Partagez | 
 

 «For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Draven C. Reeve

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : I'm Awesome - Spose
• Date d'inscription : 12/09/2015
• Messages : 2
• Piercings et tatouages : Full Body Tribal & quelques piercings recouvrants ses oreilles.



MessageSujet: «For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]   Sam 12 Sep - 6:22






Calista Draven, REEVE



• Sexe ; Wanna see my banana ?
• Âge ; 23 ans, pile poil mon ami. Avec les poils qui viennent aussi.
• Origine ; 'murica mothafucka'.
• Motif d'incarcération ; J'me souviens pas. Awéh, c'tait p't'être la fois où j'ai essayé avec réussite d'tuer mon prof' ?
• Sexualité ; Pansexuel. Parce que la vie. J'aurais bien dis ''Because Japan'' mais on est un peu loin.
• Groupe ; DISSIDENT UESH ! C'pas moi qui ai choisi la thug life, c'elle qui m'a choisi.
• Personnage utilisé ; OC Reve de Jeotabet.


• Ta musique préférée ;
• Ton fétiche ; Manger d'la crème fouetter sur les fesses de batman.
• Dr Pepper ou Coca ; COCACOLA OF COURSE ~~
• Grand ou petit ; ... Hue hue hue.
• Ton habit préféré ; J'dirais bien une jupe, mais t'sais, échapper la savonnette dans les douches... Voilà quoi, t'vois le résultat mec ?
• Ta série préférée ; Késsecé ? Sorry, j'préfère rester dehors à glander. Or something like that.
• Tu aimes les concombres ? ; OUI SURTOUT S'ILs SONT GROS COMME MA B-... Okay nan.


Haaaw. Look at this. My ass's so beautiful. Too much swag ;


Reeve, c'est l'albinos qu'à une tronche de con. Celui que ta probablement envie de donner une baffe ou deux dans la gueule parce qu'il sait pas se taire. Parce que ses yeux se foutent royalement de ta gueule. Reeve c'est ce type de mec, énervant de part sa façon d'être. Et de part sa gueule. Chose spéciale étant, il aurait probablement été un des seuls cas d'albinisme au monde à se stabiliser. Enfin, même si ça ne datait que depuis ses quinze ans, pouvoir profiter de la vie, de la plage et du soleil, c'est probablement à ce moment-même où il avait commence à se sentir vivre. Et aujourd'hui ? C'était sûrement le plus grand con de l'histoire, qui s'auto-proclamait libre alors qu'il avait fini enfermé dans une prison, suite à une connerie. Connerie qu'il avait jugé ''normale'', alors que la société non. Mais bon !

Pour en revenir à cette gueule d'attarder qu'est la sienne, la raison pour laquelle il saute autant aux yeux est, comme cité plus haut, frappante. En effet, ce n'est pas seulement blafard que son teint est, mais bien d'un blanc presque éclatant. La moindres marques s'y affichant ne pouvant que faire un contraste grandiose sur son teint immaculé. Alors n'imaginer même pas qu'est-ce qui est arriver à son cas d'insomnie, causant des cernes des plus que magistrales sous ses yeux. Pas que ça change d'habitude, de toute façon. Mais ce n'est pas que ce teint blanc qui attire les regards, ni cette chevelure partageant les mêmes tendances, dont il semble se plaire à teindre le dessous en un verdâtre~turquoise éclatant. Selon quelques personnes, il rappellerait vaguement une crème glacée vanille/pistache. Malheureusement, le goût, lui, n'est pas garantis. Sans remboursement. Malgré tout, ce n'est pas dit qu'après avoir vu son regard rougeoyant, l'envie d'y goûter vous prendras.

Outre son aspect totalement fantomatique, qui en fait frissonner plus d'un, il ne faut pas douter. Certes, c'est un albinos, mais celui-ci n'aurait pas hésité un instant pas le passer à profiter un maximum de la vie lorsque son état avait sembler se stabiliser. L'entraînement avait également fait parti de son quotidien. Malgré ses vêtements, qui semblent lui donner une silhouette totalement dépourvu d'une bonne musculature, ce qui se cache en-dessous est une tout autre histoire. Enfin, faut pas abuser non plus. C'est pas Superman. Mais ça n'empêche pas que son corps arbore de fins muscles ciselés et des abdos des plus surprenants, une fois son t-shirt retiré. Mais ce qui surprend le plus, une fois torse nu, ce ne sont pas ses muscles, loin de là. C'est plutôt la ''souillure'' qui traverse sa peau blanche. Un tatouage presque full body tribal, noir comme de l'encre. Recouvrant la majorité de son dos, s'étendant sur sa fesse droite et caressant le haut de sa cuisse. Remontant pour dévorer ses épaules et le côté gauche de son torse, celui-ci s'étend sur ses bras, mais alors qu'il s'arrête au niveau du coude sur le bras gauche, il s'étant jusqu'à l'avant-bras pour le droit. C'est en quelque sorte sa petite fierté, mais évidemment, encore là, c'était surtout parce qu'il était con. Et accessoirement parce qu'il semblerait porter une certaine haine pour ce teint trop blanc qu'est le sien. Et l'acte probablement le plus débile qu'il aurait fait, aurait été de demander à ce damner tatoueur de poursuivre son full body sur l'avant de son ventre, épousant sa taille et enlaçant avec une beauté malsaine la base de son sexe.

Du style à porter de rares piercings, ceux-ci ce situe, pour la majorité, sur ses oreilles. Les deux arcades y ayant droit, une boucle pour la gauche et full arcade pour le droit, il termine son lot avec deux simples boucles sur le lobe gauche. En ce qui concerne ses fringues... Tant que ça a du style, pourquoi pas ? Enfin, si ce n'est pas encombrant et donne un style dit comme «classe» à ses yeux, ça va. Même s'il ne cache pas qu'il privilège toujours un pantalon sobre, un t-shirt quelconque avec un sweat. La base de la vie, en quelque sorte. L'attirail parfait de l'enculeur.

[Note; Reeve possède aussi des ongles noirs (vernis) mais les ronges, parfois jusqu'à la peau. Vive les mauvaises manies. ♥]


What the f*ck ima weirdo ? Shut the f*ck up ! ;


Reeve, avant, c'était le gamin silencieux, toujours docile, qui obéissait au doigt et à l'œil. Étrangement, aujourd'hui, c'est le p'tit con toujours en première ligne pour foutre le bordel. C'est celui qu'on pointe du doigt quand une bouse arrive, même si c'est pas d'sa faute. Il a le karma sur le cul et pas le bon qui plus est. La merde, non ? Sans jeu de mot, of course. Depuis qu'il semble avoir découvert la liberté de vivre, il avait passé environ une année, ne faisant qu'explorer ce qu'il avait toujours admiré de loin, depuis sa chambre d'hôpital. Malheureusement, suite à cette année, il aurait déménagé au Pérou en suivant sa mère et son père. Ce fut un jeune américain, complètement bouché, il était arrivé dans ce pays inconnu. Il avait l'impression qu'on venait de lui ôter une nouvelle fois sa liberté. Moment déclencheur peut-ont supposé, comme c'est exactement à ce moment qu'il aurait commencé à se rebeller. Ce fut la première fois où il avait teint ses cheveux, d'ailleurs, passant entièrement du blanc à un noir et turquoise. Ce fut le début de sa descente aux enfers.

Aujourd'hui, c'est un véritable petit monstre. Loin du mioche débile qui piquait des cookies à la cafèt' en douce. Des cookies, à la destruction de bien à coup de batte de baseball, c'était le petit délinquant typique, sans amis, que tout le monde fuyait. Avant de graduellement devenir pickpocket et finir par braquage de boutique. Semblerait-il qu'il eut des dons pour le crime, comme il ne s'était jamais fait prendre la main dans le sac. Enfin. Maintenant, il peu être considérer comme la bitch de service. Celui qui agace avant de partir, qui tendra la main mais va l'écarter avant que la personne ne la prenne. Reeve est un peu ce genre de personne, enfin, il sait faire preuve de sérieux aussi. Du type fighter, il aime également passer la majorité de son temps à faire valser ses ennemis, même s'il semble avoir du mal à y arriver sans l'aide de quelques techniques de Krav Maga. En effet, malgré son air totalement stupide, c'est un expert dans cet art des plus dangereux.

Légèrement hautain, il ne semble pas prendre conscience de sa place par moment. Il irait même jusqu'à manquer de respect à sa propre famille. À ses yeux, la hiérarchie n'est pas un système existant, tous sont à la même hauteur. Enfin. Sauf lui. Il lui arrive aussi fréquemment de chercher la bagarre. Mais ça, c'est juste parce qu'il est con. On peut pas le nier, c'est un être qui fait beaucoup de choses stupides. Par simple stupidité. Chose qui ne semble pas très choquante, quand on le regarde aller, il semble avoir de légère manie enfantine. Comme ce regard qui brille lorsqu'on lui refile des bonbons, ou la teinte rosée que son visage blafard emprunte lorsqu'on le complimente. Au fond, il semblerait être extrêmement enfantin, possessif, territorial et grincheux, comme toutes bonnes personnes en ce bas monde. Exception près étant qu'il semble être un peu plus fou qu'une bonne majorité de la populace.

Reeve est aussi un grand sportif. Enfin, son ancienne vie semblait surtout être monopolisé autour d'entraînement physique, de Krav Maga et de son portable. Aaah. Ce portable de merde. Qu'il en a gaspiller du temps, dessus ! Aboutir en prison, ça ne lui dérangeait pas vraiment. Mais qu'on lui enlève son portable... Waaah. Ça, s'était la crise. Ne plus pouvoir envoyer de textos avaient ressemblé à la fin du monde, durant les premiers temps. Mais il s'y était graduellement habitué, même si l'envie était toujours aussi présente. Malgré son air parfois hagard, silencieux, tête en l'air, il sait également être quelqu'un d'un peu trop enjoué, voir même surexcité. Aussi dignement qu'un enfant devant le Père Noël dans le centre d'achat. Tien, d'ailleurs, en revenant sur le point qu'il est tête en l'air, il lui arrive également de ne pas prendre conscience quand on lui parle. Alors ne soyez pas surpris s'il vous ignore royalement !

[Note; Reeve est insomniaque, il peut passer plusieurs jours sans dormir, jusqu'à s'effondrer tout simplement. Outre cet aspect très peu agréable, il peu dormir à une condition. La chaleur humaine est toujours la plus appréciée, n'est-ce pas ?]


Once upon a t-... Shut up and listen ! ;


L'Amérique, quel beau pays. C'est là qu'est né cet être si blanc. Auquel on prédisait un avenir grandiose malgré son faible corps et son risque de survie loin d'être élevé. Au final, c'est une enfance peu joyeuse qui l'avait attendu. N'importe quel gamin aurait voulu se suicider que de savoir qu'il risquait de passer la majorité de sa vie cloué dans un lit. Enfin, contrairement à une victime de l'albinisme normal, Reeve semblait être allergique à quelque chose, dont les médecins n'arrivaient tout simplement pas à identifier la cause. Après cinq ans, il aurait tout simplement passé d'un bloc spécial, à l'hôpital, dans une chambre confinée chez ses parents. Son père étant décédé quelques mois après que sa mère soit tombée enceinte, dans un accident, celle-ci n'aurait pas tardé à épouser un autre homme, qui tenait une école de Krav Maga. Ce fut au deuxième étage de celle-ci que le jeune homme aurait vécu, enfermé. Une interdiction de sortir avait été levée et, même s'il avait aimer, il n'aurait pas pu contredire l'interdiction. Il n'avait même pas assez de force pour tenir debout tout seul, à cinq ans. En contre-partie à son confinement, son beau-père était souvent venu, dans l'unique but de tenter de faire sourire le gamin, il lui avait montré des techniques. Sans résultat. Il était toujours aussi stoïque.

À sept ans, son état semblait s'être miraculeusement stabilisé. C'était, bien sûr, le tout premier cas d'albinisme qui semblait s'être guéris de lui-même. Quelques semaines plus tard, la raison de ses allergies fut également trouvée par une infirmière. Il réagissait sous l'un des produits nettoyant, utiliser pour stériliser les aiguilles utilisées sur lui depuis sa naissance. Quelques temps avant ses huit ans, toutes ordonnances furent levées, offrant ainsi une vie normale au gamin qui s'était empressé de faire une unique demande à sa famille. Il désirait aller à l'école. Ce fut bien sûr avec les larmes aux yeux que sa mère céda, acceptant, sans prendre conscience de ce qui pourrait arriver. Bien sûr, son bonheur fut rapidement coupé lors de la rentrée. Il n'eut jamais le temps d'y participer, comme sa famille avait pris l'avion ce jour-là. Direction le Pérou. Depuis quelques semaines déjà, sa mère avait été harcelée quand a une promotion, qui l'emmènerait, elle et sa famille, dans un autre pays. Bien sûr, son mari n'avait pas hésité une seconde à vendre son école, pour en bâtir une lorsqu'ils furent arriver. Mais aucun des deux n'avaient pris conscience du refus qui se lisait sur le visage de Reeve. Il avait l'impression qu'on venait tout simplement de lui arracher sa liberté nouvellement gagner. Celle pour laquelle il avait souhaité et prier.

Le visage souriant qu'il avait arboré n'avait pas duré. Et le peu de joie qu'il éprouvait encore n'avait pas tardé à disparaître avec la rentrée. Non seulement devait-il attendre une école au Pérou, mais son cas n'avait en rien aider la cause. Les autres gamins l'avaient tout simplement pris pour un monstre, de part sa blancheur anormale, sa tignasse immaculée et son regard vermeille. Mais gracieuseté lui fut offerte par la vie, c'était un génie. En quelques mois à peine, il n'avait pas tardé à rattraper ses années scolaires manquées, rejoignant les bambins de son âge. Mais à quoi bon ? Non seulement se moquaient-ils de lui, de sa personne, mais même les adultes s'y mêlaient. Son professeur en particulier.

Il s'en souvenait encore aujourd'hui. Quelle enfance horrible, lui qui avait toujours souhaité aller à l'école comme tout le monde. La cruauté s'étant refoulée en lui, ce fut avec un regard hostile qu'il avait finalement regardé la vie. Il n'avait pas besoin d'amis, il n'avait pas besoin de rien. Ses journées se constituaient basiquement d'un lever grognon, d'une journée à se faire insulter et, parfois même, battre, avant de retourner le soir. Exception près étant qu'il avait commencé à passer la majorité de son temps sur son ordinateur, ou à s'entraîner avec son père. Une vie si... Ennuyante. À quinze ans, la rentrée fut frappante. Cheveux coloré, mi-noir sur un côté rasé et turquoise sur l'autre côté plus long, piercings aux oreilles, c'était l'image même du typique délinquant. Mais ce n'était pas seulement une image. Voler, briser des trucs, rater ses cours. Ne pas faire comme tout le monde semblait lui apporter un certain repos. Il en était même venu à trouver sa façon de penser ''normale''. Pourquoi pas, après tout ? Pour le peu de cours auxquels il attendait encore pour pouvoir passer un minimum son année, son professeur ne semblait pas le ménager. Ce n'était rien de plus qu'un déchet à ses yeux.

Au final, il aurait recaler une année, puis deux. Lasser de voir répéter toujours le même scénario, il avait recommencé à aller en cours, décider de terminer son année pour de bon. Mais étrangement, l'attitude du professeur n'avait pas changé. Il semblait tout faire pour déranger Reeve, le rabaisser, l'humilier, l'énerver. Il n'allait peut-être pas si bien, en fin de compte. Mais plutôt que de s'énerver, l'albinos avait préféré jouer au délinquant soudainement obéissant, docile. Il n'avait jamais rétorqué. Enfin, jusqu'au jour où le dit prof lui avait balancé un libre en pleine gueule vers la fin de l'année. Il avait dix-huit ans depuis peu, mais peu importe. À ses yeux, ça avait tout simplement été typique, normal. Il n'avait pas compris la réaction horrifier des autres élèves. Le livre avait volé et la cible avait été sa tête. En retour, il avait ramassé la paire de ciseau dans son étui à crayon, s'était levé et avait marché vers l'avant de la classe. Malgré le nombre incalculable de fois où l'homme lui avait ordonné de retourner s'asseoir, Reeve n'avait pas arrêté ses pas une seule seconde. Et malgré ses supplications et les cris des alentours, le jeune homme n'avait pas flancher une seconde. Il avait même trouvé un plaisir morbide à perforer les entrailles de son professeur qui agonisait depuis quelques secondes déjà, hurlant à plein poumon. N'en ayant toujours pas fini, ce fut deux gardiens qui débarquèrent au pas de course, pour trouver l'adolescent assit à cheval sur les cuisses de sa victime, les mains plongées dans son ventre ouvert au grand public. Il souriait bêtement. C'était avec la nausée que les gardiens s'étaient approchés pour l'attraper et le traîner loin de son jouet, mais il n'avait jamais répliqué. Il s'était tout simplement laissé traîner, questionnant ceux-ci. Pourquoi les gens hurlaient ? Pourquoi l'emmenaient-il ? Il n'avait pourtant rien fait de mal !

La cours judiciaire ayant rendu son verdict, il fut emprisonné. Pas que ça l'ai déranger de toute façon ! Ce fut également à ce moment, à ses dix-neuf ans, qu'il avait réclamé l'aide du tatoueur de la prison, qu'il avait passé deux jours cloué sur la chaise de celui-ci. Pas une fois il n'avait tilter sous son aiguille alors qu'elle perforait sa peau immaculée pour y laisser une oeuvre d'art noir. Durant les premières minutes, le tatoueur avait semblé totalement contre cette idée, avant de finalement laisser place à son inspiration. Reeve était le meilleur tableau qu'il lui fut donné sur lequel peindre. Quelques années passèrent, sans réel accroc. Il s'entendait bien, avec son comparse de cellule. Certains se moquaient parfois de son teint blafard, mais ne tardaient jamais à le regretter. Il ne fallait pas se frotter à un expert du Krav Maga !

Sa sentence ne semblait pas près de tirer sur sa fin, mais il ne se doutait qu'il l'allongerait autant. En effet, insomniaque depuis qu'il était tout petit, il avait toujours feint le sommeil, malgré son éveil total. Ce qui lui avait valut d'entendre la discussion entre son partenaire de cellule et les hommes de celle d'à coté. Ils planifiaient de se le taper, une partouze sur un seul mec ? À peine la discussion avait-elle été terminer, que la vie de son ''confrère de chambre'' avait été rendu. Et que l'alarme avait résonné. La justice n'avait tout simplement pas compris son résonnement. À ses yeux, c'était tout simplement normal de se débarrasser d'un con qui en voulait à son cul, de gré ou de force. Non ? Ce fut finalement le dernier verdict rendu à l'heure. À 23 ans, il était condamné à 76 ans de prison et serait transféré à Luriguancho, où il passerait le reste de ses années jusqu'au jour de sa libération.






KING ;


• Comment es-tu là ; VARLAAAAM MY LUV MY BAE COME IMA GONNA EAT U :I
• Code ; Validé ♥
• Pays ; Québec. Parce que. C'est swag.
• Âge ; J'SUIS UNE GRANDE PERSONNE MAINTENANT.
• Sexe ; Hoot hoot. Ima owl.
• Cookies ou brownies ; BROWNIES. AND COOKIES. BECAUSE ITS HELLA TASTY.
• Yaoi ou Yuri ; Both. Yaoi, Yuri, Hentai. Come here, I'll hold you my dear.

© Flyremoon.



Dernière édition par Draven C. Reeve le Mar 15 Sep - 23:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holguin J. Faust

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Skillet - Monster.
► DC : Eamon F. Ryan & Claus G. Jason
• Date d'inscription : 13/01/2015
• Messages : 178
• Piercings et tatouages : Deux boules argentées dans le bas du dos, un tatouage dans le haut de celui-ci et un piercing à la langue.



MessageSujet: Re: «For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]   Sam 12 Sep - 16:13

Ohw bienvenue ♥

Même si je te l'ai déjà dit sur la Chatbox, je me permet de te le redire sur ta fiche c:
J'espère que tu te plairas sur Luriguancho -etneferapastropdebétises,hein?♥-

J'aime beaucoup le physique de ton perso tiens, j'espère qu'il ne trainera pas trop dans mes pattes de peur de lui faire quelque chose ♥

Sur ce, je te souhaite bonne continuation pour ta fiche, n'hésite pas à poser des questions s'il le faut ~

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-castle.forumgratuit.be/
Vsevolod Varlaam

Personnel

Personnel
avatar
► Theme song : Monster, Imagine Dragons
► DC : Symington Clyde, Guarnicionero J. Piero & Steesen Morten
• Date d'inscription : 20/03/2015
• Messages : 131
• Piercings et tatouages : Je n'en ai pas, mais j'ai bien des cicatrices pour compenser.



MessageSujet: Re: «For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]   Sam 12 Sep - 16:40


Pour le coup, Faust m'a devancé, mais je viens tout de même dire bienvenue ♥

Et si y'a quelqu'un qui va bien manger l'autre, c'est moi èwé Sérieusement, ton avatar est à croquer et j'ai envie de le dévorer. J'aime beaucoup ses cheveux d'ailleurs, les deux couleurs qui se mélangent, ça me fait un peu penser à un cornet de crème glacé, miam. Outre ça, je te jure, je n'ai pas arrêté de relire ton début de fiche et de me tordre de rire à chaque fois. C'est tout bonnement hilarant et j'en ai fait des beaux rêves, merci ♥. Enfin, même si tu étais fatigué, ton troll me ravit et c'est bien amusant, surtout que j'ignorais que tu pouvais être un tel troll. J'en apprends tous les jours! Bref, j'ai hâte de voir cette fiche terminée et je te souhaite donc bon courage en espérant que tu te plairas parmi nous et passeras un agréable moment.

Au plaisir de se croiser en CB ou in rp ~

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabriny O. Kyllian


avatar
► DC : Nop.
• Date d'inscription : 24/07/2015
• Messages : 19
• Piercings et tatouages : Piercing lingual.



MessageSujet: Re: «For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]   Sam 12 Sep - 19:20

HEYOOOO BIENVENUE ♥

Faust et Varlaam ont déjà tout dit, mais j'aime comment que t'as écrit ce début d'fiche +w+
.... et le perso est seksy, putain ! *va jouer au stalker*

Bref, bonne chance pour la suite de ta fiche ! J'espère te croiser un de ces jours sur la CB ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draven C. Reeve

Détenu

Détenu
avatar
► Theme song : I'm Awesome - Spose
• Date d'inscription : 12/09/2015
• Messages : 2
• Piercings et tatouages : Full Body Tribal & quelques piercings recouvrants ses oreilles.



MessageSujet: Re: «For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]   Mar 15 Sep - 23:19

AYÉH FINI BLBLBLBLBL

Fausty; 'ttention, c'moi qui risque de te faire des choses krrkrr.

Mishatte; VAZY D'OÙ J'AI UNE TRONCHE DE CRÈME GLACER. HEIN HEIN. MON PIED DANS TES FESSES UESH ! D8<

Kyllian; Oh my, hello cutie. Wanna play with me ? 8D

Sinon, merci pour les welcomes mes p'tits choux à la crème. :I
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guarnicionero J. Piero

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Symington Clyde & Vsevolod Varlaam
• Date d'inscription : 13/04/2015
• Messages : 81
• Piercings et tatouages : Une larme sur la joue gauche, une étoile sur la joue droite de tatouées. Côté piercing, il n'y a bien que mes oreilles.



MessageSujet: Re: «For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]   Mer 16 Sep - 0:16


Alors, rebienvenue ♥

Et je t'annonce que tu es validey! :nyanya: Alors, tête de crème glacée, ton physique est tout bonnement alléchant, surtout cette description de ton tatouage. Il fait baver, il le rend sexy à mort et je comprends bien pourquoi tu en faisais une fixation, je vais en faire une aussi désormais, pour sûr. Rien que d'y penser, j'en ravale ma salive! J'aurais bien le droit de le parcourir de mes doigts, ne? ♪ Ensuite, comme toujours, j'adore ton style d'écriture, il ne cesse de me charmer et je me perds aisément dans celui-ci, malgré les quelques fautes qui rendent parfois difficile la compréhension de ta phrase. Autrement, j'aime aussi beaucoup sa personnalité, j'aime comment elle est complète et, de même, originale. J'entends par-là qu'on retrouve plein de petites choses qu'on a pas nécessairement tendance à penser et qui rendent ton personnage un peu plus réaliste, un peu plus humain, voire même attachant. Quant à l'histoire, tu as beau la trouver moche, moi, je la trouve vachement intéressante, surtout à la réaction de Reeve après son crime, après son pétage de plomb. Bref, ta fiche m'a beaucoup plu et beaucoup fait rire.

Le jeu t'es maintenant ouvert, mais n'oublie toutefois pas de recenser ton avatar ICI, de demander ta cellule ICI et un rang personnalisé si tu le désires ICI.  

Au plaisir de se croiser en CB ou in rp ♥

P.S: Varlaam brise petit à petit cette vilaine jambe, l'écrasant bien doucement au fur et à mesure  o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: «For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]   

Revenir en haut Aller en bas
 

«For fuck's sake go hide your face omg lol» ✘ REEVE [done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bélier black face
» Man vs Wild : seul face à la nature - Sibérie
» face a phasme
» Les voisins d'en face
» Retour ... de face-the-clinik

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Panthéon :: Casiers Judiciaires :: Registre-