elle se moque généralement d'eux, les manipule parfois voire même les pousse à bout dans certains cas mais sans ses gens autour d'elle, elle se sent seule et déprime. La jeune prisonnière a une peur phobique de finir seule et elle ne supporte pas la solitude. Il faut savoir que Lilith est quelqu'un avec beaucoup de fierté et qui n'avoue que très rarement qu'elle a tord. La jeune femme ne supporte également pas de se faire marcher sur les pieds, elle n'aime pas vraiment user de la violence mais le fera si la personne en face d'elle la provoque vraiment. Et encore une fois, elle n'a pas peur de se frotter aux plus coriaces. Pour résumer, Lilith est une grande gueule rebelle qui n'est, dans le fond, pas méchante, elle cherche juste un peu d'attention de la part des autres dans cet endroit cruel qu'est la prison qu'elle n'aurait du jamais connaître.


Histoire ;


Lilith, escortée par les fidèles toutous de la prison, arriva dans une petite pièce où il n'y avait qu'une petite table et deux chaises dont l'une déjà occupée par un homme qu'elle ne connaissait pas. Elle fut brutalement assise par les gardiens qui la menottèrent à la table qui était elle-même solidement soudée au sol. Une vitre sur le côté de droit de la pièce les reflétant montrait que ses moindres faits et gestes étaient observés par des flics campés derrière cette même vitre. Avant de partir, les gardiens lâchèrent un dernier conseil à la taularde.

« C'est le fameux homme qui a demandé à te voir, t'as intérêt à être sage, sinon tu sais ce qui peut t'arriver. »

Ils montrèrent la vitre sans teint d'un mouvement de tête. Lilith répondit à leur remarque par un regard noir. Comme si elle ne savait pas déjà tout ça. Elle soupira et se tourna vers la personne en face d'elle, un homme d'une trentaine d'années, habillé d'une simple chemise blanche et d'un jean délavé, tenant un carnet, un stylo et ayant posé un dictaphone sur la table. Quand la jeune femme était arrivée dans la pièce, il avait écarquillé les yeux, comme surpris. Lilith l'avait alors interrogé du regard, se posant pleins de questions dont les réponses n'allaient pas tardé. Il se racla la gorge, l'air nerveux. La prisonnière n'aimait déjà pas ce type rien que dans sa manière d'être.

« Désolée mais je ne savais pas à quoi vous ressembliez, je savais que vous étiez jeune mais je n'aurais jamais cru que vous ressembliez à ça... »

Lilith haussa un sourcil, perplexe, ça y est, elle était sûre qu'elle allait détester ce mec.

« Parce qu'il faut avoir écrit son casier sur le front pour être considéré comme un prisonnier ? »

L'homme resta un moment pétrifié, comme si il s'était prit une gifle de la part de la prisonnière, le contraste entre la douceur d'une jeune voix féminine et les paroles froides qui lui étaient adressé l'avait déstabilisé mais il s'en remit vite. Faisant tourner son stylo entre ses doigts, il sembla chercher un moment comment formuler ce qu'il avait à dire puis regarda de nouveau la jeune femme dans les yeux.

« Repartons du bon pied, je me présente, Scott Callaghan, je suis journaliste mais aussi écrivain. En ce moment, je fais un livre sur différents prisonniers et prisonnières et j'aimerais en savoir un peu plus sur- »

Lilith soupira et leva les yeux au ciel, ne se gênant pas pour le couper en plein milieu de sa phrase.

« Rentre chez toi Scott machin, j'ai tout raconté à la police et tout est dans le joli petit dossier qu'ils ont. Alors, au lieu d'emmerder les gens de si bon matin, tu aurais dû peut être commencé par là. Je n'ai rien à dire de plus que ce qu'il y dans mon casier judiciaire. »

Scott, encore plus nerveux, avait l'impression que le col de sa chemise s'était soudainement resserré. Il se mit à taper frénétiquement son stylo contre le carnet qu'il avait apporté, secouant légèrement la tête à ce que la jeune femme venait de dire, voulant se donner l'air calme.

« Non, je... Je connais votre casier, je l'ai même relu plusieurs fois mais, je ne m’intéresse pas vraiment aux faits qu'il y a écrit dedans. Ça, tout le monde à déjà entendu parlé de ce que vous avez fait. Ce que je veux savoir, c'est votre histoire. Votre situation familiale, où vous viviez... Tout ce que vous étiez avant d'arriver ici. »

Ce fut au tour de Lilith de rester bouchebée. Elle ne s'attendait tout simplement pas à ça. Des journalistes étaient de nombreuses fois venu la voir, espérant qu'elle leur dise une nouvelle chose qui ne serait pas noté dans son casier, que ce soit un simple vol ou un autre meurtre dont elle ne se serait pas reconnu coupable lors de son procès. Mais qu'elle raconte son histoire, ça, c'était une première. Ses traits se détendirent finalement et elle colla son dos au fond de sa chaise, un sourire étirant ses lèvres pour la première fois depuis le début de leur discussion.

« Hm... D'accord. J'ai pas eu une vie des plus palpitante avant d'arriver ici. Je suis née en Irlande, je pense que ça s'entendant avec mon accent mais au moins maintenant vous en êtes sûr... »

Scott se mit à écouter attentivement la prisonnière, ayant allumé le dictaphone sur la table, celui-ci enregistrant sans discernement les moindres bruits dans la pièce.

« ... Mes parents n'étaient ni riche ni pauvre. Nous vivions correctement bien qu'il y avait des mois plus difficile que d'autres. Ma mère est boulangère et mon père est libraire, je n'étais pas vraiment une élève modèle même si ce n'était que la primaire alors, pour compenser, j'aidais autant l'un que l'autre dans leur travail quotidien. J'aidais ma mère à faire le pain le matin et je triais les nouveaux livres que mon père recevait pour les mettre en rayon. Malgré que j'aidais et que j'essayais de m'en sortir comme je pouvais à l'école, il y avait plusieurs fois où je me retrouvais seule et m'ennuyais. Mes parents l'on vite remarqué et avait de toute façon envie d'un deuxième enfant, alors à mes sept ans, elle est arrivée. Alys, ma petite sœur, j'étais complètement gaga d'elle. Quand j'étais petite, je m'arrangeais pour être tout le temps avec elle, je me souviens aussi mettre mise à beaucoup travailler à l'école pour pas qu'Alys prenne l'exemple d'une grande sœur qui ne faisait rien. C'est en partie grâce à elle que j'ai eu d'aussi bonnes notes le restant de mes années scolaire jusqu'à même devenir une élève avec des facilités. Mes parents étaient fier de moi et ma petite sœur reproduisait ce que je faisais, elle disait vouloir me ressembler. Seulement, avec le temps, j'ai commencé à devenir un peu moins sérieuse, je crois que je me suis relâchée car j'avais ce que je voulais. Puis vers la vingtaine, c'est l'âge où l'on devient un peu plus fêtard, on veut sortir... Alys qui avait toujours eut l'habitude de m'accompagner partout et de recopier chacun de mes gestes ne comprenait pas pourquoi je pouvais sortir et pas elle. Elle avait treize ans, bien trop jeune pour participer à des fêtes universitaires où j'allais et pourtant. »

Lilith baissa les yeux et les ferma, des choses lui revenait légèrement en tête à ce moment là. La musique, la foule d'étudiants, l'odeur de l'alcool et le sourire d'Alys.

« Elle avait particulièrement insisté pour venir ce jour là. Après tout, nos parents étaient eux aussi sorti et elle n'avait aucune envie d'être gardée par une nounou. J'ai finis par craquer, j'ai accepté à condition que l'on revienne à la maison avant une heure du matin pour ne pas que les parents s'en rendent compte. J'ai décommandé la nounou et nous sommes parti pour une fête qui rassemblait pratiquement tout le campus universitaire. »

Un soupire coupable mourut entre ses lèvres qu'elle mordillait presque à sang vraiment s'en rendre compte. Si il y avait bien une erreur qu'elle reconnaissait dans sa vie, c'était bien celle-là. La pire erreur de toute sa vie. Avoir emmené sa petite sœur de treize ans -qui avait l'air beaucoup plus mature que son jeune âge- à cette fête en pleine air à laquelle n'importe qui pouvait prendre part. Et si ce n'était que la seule erreur qu'elle avait commis...

« Une amie a eu besoin de mon aide et j'ai laissé Alys quelques minutes seule alors que je savais pertinemment qu'elle avait bu quelques verres qui avaient suffis pour faire monter son taux d'alcool dans le sang. Quand je suis revenue, elle avait disparu. Je l'ai cherché désespérément de longues minutes parmi les étudiants, je ne pourrais pas dire le temps qu'il s'est écoulé entre le temps où je l'ai laissé et celui où Mike m'a dit avoir vu Alys au bras de trois types marcher en titubant jusque dans les rues pas loin. Il pensait que je les connaissais et n'avait pas réagi. D'ailleurs, personne n'avait réagi. Comme si ça semblait normal à tout le monde que trois types louches accompagnent une gamine alcoolisée. »

Elle commençait manifestement à perdre son calme mais un regard vers Scott qui avait l'air compatissant l'apaisa légèrement. Elle reprit une grande respiration pour pouvoir continuer son récit. Autan dire qu'il ne s'agissait pas de la partie la plus marrante.

« Quand je l'ai enfin retrouvée, elle était allongée à même le trottoir, en me rapprochant, j'ai pu remarquer que ses vêtements étaient à moitié déchirés... Alys était sans vie sur ce trottoir. Ses vêtements étaient tâchés, elle s'était fait violée et pour étouffer ses cris, ils l'avaient étranglée ! Trop fort pour qu'elle survive... »

La voix de Lilith avait fini par se casser sur ses derniers mots. Pourtant, elle ne pleurait pas, elle ne sanglotait même pas. Scott restait silencieux et commençait à réellement comprendre ce qu'était Lilith en dehors de son casier.

« Malgré que la police connaissait l'identité de ces types, ceux-ci ont réussis à leur échapper et ils ont fini par clore l'affaire comme si il était préférable qu'on ne reparle plus de ce qu'il s'était passé. Quand les types ont compris que la police avait lâché l'affaire, ils ont eu la putain d’audace de revenir. Comme les flics ne voulaient rien faire, j'ai agis de mon propre chef. Les attirés un par un dans cet entrepôt que le propriétaire avait pratiquement abandonné a été un jeu d'enfant. Un grand coup sur la tête et pouf, plus personne. ~ »

Lilith avait retrouvé son sourire, un sourire en coin qui filait la chaire de poule à Scott qui continuait cependant à écouter la prisonnière.

« D'abord, je les ai déshabillés puis attachés, en faisant en sorte qu'ils n'aient rien pour communiquer avec l'extérieur. Ils sont restés trois jours dans cet entrepôt, à poil, sans nourriture, sans eau. Je suis revenu le quatrième jour leur faire un petit coucou et accessoirement leur parler d'Alys. Au début, ils ont niés, puis, après quelques coupures et brûlures sur le corps, ils ont fini par admettre en chialant ce qu'ils avaient fait à ma petite sœur. Mais, ça ne suffisait pas, j'ai continué à leur donner des coûts et à marquer leur peau à vie en demandant à ce qu'ils s'excusent auprès d'Alys pour ce qu'ils lui avait fait subir avant de les castrés avec des cisailles. »

Lilith mit ses bras sur la table et se pencha comme une gamine racontant un secret, avec un sourire malicieux. Par automatisme et par curiosité, Scott se pencha également pour écouter ce que la jeune femme avait à dire.

« Si vous voulez une exclusivité non marqué dans mon casier, ces cisailles, je les ai volées au magasin de jardinage pas loin de l'entrepôt. »

Finit-elle par annoncer avec un petit rire tout aussi malicieux que son sourire qui ne manquait pas de rendre l'écrivain plus mal à l'aise que jamais, ne sachant pas trop si il devait rire ou pas de cette petite anecdote que certains journalistes auraient payés pour avoir afin d'avoir au moins un scoop dans leurs torchons. Lilith se redressa finalement.

« Une fois avoir fini, je les ai laissés se vider de leur sang puis j'ai mis le feu à l'entrepôt en pensant qu'ils ne trouveraient pas de preuves sur des corps calcinés... Ce sont les cisailles qui m'ont trahis, les pompiers sont arrivés trop tôt pour qu'elles brûlent entièrement et il y avait toujours mes empreintes dessus. La suite, tu la connais. J'ai été transférée dans cette foutue prison. »

Scott fronça les sourcils et croisa les bras, une question semblait le tarauder.

« Pourquoi cette prison au Pérou alors que vous étiez en Irlande. »

Lilith rit jaune à sa question.

« Ces chiens étaient originaire du Pérou, ça a créé un bordel monstre dans l'administration mais pas aussi longtemps que je l'avais cru puisque mon pays a préféré me donner au leur. Ils ne voulaient plus entendre parler de crime de vengeance pour un viol, surtout engendré par une femme, ça faisait tâche dans la petite ville où j'habitais, ils voulaient surement que tout le monde oublie ça rapidement, qu'il n'y est pas de mouvement de mécontentement ou une connerie du genre. Car c'est tellement plus simple de livrer une criminelle qui a tué des violeurs pour qu'on l'oublie plutôt que de faire son boulot efficacement et condamner une bande de trou du cul qui a réussit à fuir la police une fois, une seule putain de fois. Ce que moi, je n'ai pas réussis à faire. »

Pile à ses mots, des gardiens entrèrent sans le moindre avertissement dans la pièce, détachant Lilith de la table pour lier de nouveau ses poignets derrière son dos. Il était l'heure qu'elle reparte en cellule, le temps de visite de la prisonnière était maintenant écoulé. Scott resta un moment silencieux dans la pièce et pensa à éteindre son dictaphone avant de repartir comme il était venu, cette histoire se rejouant en boucle dans son esprit, si bien que le dictaphone ne lui servirait sans doute pas.






TON PSEUDO ;


• Comment es-tu là ; Je me souviens plus comment j'ai trouvé le forum mais je l'ai mis dans mes favoris o/
• Code ; Parfait ♥
• Pays ; France
• Âge ; 18 ans
• Sexe ; Féminin
• Cookies ou brownies ; Cookies !
• Yaoi ou Yuri ; Yuri
• Avatar utilisé ; c.c. - Code geass

© Flyremoon.



Dernière édition par O'Neil Lilith le Lun 21 Mar - 19:08, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deveccian Leo

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : Back on - chain
► DC : Maria & Matheus
• Date d'inscription : 31/12/2014
• Messages : 52
• Piercings et tatouages : Aucun



MessageSujet: Re: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   Dim 20 Mar - 10:08

Welcome, Lilith ! :3

Jusqu'à maintenant ton personnage me plaît grandement (C.C♥) ! Donc bon courage pour finir ta fiche, en ésperant que tu te plaira avec nous :D ! Ryan va être content d'avoir une congénére plante verte.♥

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Neil Lilith

Détenu

Détenu
avatar
• Date d'inscription : 19/03/2016
• Messages : 6



MessageSujet: Re: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   Dim 20 Mar - 10:14

Merci ! ♡ J'aurais sans doute finis ma fiche dans la journée, j'ai déjà toute l'histoire en tête. *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Neil Lilith

Détenu

Détenu
avatar
• Date d'inscription : 19/03/2016
• Messages : 6



MessageSujet: Re: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   Dim 20 Mar - 18:06

Désolée du double post, mais j'ai terminé ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eamon F. Ryan

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Temposhark ; Irresistible.
► DC : Claus G. Jason & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 28/05/2014
• Messages : 239
• Piercings et tatouages : Deux boucles d'oreille en or sur le lobe gauche, dont une qui a été arrachée et a laissé une cicatrice.



MessageSujet: Re: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   Lun 21 Mar - 17:59

OHW. UNE JOLIE FILLE AUX CHEVEUX VERTS. Bienvenue à toiii ♥

J'approuve ton choix capillaire, il en va de soi que nous serions de bons amis *poutre*

J'ai hâte de voir comment ta petite Lilith va se débrouiller à Luriguancho, enfin de la gente féminine ♥
Cependant, je laisse le loisir à notre administrateur favori -Varlaam du nom- la joie de poursuivre la lecture de ta fiche et ce, pour te valider ♥

J'espère que tu te plaira bien parmi nous ♥

Au plaisir de pouvoir engager un RP avec toi ~

•.......•


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ask.fm/Flyremoon
Vsevolod Varlaam

Personnel

Personnel
avatar
► Theme song : Monster, Imagine Dragons
► DC : Symington Clyde, Guarnicionero J. Piero & Steesen Morten
• Date d'inscription : 20/03/2015
• Messages : 131
• Piercings et tatouages : Je n'en ai pas, mais j'ai bien des cicatrices pour compenser.



MessageSujet: Re: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   Lun 21 Mar - 18:32

Bienvenue ♥

Tout d'abord, désolé pour le petit délais! Ensuite, avant de te valider, j'aurais une question à te poser concernant son arrivée à Luriguancho. Puisque la prison est au Pérou, Lilith doit avoir commis son crime sur les terres péruviennes pour être admise (ou s'en être prise à des Péruviens). Comme elle est née en Irlande, je me demandais si le tout se déroulait là-bas ou si elle avait déménagé? Je ne crois pas l'avoir lu dans ton histoire, s'il est mentionné, je m'en excuse! (Je viens de sortir des bras de Morphée, fort confortables d'ailleurs, alors j'ai les pensées un peu en vrille.)

Autrement, tout est parfait! C'est un personnage complexe qu'il me tarde de voir évoluer; j'aime tout particulièrement le fait que cette dite complexité ait une raison d'être. On s'en aperçoit en lisant son histoire qui, ma fois, démontre toutes les conséquences d'une action banale. Je l'ai beaucoup aimée et j'ai par ailleurs trouvé qu'elle était bien racontée. Via tes descriptions, on peut facilement imaginer les réactions de Scott. Bref, ton personnage est intéressant, bien monté et très humain. Dans sa situation, tout le monde perdrait un peu les pédales et, pour ma part, je ressens de la sympathie pour elle et j'ai presque envie de la faciliter, ces connards le méritaient eAe/.

J'espère que tu te plairas et passeras un agréable moment sur le forum. Si tu as des questions, n'hésite pas, ma boîte à MP est ouverte en tout temps!

Au plaisir de se croiser en CB ou in rp ♥

P.S: Varlaam, pour sa part, a bien envie de corriger ce sale langage et d'éduquer Lilith =='' (Oui, c'est tout ce qu'il a retenu).

ÉDIT : Et Ryan, vous vous ressemblez beaucoup tous les deux, vous avez le même «  sale caractère ». Ça me ferait plaisir de vous remettre à l'ordre êAe

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O'Neil Lilith

Détenu

Détenu
avatar
• Date d'inscription : 19/03/2016
• Messages : 6



MessageSujet: Re: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   Lun 21 Mar - 19:00

Merci beaucoup, je suis contente que la fiche ait plu ! Surtout que je l'ai écrite très rapidement car le forum m'a directement inspiré mon personnage (ce qui est assez rare je dois dire, je suis souvent lente pour les fiches, si bien que je me fais de temps à autre virer car je ne l'ai pas fini dans les temps malgré un délais accordé xD M'enfin, ici n'est pas la question)

Pour l'histoire, je n'avais pas remarqué cette grosse incohérence, donc j'ai rajouté ce passage.
[...]La suite, tu la connais. J'ai été transférée dans cette foutue prison. »

Scott fronça les sourcils et croisa les bras, une question semblait le tarauder.

« Pourquoi cette prison au Pérou alors que vous étiez en Irlande. »

Lilith rit jaune à sa question.

« Ces chiens étaient originaire du Pérou, ça a créé un bordel monstre dans l'administration mais pas aussi longtemps que je l'avais cru puisque mon pays a préféré me donner au leur. Ils ne voulaient plus entendre parler de crime de vengeance pour un viol, surtout engendré par une femme, ça faisait tâche dans la petite ville où j'habitais, ils voulaient surement que tout le monde oublie ça rapidement, qu'il n'y est pas de mouvement de mécontentement ou une connerie du genre. Car c'est tellement plus simple de livrer une criminelle qui a tué des violeurs pour qu'on l'oublie plutôt que de faire son boulot efficacement et condamner une bande de trou du cul qui a réussit à fuir la police une fois, une seule putain de fois. Ce que moi, je n'ai pas réussis à faire. »

Pile à ses mots, des gardiens entrèrent sans le moindre avertissement dans la pièce,[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vsevolod Varlaam

Personnel

Personnel
avatar
► Theme song : Monster, Imagine Dragons
► DC : Symington Clyde, Guarnicionero J. Piero & Steesen Morten
• Date d'inscription : 20/03/2015
• Messages : 131
• Piercings et tatouages : Je n'en ai pas, mais j'ai bien des cicatrices pour compenser.



MessageSujet: Re: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   Lun 21 Mar - 19:22

Tout est donc parfait! Tu es officiellement validée ♥ (Et j'aime bien ce petit passage, d'ailleurs!)

Le jeu t'es maintenant ouvert, mais n'oublie toutefois pas de recenser ton avatar ICI, de demander ta cellule ICI et un rang personnalisé si tu le désires ICI.

Bon jeu, chère demoiselle!

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lilith ▬ Si la vie est un jeu, alors, jouons ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Satanoperca lilith
» Lilith vide son bol de nourriture quand elle ne peut pas sortir
» Lilith
» Lilith et sa fille :(
» Lilith, ma petit chipie n'est plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Panthéon :: Casiers Judiciaires :: Registre-