Partagez | 
 

 Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité




MessageSujet: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Jeu 20 Aoû - 18:03

Être blessé n'a pas que du bon. Pas que du mauvais, non plus. Mais se faire agresser par ses compagnons de cellule n'a pas du tout été dans ses plans. Il a cassé le nez d'un des deux. D'accord, il n'a pas vraiment aidé, sur le coup. Mais en attendant, la nuit, il aurait aimé être juste tranquille. Aussi surprenant que ça soit, il dort aussi, de temps en temps. Pas des masses, oui. En plus, il prévoit de passer un moment ici. On ne sort pas un tueur si facilement.

Autant dire que le matin venu... L'après-midi, en fait, il laisse passer son tour pour la ballade, se rendant jusqu'à la bibliothèque. C'est le moment où jamais d'y faire un tour, même s'il n'a jamais trop aimé l'ambiance. Ou lire. Trop feutré, sûrement. Trop intimiste. Plus les gens sont loin, mieux il se porte. Il doit changer de cellule. Pas nécessairement la façon dont il voyait la prison. Il laisse un sourire étirer ses lèvres. Paradoxalement, ils sont à la fois horriblement sadiques et bien trop gentils, ici. Et il se rend compte que la famille ne lui manque pas le moins du monde. Le meurtre et les gerbes de sang, un peu. Sa dernière séance de torture, son dernier assassinat, commencent à remonter.

Il soupire en parcourant les rayons. Difficile de les observer correctement avec un œil en moins, mais il fait de son mieux. Ça prend juste plus de temps. Il finit par trouver ce qu'il cherche. Un garde passe, souriant en voyant le porno qu'il tient entre ses doigts abîmés. Les pages mettent un certain temps à se tourner. Un autre problème. Pourtant, un bruit de papier retentissait fréquemment. Dans le magazine, une des comédies romantiques qu'il voulait lire depuis longtemps. Zéro crédibilité, Red. Il est blessé, ça compte, comme excuse?


Dernière édition par St-Onge Meredith le Mer 23 Sep - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Mer 23 Sep - 0:21

Ses pas la faisait errer dans les couloirs de la prison depuis presque une heure maintenant. L'esprit totalement ailleurs et les yeux un peu perdu dans le vague. Elle remarquait a peine certains hommes lui faire de petits signes ou la regarder avec insistance. Dans son pantalon noir moulant ses formes a la perfection et un corset a la dentelle bleue nuit, elle ne pouvait qu'attirer l'attention. Ses longs cheveux ondulant dans son dos et ses talons la rehaussant de quelques centimètres.

Finalement, elle poussa une porte un peu au hasard. Se trouvant happée dans le calme ambiant de la bibliothèque. Enfin un endroit où elle pourrait s'isoler un peu. Laisser son esprit s'évader derrière ces murs épais. Elle avança alors doucement dans les rayonnages, caressant les reliures en cuir des gros livres qu'elle trouvaient plus intéressant que les magasines ou bande dessinées.

Alors que la jeune femme allait prendre place a une table plus loin, un bruit significatif d'une page qu'on décolle avec un peu de mal se fait entendre. Elle ne serait pas seule alors ? Sortant d'un rayon, Candice voit d'autres tables et a l'une d'elles, un homme. Un brun, semblant concentré dans une revue. Mais impossible de voir le contenue d'ici. Alors elle s'approcha, prenant naturellement une démarche féline. Les habitudes ne se perdaient pas après tout. Avant de s'arrêter juste a côté de l'autre détenu. Un sourire amusé étira ses lèvres en voyant que c'était un magasine porno. Étrangement, ça ne l'étonnait pas. Les hommes, enfermés ici, s'ils ne se sautaient pas mutuellement dessus dès leur arrivée, laissaient leur imagination dans les pages finissant collantes.

La brune s'appuya contre la table, observant l'homme sans même se faire discrète. Détaillant son visage et remarquant alors son oeil en moins. Mais ça n'enlevait rien de son charme, ça c'était certain.

-Lecture intéressante ?~

Elle n'en doutait pas et le sourire qu'elle affichait le montrait bien. Pas le moins dérangée alors que d'autres femmes auraient rougit de voir ce genre d'images.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Mer 23 Sep - 12:53

Il redresse la tête en entendant les pas. Pour une fois qu'il est tranquille, il faut qu'on vienne le faire chier. Non mais sérieusement, il leur a fait quoi? Il est blessé, peinard, dans son coin, avec les deux mains sur la table, pas le moindre signe d'érection dans son pantalon large... Mais non. Ah oui, il oublie presque. Il est blessé, aussi. La bonne excuse. Autant dire que dans ses humeurs générales, il pourrait être de mauvais poil. D'ailleurs, il oscille à peu près entre ça, le sarcasme léger, et ça, l'indifférence manifeste. Et parfois, rarement, comme là, une mélancolie à peu près polie. Il se dit parfois que s'il avait vraiment eu le choix, dans sa vie, il aurait pu être un mec vraiment tranquille. Malheureusement, le sort, et ses connards de parents, en ont décidé autrement.

Du coup, quand il regarde celle qui s'avance, et dieu sait qu'il déteste regarder les gens avancer vers lui, avec ces problèmes de profondeur, il évalue ce qu'il peut. Une jolie brune, sapée comme une pouffe de luxe, avec une démarche de poule de luxe. Un canard, quoi. Selon l'expression consacrée, si ça a une bouche de canard, que ça suce comme un canard, et ben ouais, vous êtes dans la merde, bande de zoophiles.

Red aime regarder les jolies choses, il ne s'en cache pas. Enfin, il préfère les sentir sous ses mains, parce que voir... Quand elle s'installe, aguicheuse, il referme son magazine, un peu trop épais pour ne pas contenir un deuxième ouvrage à l'intérieur, mais peu importe, et lui sourit. Ça, au moins, il sait faire, même si ça n'illumine pas son œil, et qu'il n'en a pas vraiment l'air plus sympa, en conséquence. Voire même carrément flippant.

"Tu m'as coupé l'envie, ma belle, c'est pourtant dommage. Tu pourrais peut-être te rattraper, mais j'ai jamais payé pour me faire sucer et je compte pas commencer aujourd'hui."

Classe et pragmatisme, ses maîtres-mots. Comment ça, non? Ah? Bon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Mer 23 Sep - 14:29

Elle remarqua le geste pour refermer le magasine, un peu trop épais pour sembler être l'unique lecture de l'homme. Mais elle ne relève pas vraiment. Pas pour le moment en tout cas. Un sourire amusé étire ses lèvres en l'entendant et elle se penche un peu vers lui pour remettre une mèche brune derrière l'oreille de l'homme.

-Dire que j'étais venue ici pour me changer les idées et plus penser boulot~

Même si dans le fond, ça lui était bien égal. Ses humeurs charmeuses étaient toujours un peu présentes au fond d'elle. Et elle disait rarement -voir jamais- non a un client. Elle posa son livre sur la table pour mieux s'y appuyer et enfin s'y asseoir. Croisant les jambes maintenant dans le vide et fixant un moment l'homme face a elle.

-Il n'y a pas que l'argent qui peut se valoir de paiement quand on est en prison. Et tout le monde a quelque chose d'intéressant a offrir~

Puis, ses yeux tombèrent sur la revue fermée. Ses doigts se glissèrent jusqu'à celle ci pour l'attraper doucement. Tirant un peu dessus pour voir ce qui se cachait a l'intérieur. Un peu curieuse de voir quelle lecture secrète pouvait avoir son interlocuteur. Pas plus gênée que ça, même si ça pouvait être prit comme une preuve d'indiscrétion.

Voyons voir c'que cache ce bel homme blessé~ Ah ma chère Candice, quelle curiosité malsaine pour c'qui ne te regarde pas que voilà. Espère qu'il t'en voudra pas et te virera pas d'la table comme une poussière.

-Et comment tu t'appelles ?

Même a ses clients qui la payaient bien, elle avait toujours demandé leur nom. Une habitude qui ne se perdait pas, même si certains n'appréciaient pas vraiment de donner leur identité. C'était ainsi qu'elle fonctionnait. Même si elle avait toujours couché avec de parfait inconnu, un nom et de quoi la payer, c'était tout ce qu'elle demandait~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Mer 23 Sep - 19:36

poiler=hrp]J'avais compris, t'inquiète, mais merci de préciser, c'est vrai qu'on en sait jamais =)[/spoiler]

Il a eu un réflexe malheureux. Et il l'aurait mené jusqu'au bout s'il n'avait pas aussi mal à l'épaule. C'est que ça fait mal, quand même, un coup de schlass dans la couenne. Tout ça pour dire que si la belle veut vraiment voir un nouveau jour, elle a plutôt intérêt à faire gaffe à ce qu'elle fait de ses jolies mains. Pour le coup, il est à peine surpris que ce soit effectivement sa profession. Son postulat de base. Une femme en taule est une pute. Ou une psycho totale. Pas réducteur pour deux sous, non. Mais bizarrement, ça le détend. Il a l'habitude d'elles. C'est une population qu'il connaît, qu'il maîtrise. Et ça le rend d'autant moins agressif. Son ton est nettement moins sarcastique quand il reprend. Plus neutre. Sa voix monocorde et basse habituelle, avec encore cette pointe d'accent canadien qu'il n'a jamais perdue.

"On ne me touche pas sans invitation, petite, ça a tendance à me rendre hargneux."

Il regarde le livre qu'elle a sorti, ouais, pas son favori. Merde, il se cultive, vous voulez rire? Il regarde ses jambes pendant dans le vide. Pas forcément confortable, mais les filles ont tendance à se mettre en valeur et à penser à elles en dernier. Pour ça qu'il avait bien aimé être proxénète. Il ressentait une telle joie malsaine à démonter ces petits cons qui se disaient que violer une pute, c'était pas vraiment les abuser, c'était juste une passe offerte. Il contrôle son sourire et relève le menton vers elle. Il est persuadé que même comme ça, en position inférieure, il pourrait la retourner et la table avec, si elle se montre agressive. Il fait ses deux mètres, et sa dose de muscles, aussi.

Il la laisse tirer la revue à elle, pas dupe pour un sou. Qu'elle regarde, il s'en fout. Après tout, il assume, ou presque. Ouais, ça va la faire marrer. Il aime bien faire rire les filles. Paternaliste de ses deux. Ça le ferait rire s'il savait faire ça. Il se contente de hausser les épaules. Pétales. Guadalupe Nettel est un auteur étrange, mais il aime l'incongru de ses histoires ficelées à merveille. Il la regarde. Il veut voir sa tête quand elle verra ça. Il fait juste la conversation en attendant, de sa voix un peu morne.

"Tu tournes à quoi? On m'appelle Red, et toi?"

Il n'a toujours pas l'intention de se la taper. Plus maintenant qu'il sait que c'est son métier. Il n'est pas dégoûté, mais elle est là pour ça, autant qu'elle purge sa peine en toute tranquillité... Et puis, il n'a jamais aimé mélanger le boulot et le plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Mer 23 Sep - 22:10

Elle voit bien le mouvement que fait l'homme sur sa chaise comme pour l'empêcher de sortir sa seconde lecture cachée dans la première. Mais il s'arrête, semblant blessé. Candice regarda son épaule, ne voyant rien de sa place. Et un sourire se loge sur ses lèvres a la remarque du brun. Mais elle ne relève pas.

-Tu sembles blessé. Tu devrais pas aller a l'infirmerie ? Je pourrais t'y conduire si tu veux.

Elle s'était proposé dans la foulée, par réflexe certainement, parce qu'habituellement elle ne faisait pas ce genre de propositions. Finissant de tirer la revue pour voir ce que c'était. Un sourcil se haussa doucement en voyant le titre et l'auteur. Guadalupe Nettel, vraiment ? Ca la surprenait un peu, mais elle aimait aussi ce genre de lecture. Elle ouvrit d'ailleurs l'ouvrage pour parcourir quelques lignes avant de le refermer. Décroisant les jambes et posant ses mains sur le bord de la table. Légèrement penchée en avant en fixant celui qui se présentait sous le nom de Red.

-Je prend ce qu'on m'offre. Une faveur, une protection, un paiement un peu plus particulier.. Ce que le client peut me donner en somme. Mais ne parlons plus boulot~

Elle releva une main avec le livre qu'elle tenait toujours, lui tendant avec un sourire presque doux. Loin de celui charmeur qu'elle avait eut en l'approchant. N'étant plus vraiment la catin, mais plus la femme a présent.

-Tu es là pour quelle raison ? Moi je pense que tu t'en doutes.

Il n'y avait pas que la prostitution la cause de son emprisonnement, mais pas besoin de préciser non plus. Après tout, ils ne parlaient qu'a moitié d'eux ici. Red ou Candice, des pseudonymes. Et les raisons non énoncées, juste gardées au chaud en attendant le bon moment. Pourquoi tout dire d'un coup ? Ca laissait une part de mystère.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Ven 25 Sep - 18:01

L'emmener à l'infirmerie... Il se demande s'il a vraiment l'air d'un pauvre petit truc tout faible qu'il faut accompagner pisser. Non, franchement, aucune utilité. Aller à l'infirmerie. Il va beaucoup mieux. Presque. Bon, il a mal, certes, mais c'est secondaire. Il se contente de secouer la tête. Homme de peu de mots. Aussi parce que ça ne l'intéresse pas du tout de s'expliquer. Auprès de personne. Et puis, ça voudrait dire avouer qu'il a dû changer de cellule et tout le toutim. Non, non, vraiment trop long à expliquer. Autant ne rien dire, dans ces conditions. Ça ira tout aussi bien.

Il regarde sa tête quand elle sort le bouquin. Et son air surpris. Il en aurait presque souri. Enfin, si ça lui était arrivé ces trente dernières années, bien entendu. Elle feuillette et il se demande si elle connaît. Il ne peut pas parler littérature avec grand-monde. Enfin, pas qu'il aime discuter particulièrement mais, bon. Il ne perdrait rien. Sûrement. Peu importe, il n'a pas à se justifier face à lui-même...

Il s'appuie sur le dossier de sa chaise, augmentant la distance entre eux. La proximité, c'était quand il décidait. Il hausse un sourcil, alors elle prend tous modes de paiement? Bizarre, quand même. Soit elle est vraiment désespérée, soit... Pas trop son problème, mais d'un autre côté...

"T'aime vraiment pas ça, hein..."

Ne plus parler boulot. La plupart des filles qui ne sont pas désespérées et qui prennent tout sont juste totalement désabusées. Il reprend le livre, et le pose à côté de lui, sur la table. Ouais, c'est vraiment juste un masque, un manteau. Son visage ne change pas d'expression. Neutre, mais plus tout à fait aussi menaçant, peut-être. Un tantinet froid, mais ça, il n'y peut rien. Il croise les bras, exposant un peu plus les tatouages qui s'étendent sur sa peau pâle de Canadien.

"Je croyais qu'on parlait pas boulot? Je suis juste pas là par hasard, mais à la suite d'une semi-erreur judiciaire. Enfin, tu sais commet ça marche ici..."

Discours presque long pour dire qu'il est enfermé pour de mauvaises raisons, mais qu'il mérite bien d'être là. En quelque sorte. Il s'en fout, en fait. Il apprend un nouvel éco-système. C'est drôle. Comme un souvenir de ses premières années au Mexique. Ou aux USA. Plutôt aux USA. C'était vraiment la jungle à l'époque. Il n'y connaissait rien et il était trop jeune pour vraiment pouvoir y faire quoi que ce soit. Il releva un regard brun-rouge sur elle.

"Tu aimes lire."

Une question. Si, si... Enfin, presque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Sam 26 Sep - 0:00

Elle comprend bien qu'il s'adosse plus au dossier de sa chaise pour mettre de l'espace entre lui et elle. Candice n'est pas tellement offusquée de ce genre d’attitude et ça l'a fait même sourire. Se redressant pour ne plus le gêner de sa proximité, elle le laissa récupérer le livre et observa ses bras croisés. Des tatouages s'y étalaient, alors sans vraiment qu'on l'y invite, la jeune femme les observa. Les détailla. Elle aimait les tatouages, surtout lorsqu'ils avaient des significations particulières. Un peu comme les siens. Mais personne ne savait ce qu'il représentaient au fond de son coeur. Donnant pour simple réponse que les dessins étaient jolis alors elle les avait fait faire.

La phrase de Red l'interpella, la fit même perdre son sourire. Elle n'aimait pas ça.. S'il parlait bien de ce a quoi elle pensait.. Alors qu'est ce qu'il pouvait en savoir ? Même elle l'ignorait. Si elle aimait ou non, ça lui rapportait quelque chose. Et de toute façon, elle avait toujours fait que ça depuis des années maintenant. Elle ne connaissait pas grand chose d'autre. Et qu'est ce qu'elle aurait pu faire ?.. La brune préférait ne pas y penser et passer outre cette remarque.

-Oui, je sais que trop bien comment ça fonctionne.

Elle descendit finalement de la table, mais simplement pour se baisser et retirer ses chaussures. Descendant de quelques centimètres, elle attira une chaise près d'elle et reprit sa place. Posant ses pieds sur l'assise et sourit a sa question qui n'en semblait pas être une. Désignant les livres a ses côtés.

-En effet, j'aime beaucoup lire. Je lis un peu de tout d'ailleurs. Enfin, presque.

Un léger rire, calme et clair lui échappa quand son regard tomba sur le magasine porno. Elle n'avait pas ce genre de lecture. Candice se laissait un peu trop aller et elle s'en rendit compte. Alors elle se mordit la lèvre inférieure après ce court rire. Reprenant un sourire de façade auquel elle était un peu plus habituée déjà. Celui qu'elle maîtrisait bien mieux que le reste.

-Tu as de bon goûts aussi je trouve. Pour Nettel je veux dire.

Elle se passa une main dans la nuque, ramenant ses cheveux sur le côté pour les faire tomber sur son épaule, découvrant l'autre. Elle se remit alors a l'observer. Il semblait presque trop distant pour débuter une conversation normale avec lui. Même leur échange depuis tout a l'heure, lui paraissait presque froid. Ou bien, c'était peut être une impression due a son paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Sam 26 Sep - 20:06

Il voit son sourire disparaître. D'autres se seraient peut-être sentis coupables d'avoir fait une boulette, mais Red est seulement content d'avoir touché juste. Les histoires des filles sont toutes les mêmes. Enfin, la finalité, surtout. Sauf celle qu'il a rencontrée, la dernière fois et qui aimait vraiment ce qu'elle faisait. Un drôle de cas, mais qui s'était bien trouvée. En l'occurrence, ça a pas trop l'air d'être le cas. Et dans l'absolu, il trouve ça mieux. Ou pas. En fait, il ne s'est jamais posé la question. Les gens font ce qu'ils peuvent, avec ce qu'ils ont. Qui sait, si ses parents n'avaient pas été des sadiques extrêmes, peut-être qu'il n'aurait jamais sombré dans la violence. Un moment, il se demande ce qu'il aurait aimé faire. Il n'en sait rien, ne s'est jamais attardé sur la question...

"T'aurais aimé faire quoi si t'avais eu le choix?"

Ou comment ne pas répondre à ce qu'elle raconte. Rien à voir avec le reste, même. Il la regarde enlever ses pompes pour se réinstaller au même endroit. Ouais. Si ça l'amuse. Il fait un peu jouer son épaule pour compenser la position pas super confortable. Croiser les bras avec une suture fraîche et maison? Pas une bonne idée...

Elle rigole et ça la change. Ouais, au naturel, elle est bien mieux. Et elle aime lire. Encore un bon point. Red n'est pas bien loin d'un glaçon la plupart du temps, et il lui faut le temps pour se réchauffer au contact des autres, par la force des choses, mais ça commence. Parce qu'elle se moque de lui gentiment. Drôle de mode de pensée. Il trouve qu'ils s'entendent mieux parce qu'elle le taquine. Ouais, un truc du genre. Il hausse une épaule. La mauvaise, évidemment. Il serre les dents sous la douleur. Il commence, vaguement, à entrouvrir la porte. Parce que des fois, il a besoin d'alliés aussi. Peut-être que ça surprendra du monde, mais il n'est pas tout à fait aussi bête qu'il en a l'air, sous ses airs de brute.

Pourtant, quand revient le sourire pro, son regard unique se fait à nouveau glacial. Tant pis pour toi, ma belle, t'as failli y arriver. Il hoche la tête, seule marque de remerciement qu'elle aurait pour ça. Ouais, c'est intéressant, Nettel. Sa voix est d'une indifférence totale quand il reprend.

"Si t'es là juste pour jouer la pute, j'ai un bouquin à finir."

La flatterie, c'est pas sa came...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Sam 26 Sep - 21:49

Elle semble réfléchir vraiment a sa question. Ce qu'elle aurait aimé faire ? Non pas si elle avait eut le choix, parce qu'elle l'avait eut en quelque sorte.. Elle aurait pu laisser son père payer un appart' et les études pour continuer. Mais pour devenir quoi au final ?.. Elle n'en savait rien. Penchant un peu la tête, le regard dans le vague, elle semblait ailleurs. Sûrement qu'elle aurait été en section littéraire. Peut être pour devenir professeur ou faire un métier qui l'aurait fait voyager ?

-Je crois que je n'y ai jamais vraiment réfléchi.. Mais ce n'est plus tellement important maintenant.

Son rire semble le rendre un peu moins froid. Dans le fond, ça la ravit, même si elle ne s'oserait pas a le dire. Il semble trop peu enclin a partager avec d'autres pour risquer de le faire s'éloigner plus encore. Et la brune n'avait que trop besoin de conversations normales, ou ce qui s'en rapprochait le plus, depuis qu'elle était ici. Un homme qui ne serait pas son client, qui ne finirait pas dans son lit. C'était presque agréable a imaginer.

Mais elle fauta. Un mauvais pas qu'elle ne comprit même pas. Etait ce sa position ? Son compliment sur sa lecture ? Elle avait beau chercher, elle ne voyait pas en quoi elle aurait pu "jouer la pute" et lui déplaire d'un coup. Perdant son sourire, presque attristée de se faire jeter ainsi, elle descendit de la table.

-Je ne vois pas comment je pourrais le jouer puisque j'en suis une. Et même si je ne comprend pas ce qui t'as soudainement déplut, je m'excuse.

Elle prit alors place sur la chaise, restant a côté de lui sans plus un regard et ouvrit son premier bouquin pour lire un peu. Même si elle peinait a se concentrer sur les lignes noires. Encore aux prises de savoir pourquoi ce ton soudainement froid alors qu'il semblait comment a se détendre finalement..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Sam 26 Sep - 23:03

Ce n'est pas le pouvoir qui l'excite. C'est pas d'influencer les autres non plus. Il préfère ne pas être au premier plan. Il n'est pas stupide, mais pas un grand génie du mal non plus. Il aime juste charcuter des gens. Et leur tirer des réactions. Des réponses. Et tout, en réalité, peut donner des informations. Qu'il sait ou non interpréter. C'est encore une autre question. Alors il cherche. Il cherche les gens. Parfois juste pour se défouler (ce qui lui attire un nombre incalculable d'ennuis), et parfois parce que ça paraît la chose à faire. Bonne ou non, il est plutôt mauvais juge en la matière.

Il voit le sourire disparaître et le note. L'incompréhension aussi, quand elle s'assied, lui parle. S'excuse. Certains en auraient été satisfaits. Lui de moque des excuses. Elles sont vides. Des mots creux sans rien ni personne derrière. Raison pour laquelle il n'en fait pas. Il ne dira pas jamais. Certains sont bien plus doués que lui pour faire dire tout et n'importe quoi à qui ne le voudrait pas. Par la parole ou les actes. Il apprend encore, quant à lui.

Il reprend son livre, retrouve sa page, se décide à répondre. Il sait pourquoi. Au fond, tant qu'il n'y a pas d'abus, d'injustice, ou de sang, en quantités abondantes, il n'est pas foncièrement méchant. Un peu froid, oui, mais c'est une protection. Nécessaire, sans doute aucun. Pour lui comme pour les autres. Et là, c'est presque une injustice. Il ne supporte pas ça. Il est même en prison à cause de ça (au lieu de continuer sa belle vie d'assassin sous le chaud soleil mexicain).

"C'est le sourire commercial."

Beau parleur, aussi. Ses poings parlent toujours plus que le reste. Sa bouche est un endroit sacré. Non, sérieusement... C'est son accent, le problème. Ou sa voix un peu rauque, grave. La même que celle de son père...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Lun 5 Oct - 16:32

Ses doigts tapotent discrètement sur la page ouverte du livre, parvenant a lire un peu même si son esprit restait assez préoccupé. Avant de finalement relever les yeux vers le dit Red. Candice hausse un peu les sourcils, clairement surprise que son sourire soit la raison..

-Parce que t'as pas des habitudes qui partent pas toi peut être ?...

Elle avait lâché cette phrase sur un ton moins doux que celui qu'elle employait toujours normalement. Celui qu'elle avait lorsqu'elle était irritée ou en manque. Croisant les jambes, elle appuya son coude contre la table et posa sa tête dans sa main pour le fixer un long moment en silence. Ses yeux ayant trouvés une certaine impassibilité comme lorsqu'elle n'était pas en présence de clients ou personnes ayant un intérêt pour elle.

Et puis, après plusieurs minutes, elle se redresse. Se tournant un peu sur le côté, un bras appuyé sur le dossier de sa chaise et toujours jambes croisées. Une posture plus détendue et plus de sourire sur ses lèvres.

-Et si on recommençait ? Comme par exemple se présenter vraiment ? Parce que je suis sure que Red c'est pas ton vrai nom, tout comme Candice est pas le mien.

Elle voulait bien l'admettre, mais ne le donnerait que s'il se présentait le premier. Son livre toujours ouvert sur la table fut un peu repoussé pour ne pas le faire tomber si elle posait son bras. La brune tendit alors sa main vers l'homme face a elle. Attendant qu'il la serre.

-Salut. Comment tu t'appelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Lun 5 Oct - 16:59

De mauvaises habitudes prises dans sa carrière dont il ne peut se débarrasser? Il fait le tour dans sa tête. Difficile à dire, il n'a jamais eu de signature particulière pour ses meurtres, il a toujours été très professionnel. Et il n'a jamais beaucoup parlé. Ou souri. Non, même pas du tout. Il joue un peu des poings peut-être... Il hausse une épaule et le regrette immédiatement. Il retient un juron et recouvre rapidement son visage impassible. Ils en avaient tous, des comme son accent. Qu'on n'aimait pas mais contre lesquelles on ne pouvait rien faire...

Il l'écoute plus qu'il ne la regarde bouger. Elle paraît sur les nerfs, mais ça ne l'inquiète pas. Orgueil, peut-être, ou indifférence. Ou un peu des deux. Elle tournicote comme un chien se demandant quel endroit il n'a pas marqué. Magnifique métaphore. Il n'a rien contre les putes, mais elles sont si empruntées. Sauf quand on passe la ligne. Qu'on n'est plus client potentiel. Comme là. Il relève le menton vers elle, son œil unique la fixant cette fois avec plus d'intérêt. Leur nom. La blague. Il peut lui en donner un autre en disant que c'est le sien sans que ça le soit. Elle est consciente de la probabilité?

Il hausse un sourcil, se souvenant au dernier moment de l'état de son épaule. Cette fois. Reprendre à zéro. Encore un truc qui ne l'a jamais intéressé. Sa vie est satisfaisante, si on laisse de côté d'être enfermé en prison. Tuer lui manque, mais le reste n'est pas si mal. Sa pose relâchée est intéressante. Elle lui en apprend beaucoup sur son état d'esprit du moment. Calme. Un peu blasée, comme toutes les filles de la rue. Elle en voient de belle, mais si elles savaient ce qu'ils font derrière leur dos. Et non, il ne parle pas de levrette.

Il repousse un longue mèche noire derrière son épaule blessée et lui prend la main. Pas de demi-mesure chez lui, femme ou pas, il serre avec franchise. Enfin, franchise, façon de parler. Son père disait toujours qu'une poignée de main forte était la marque d'un homme honnête. Avant de l'attacher à une chaîne et de le battre. Il ne prolonge pas le contact mais ne le fuit pas non plus. Elle se souille certainement plus en le touchant que l'inverse.

"Meredith. Et toi?"

Homme de peu de mots. La meilleure façon de dire qu'il acceptait sa proposition avait été de lui serrer la main. Le reste... Il était de bonne humeur, ça devrait bien se passer pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Lun 5 Oct - 17:10

La poignée de main est forte du côté de l'homme, alors Candice lui rend avec fermeté. Ses doigts restant serrés quelques instants supplémentaires comme si elle pouvait comprend son attention. Ce qui n'était pas le cas. Un léger sourire presque satisfait effleura ses lèvres en l'entendant se présenter. Vrai nom ou fausse identité ? Elle avait envie de croire qu'il n'avait pas mentit. N'y voyant de toute façon aucun intérêt.

-Erika. Enchantée.

Deux mots, rien de plus. Elle s'appuya contre le dossier de sa chaise, croisant les bras en lançant un regard a son livre, puis autour d'elle. Ils étaient presque seuls. Ou bien, peut être l'étaient ils ? En tout cas, pas un bruit ne perturbait le silence de la bibliothèque. Bien un des rares endroits où l'on pouvait facilement se reposer l'esprit. Fixant un moment la fenêtre, elle demandant un peu plus bas. Comme si elle se perdait dans ce doux silence les entourant.

-Ca fait longtemps que t'es là ?

Le ciel était un peu gris, il allait certainement pleuvoir bientôt. Et lorsque les gouttes frapperaient la vitre, Candice savait que c'était la mélancolie qui viendrait frapper a son coeur et son esprit. Alors, elle reposa son regard sur Meredith, essayant de se concentrer sur lui. Ne plus penser a autre chose. Ne plus se perdre dans des pensées qui risquaient de la faire glisser sur cette pente qu'elle refusait catégoriquement de montrer a d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Lun 5 Oct - 17:22

Les poignées de main molles l'ont toujours révulsé. Celle-ci est ferme, mais loin de l'être suffisamment pour le blesser. Probablement pas son intention, par ailleurs. Red n'apprécie pas particulièrement les gens parce que chacun a le potentiel d'être un ennemi. Mais il ne déteste jamais sans raison ni distinction. Et pour l'instant, il se rend compte qu'il n'a rien contre elle. A part ce sourire commercial dont elle s'est débarrassé. Il a été sorti de la liste de ses clients potentiels. Et ça lui convient. Il ne paie jamais, de toutes les façons. Il hoche la tête en entendant son prénom. Il trouve que ça lui va mieux que son nom de scène. Comme souvent, d'ailleurs. Sauf une fille qui s'appelait Ruby pour de vrai. Pas de chance.

Il l'observe regarder dehors, cherchant une réaction sur son visage. Si quelqu'un est là, elle réagira. Alors, il bougera. La défense personnelle pour les flemmards. En quelque sorte. Il n'y a rien, de toute évidence. La luminosité a baissé, le temps se couvre. Elle baisse la voix et il se demande pourquoi, fronçant les sourcils, écoutant. Il n'entend rien. Surprenant. Ils sont seuls, pour une fois. Ce qui lui manque le plus ici, certainement.

Il réfléchit un instant à ce qu'il peut lui dire. Il a mal commencé s'il veut lui mentir maintenant. Il a causé un tel scandale en arrivant que de toutes les façons, elle saura si elle demande. Il secoue très légèrement la tête. Soupire intérieurement. Et finalement écarte les lèvres pour répondre.

"Même pas deux semaines. Et toi?"

Il découvre les prisons. Ce serait amusant s'il était intéressé par les jeux de pouvoir. Il y a ce qu'il faut pour ça. Mais il a toujours été un suiveur. Violent, mais un suiveur. Dangereux, aussi. Même si ça ne se voit probablement pas, avec ses cheveux détachés encadrant son visage, son petit livre sur la table, sa pose décontractée. Il ne faut pas l'oublier. Ce besoin continue à bouillir en lui. Lui tient chaud. L'empêche de penser. Que du positif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Lun 5 Oct - 20:36

Elle tente de ne pas penser a autre chose que leur conversation. Fixant Meredith en écoutant sa réponse. Il était tout juste arrivé comme elle alors.

-Moins d'une semaine..

Sa voix se perdit lorsqu'elle entendit la pluie. Son regard se dirigeant alors vers la fenêtre et laissant de nouveau planer ce doux silence. Les gouttes avaient cette sonorité particulière pour elle, les associant a autant de larmes qu'elle n'a pas versé. Un bruit agréable mais qu'elle n'aimait pas vraiment pour autant. Un son douloureux sans qu'elle sache vraiment pourquoi. Candice ne se préoccupait pas de la pluie. Erika ne l'aimait pas.

-On aurait pu avoir d'autres vies que celles qui nous ont mené ici.. Tu crois pas..?

Elle se rendit compte de ce qu'elle disait et lui fit un sourire d'excuse, se frottant la nuque et regardant ailleurs. Puis, elle prit son livre, tournant les pages sans pour autant lire. Elle se sentait soudainement un peu idiote d'avoir sortit ça. Une de ses pensées qu'elle ne partageait pas pourtant habituellement. Foutue pluie, elle lui faisait faire des conneries..

Reprend toi Candice, tu peux pas te laisser aller comme ça. Surtout devant un gars que tu connais même pas.. Faudrait mieux bouger de là et aller dans une salle vide, ça vaudrait mieux..

Pourtant, malgré cette pensée, elle ne bougea pas de sa chaise. Fixant une page du livre sans la lire pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Lun 5 Oct - 22:34

Il tend l'oreille en entendant la pluie. Il aime la pluie. Une des meilleures mesures pour aider à se débarrasser d'un corps. Ou faire en sorte qu'on ne remonte pas la piste. Sa piste. Tellement de possibilités d'accidents dans la pluie. Surtout ici. Au Mexique, elle n'est jamais aussi froide qu'au Canada. Être arrivé depuis peu. Il se demande, quelque part, si l'extérieur lui manque. Si elle fait des passes ici aussi. Les conditions doivent être assez catastrophiques. Une semaine à peine. Elle est passées inaperçue. Pas comme lui.

Il la regarde, et elle semble pensive. Perdue dans ses pensées, ses souvenirs, peut-être même. Elle le confirme, d'ailleurs. Ce qu'elle dit le surprend. Une autre vie. Il n'a jamais voulu une autre vie, mais y a déjà réfléchi. Ce qu'il aurait pu être si... Mais il n'y a jamais eu de si, pour lui. Tout était déjà bien trop décidé pour lui. Depuis la naissance. Depuis ses parents. Peut-être. Ou il était juste trop dérangé dès le départ. Il comprend, pourtant, ceux qui espèrent encore. Ceux qui ont eu une chance et mal tourné.

Il la regarde intensément. Comme il peut. Les distances, toujours les distances. Il posa son menton dans sa main, le coude appuyé sur la table. Un petit soupir lui échappe. Probablement ce qui ressemble le plus à de la compassion, chez lui. Difficile à voir, mais sa voix grave et rauque est moins froide, plus... blasée.

"Certains le peuvent. Les prostitués, les drogués, les dealers... Il y a un espoir au bout du chemin. Revenir en arrière, impossible. Être fixé sur le passé? Aucun intérêt. Changer? Pourquoi pas..."

Son discours le plus long. Il côtoie des gens stupides à longueur de temps, mais les idéalistes sont plus rares. Une race à part dans son milieu. Une race exterminée, presque. Il trouve ça dommage, mais il ne ferait rien pour la sauver. On ne sauve pas un rêve en tuant les cauchemars. Ou si..?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Lun 12 Oct - 15:32

A peine une semaine qu'elle était là et elle avait déjà eut quelques faveurs grâce a son corps. Ce métier qui lui collait a la peau ne la quitterait jamais, elle le savait. Et dans le fond, c'est comme si elle gardait une part de sa mère avec elle. Le fait qu'elle soit fille de putain, comme lui avait craché son père. Cette homme qu'elle avait pourtant aimé, rien qu'un peu et qui avait semblé toujours la détester..

Je ne dois pas penser à ça.. Foutue pluie, c'est de sa faute si je me met a réfléchir trop. C'est toujours la même chose ! Je hais cette pluie !

Pourtant, elle laisse échapper une remarque. Une question. Une pensée qui lui trotte dans la tête comme à chaque fois que le ciel pleure. Candice sent alors un regard intense posé sur elle, sachant bien que c'était l'homme a côté d'elle. Que pouvait il bien penser a cet instant ? Certainement qu'il allait redevenir aussi froid que lorsqu'elle lui avait fait ce sourire dit commercial.. Mais finalement non, il répond d'une voix plus blasée..

Tournant la tête vers lui, un éclair de surprise dans le regard, elle écoutait sa réponse. La repassant dans son esprit a plusieurs reprises. Alors, elle pouvait aussi changer ? Elle comptait dans droguée et prostituée, ça voulait donc dire qu'elle n'était pas coincée dans cette vie qu'elle se pensait imposée ? Impossible. Pour elle, sa voix avait été tracée ce jour où son père lui avait tout révélé. Cette fois là où elle avait vu l'appartement glauque de sa mère, rencontrer cet homme qui l'avait entrainé.. Elle ferma les yeux avec force. Ne pas y penser. Ne pas y penser.

Un coup de tonnerre la fit sursauter sur sa chaise. Elle releva alors brusquement les yeux vers la fenêtre. Le ciel gris se zébrait d'éclair. Il manquait plus que ça... Elle se releva, manquant de faire tomber sa chaise sur le sol. Ramassant ses chaussures et laissant ses livres en plan?

-Je.. Je vais devoir y aller..

Devoir y aller. Non, ce n'était pas spécialement un devoir, mais plutôt une envie d'aller se planquer. Peut être de se trouver quelqu'un, qui serait un client, pour se réconforter dans ses bras. Ce qu'elle détestait plus que la pluie ? L'orage. Elle avait une certaine honte a l'avouer, mais il lui faisait peur en quelque sorte..

Plus de sourire, plus de pose charmeuse ou aguicheuse. Elle ressemblait a une enfant cherchant une cachette. Plus petite, c'est dans les bras de sa nounous qu'elle allait. Mais ici.. Vers qui elle pourrait aller..? Elle partit vers un des rayonnages de la bibliothèque les plus éloigné de la fenêtre. Mais, elle s'arrêta en plein milieu de celui ci lorsqu'un autre coup résonna. S'accroupissant, laissant ses chaussures tomber, elle se couvrit les oreilles pour ne plus les entendre. Appuyé contre l'étagère pleine de livres, elle eut quand même la pensée d'espérée ne pas être vue. C'était tellement humiliant..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Sam 17 Oct - 13:27

Quand il répond, elle prend un air surpris. Soit elle croit que c'est tellement un gros con qu'il aurait pas répondu, soit elle a du mal à comprendre ce qu'il dit. Pourtant pas bien compliqué. Mais les idéalistes vivent dans leur monde. Ce qui les rend si difficiles à suivre. Et en même temps intéressants. Des espèces rares et qui ne survivent pas longtemps en prison. D'autant qu'ici... C'est tellement étrange, cette prison. Il la regarde pourtant toujours. Elle a l'air de vouloir y croire. Et tellement désespérée d'y croire. Elle refuse pourtant. Observer est un passe-temps, chez lui. Et ces émotions, il les a déjà vues. Dans le regard des jeunes, qui rentrent dans la famille. Après leur premier assassinat. Leur première vente, leur première pute. Ils ont des étoiles dans les yeux devant l'argent et les paillettes. L'étincelle meurt vite en eux. Il voit un peu ça en elle aussi.

Un éclair zèbre la bibliothèque, et Erika sursaute. Fort. Il fronce les sourcils en la voyant ramasser ses affaires. Hausse les épaules. Elle fait bien ce qu'elle veut, en définitive. Il baisse les yeux sur son bouquin. La laisse partir. Il a pas ça en lui de la retenir. Il n'est pas protecteur, ne l'a jamais été. Il n'aime pas les injustices, mais il n'est pas capable de prendre quelqu'un en charge. Il ne sait que détruire, tuer. Pourtant, le souvenir de son regard terrifié par... Un phénomène complètement naturel, le hante un peu. Il finit par soupirer et se lève, ses livres et ceux de la petite jeune à la main. Il parcourt les rayonnages et finit par la retrouver prostrée contre une étagère. Il soupire et vient s'asseoir à côté d'elle, à la toucher. Il paraît que ça rassure les gens, une présence. Il pose les livres à côté d'eux, remonte une jambe et recommence à lire le sien. Elle parlera si elle veut. En attendant, il est juste là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Mar 20 Oct - 18:05

Elle n'avait plus fait attention a Meredith lorsqu'elle avait fuit la table vers le rayon éloigné pour se cacher de sa peur. De l'homme aussi sûrement. De ses souvenirs peut être.. Mais un nouveau coup de tonnerre la fit lâcher ses escarpins pour se replier sur elle même. Pressant ses paumes sur ses oreilles et son front venant rejoindre ses genoux. Tremblant légèrement d'une peur qui s'insinuait insidieusement dans ses veines.

Candice eut un léger sursaut en sentant une main sur elle. Relevant doucement la tête pour voir le brun qui s'était remit a lire près d'elle. Ne sachant si c'était par pitié ou réel réconfort. La jeune femme ne bougea pas d'un pouce, le fixant sans savoir comment réagir. Mais un nouveau coup dans le ciel la fit se rapprocher brusquement. Une main s'accrochant a la jambe allongée sur le sol et les doigts de l'autre se serrant doucement contre son haut. Venant poser son front contre son épaule. Son corps se rapprochant pour presque se coller. Fermant les yeux en essayant de se calmer. Respirant son odeur en tentant de reprendre son calme.

Le silence semblait reprendre ses droits dans la bibliothèque. Seule la pluie battante sur les vitres se faisait entendre. Quelques éclairs silencieux zébraient encore le ciel. Mais Candice restait toujours tendue, un peu comme suspendue a l'attente d'une nouvelle peur. Et puis tout bas, a peine plus haut d'un murmure. Les paupières toujours closes, elle souffla qu'un petit mot. Un "Merci" qui n'aurait certainement pas grande valeur pour Meredith. Ne sachant même pas pourquoi il était là, pourquoi elle restait contre lui. Ni pourquoi elle avait envie de lui parler. Peut être une envie de se vider un peu l'esprit par ses tourments d'enfant cachés au fond de son coeur..

-J'ai jamais aimé l'orage.. Elle me rappel mon père.. Ma mère que j'ai pas connu.. Il m'a avoué être une fille de putain un jour. Enfin, avoué.. Craché plutôt. Son regard respirait le dégout.. J'aurai jamais dû naitre normalement, une prostituée n'est pas faite pour enfanter.. Et pourtant je suis là. J'ai toujours voulu retrouver une part de ma mère, lui ressembler fut facile en fait..

Elle ne savait pas pourquoi elle lui avouait tout ça. Son coeur se serrait, battait a un rythme irrégulier. Les informations laissaient un trop plein dans son esprit qui embrouillait sa tête et laissait ses paroles un peu décousues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Sam 24 Oct - 21:21

Le ciel se déchaîne, ce jour-là. C'est à croire qu'il fait exprès juste pour faire peur à la petite. Il doit arrêter de l'appeler comme ça mais... Ben, elle est petite, quoi. Et jeune, aussi, sûrement. Plus qu'elle en a l'air. Le tapin, ça vieillit. Elle s'accroche à lui alors qu'un énième éclair zèbre le ciel. Que le tonnerre retentit. Il serre les dents à l'ultime seconde. Les contacts surprise, loin d'être sa came. Elle a failli se retrouver encastrée dans la bibliothèque... D'autant qu'elle se colle à son épaule blessée, donc assez inconfortable pour lui. Il se force à se détendre, peu à peu, un muscle après l'autre. Finit par desserrer la mâchoire aussi. Bien, Red. Un cadavre de moins à ton actif. Brave petit. Il arrive même à se convaincre de passer un bras autour de ses épaules. Il a vu des parents faire ça, un jour. Après, il les a tués. Ce qui, dans son dictionnaire, signifie que c'est un bon remède contre la peur.

Il entend ses remerciements et hausse un sourcil. Il ne fait pas ça pour ça, et ça lui fait même bizarre. Pas comme s'il en entendait souvent. D'un côté, il s'en moque comme de son premier meurtre animalier. Et d'un autre... Il se sent gêné, comme un imposteur. Il s'attend à ce qu'elle finisse par le jeter dès qu'elle n'aura plus besoin de réassurance. Ce qui est normal, selon lui. Les gens sont faits pour être utilisés. Et quand ils s'attachent... Là ça devient vilain. C'est donc avec surprise qu'il l'écoute parler. Et sans surprise qu'il l'a trouve débile. Enfin, les enfants, parfois... Il en sait quelque chose.

Comme ça lui arrive de temps à autres, il ne réfléchit pas avant de parler. Pas souvent. La plupart du temps, c'est avant de frapper quelqu'un. Comme quand il a tué ce flic et s'est retrouvé là. Sa voix rauque n'est pas méchante, pas vraiment froide, mais pas vraiment rassurante non plus, quand il répond.

"Et pourquoi une pute pourrait pas avoir de gosse? La plupart sont des filles très bien qu'ont juste pas eu de chance. Et de meilleures mères que celles qui pètent dans la soie. Un peu plus désespérées, aussi, mais fortes. Elles sont capables de tout surmonter pour leur enfant, qu'elles connaissent le père ou pas, d'ailleurs..."

La famille en recueillait beaucoup, de ceux-là. Elles meurent de beaucoup de choses, les prostituées. Plus rarement de drogue qu'on ne le croit, quand elles ont une famille à charge. Elles endurent pour elle, quand d'autres s'enfuient. Il a plus d'admiration pour elle que pour les camées. Et réalise d'autant plus les failles de son éducation en les voyant. Ouais. Il aurait peut-être aimé être un enfant de putain, s'il y réfléchit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   Ven 30 Oct - 23:07

Elle avait sentit ce bras passer autour de ses épaules après la tension qui avait tendu les muscles de l'homme a qui elle se tenait. Ce n'est pas que Candice avait voulu spécialement se rapprocher, c'est simplement qu'elle avait eut ce reflexe d'enfant apeuré de s'accrocher a ce qui se trouvait près d'elle. Et il se trouvait qu'à ce moment, c'était Meredith. Elle avait attendu, crispé d'un nouveau coup qui pourrait se faire entendre avec les déchirements clairs du ciel nuageux. Mais plus rien. C'est enfin fini. Elle se détend doucement. Desserrant sa prise sur le haut de l'homme contre qui elle se trouve. Et finalement se met a parler. Des murmures tout bas, se faisant tout juste entendre.

Le silence prend alors a nouveau place, son esprit embrumé par toutes ses pensées mauvaises qui l'envahissent lorsqu'il y a de l'orage. Avant que la voix du brun ne résonne doucement vers ses oreilles. Une voix un peu rauque qui la fait légèrement frissonner alors qu'elle écoute. Attentive. La jeune femme esquisse alors un sourire a ses paroles. Elle ne savait trop si elle devait prendre ça comme du réconfort ou des paroles en l'air. Mais dans le fond, sans qu'elle ne l'admette, ça lui faisait un peu plaisir. Alors elle se redressa, le regardant un moment avant de s'approcher de son visage. Venant déposer un léger baiser sur sa joue, assez peu appuyé pour ne pas laisser de trace de rouge a lèvre. Puis, après un petit moment, elle le lâcha.

-Je suis désolée que tu ai du me réconforter.

Car c'était bien ça pour elle. Du réconfort, même si ce n'était qu'une présence, qu'un bras autour de ses épaules. D'ailleurs, elle ne l'avait pas retiré. Se laissant doucement glisser sur le sol pour étendre ses jambes près de celles de Meredith. Elle se sentait soudainement épuisée par la peur qui avait bouffée son énergie. Posant légèrement sa tête contre le haut du torse de l'homme, fermant les yeux, elle souffla simplement.

-Je suis fatiguée...

Comme une excuse de le prendre encore dans un nouveau contact, ayant bien sentit qu'il ne semblait pas apprécier ça. Ce n'était que pour quelques minutes. Seulement le temps de se remettre. De ne plus penser a tout ce qui venait vagabonder dans son esprit. A ne plus écouter son cœur qui tambourinait aussi fort que les gouttes de pluie sur les vitres. Elle pouvait d'ailleurs entendre celui de Meredith battre dans sa poitrine. Et elle préféra se fixer dessus, essayer de se vider la tête pour être plus calme. Après, elle pourrait retourner a sa cellule comme si de rien était. Mais retiendrait bien ce qu'avait fait l'homme pour elle. Après tout, être une catin ne signifiait pas n'en avoir rien a faire des gens.. Même si elle avait cru comprendre que les excuses et remerciements ne valait pas grand chose pour lui, elle trouverait un moyen de le remercier a sa façon. Sans pour autant livrer son corps comme a tout autre clients..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plaisirs solitaires et coupables [PV Candice]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit plaisir solitaire...
» Date d'Anniversaire de Candice
» Candice
» Candice chatte grise belllllllleee - spa de Dunkerque HELLLP
» Un oiseau profite des plaisirs de l’hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loisirs :: Cimetière des Archives :: Rps :: Abandonnés-