Partagez | 
 

 Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steensen Vincent


avatar
► DC : Eamon F. Ryan, Chatalov Y. Nikolai & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 13/06/2014
• Messages : 41
• Piercings et tatouages : -



MessageSujet: Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥   Mer 22 Avr - 3:57









Ça faisait déjà trop longtemps que j'étais ici. Mon regard passait par tous les murs de la pièce que j'occupais. Mes jambes engourdies demandaient de bouger alors que ma tête me hurlait de faire quelque chose. Ah. Ouais, j'aime vraiment pas la taule et je pense que personne d'ici n'aime rester comme un lion en cage. Je me lève alors et regarde l'heure. … Ouais, il est passé quinze heure. Mon estomac me criait famine et pas qu'un peu. Bordel, en plus de ça, lorsque je me redresse de mon lit, un mal de tête vient me scier le crâne... J'ai soif. J'avais besoin de boire un coup. Allez, combien de temps que je n'avais plus décidé de me bourrer la gueule ? Bien trop longtemps à mon avis.

J'enfile mes chaussures assez rapidement, j'étais vêtu d'un simple jeans et d'un chandail brun. Pas besoin de belles loques pour allez chopper à boire, non. Je sors de ma cellule, autant profiter du temps libre comme on le peut.

Je savais même pas si je pouvais allez dans les cuisines à cette heure-ci mais personnellement, j'en avais plus rien à carrer et j'étais déjà en taule. Les couloirs étaient longs et je ne savais même pas où je mettais les pieds, oh, au pire j'en découvrirais un peu plus de cet endroit misérable.

Les détenus me lançaient à tour de rôle un regard assassin, parfois un peu trop tordu et je faisais de mon mieux pour quitter ces endroits misérables, ouais, enfin, je veux dire, de ces couloirs misérables.

Je voyais la porte des cuisines en face de moi et décidait de m'en approcher, poussant une de ces portes métalliques blanches. La refermer derrière moi sans faire de bruit, puis se diriger silencieusement derrière le comptoir. C'était vide, tant mieux. Personne ne passait dans les parages, c'était parfait. Enjambant quelques sacs, je contournais les petits murets avant d'ouvrir une autre porte.

Oh ? Bingo ! Mon sourire en disait long alors que je passais dans la réserve. Nickel, c'est ce qu'il me fallait. Je pénétrais ainsi dans cet endroit magique pour approcher les sacs de nourriture, les pommes de terre, les carottes... Puis enfin, les bouteilles. Alors, c'était ça leur planque ? Je vois. Ils nous servaient de la merde aux repas alors qu'ils avaient tout ça de caché. Bande de putes.

Je débouchais alors une bouteille, la sirotant à mon aise alors que j'entendais une porte s'ouvrir. Bordel, merde, c'était qui pour me faire chier ainsi ? Je tournais le dos à la porte, abaissé contre les provisions, le goulot entre les lèvres. Ne pas bouger et attendre que cet élément perturbateur dégage.


© Flyremoon.



•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥   Jeu 30 Avr - 23:53

Siegfried était une personne qui avait de très bonne qualité d'adaptation. Ainsi cette prison péruvienne n'échappa à la règle. Il s'y était fait. Il en connaissait les moindre recoins. Où se trouvait quoi. Mais aussi les règles établies par chacun. Car ici comme dans toute bonne prison surpeuplé, les groupes se formaient et imposaient leur dictature. Autant dire que faire partir de l'un d'eux, ne l'intéressait pas le moins du monde et avoir affaire avec eux non plus. Ainsi, il les ignorait. C'était bien mieux ainsi. Pas de soucis. Il n'en avait pas envie.

Une journée de plus défilait, la chaleur au rendez vous. Au moins, on n'avait pas froid, c'était un bon point. C'était l'été en permanence. En Hiver, du moins la saison qui en avait le nom, la température se montait à vingt-cinq / trente degrés. En Été par contre, on pouvait avoir jusqu'à un quarante-cinq degrés, facilement. Voir plus suivant les lieux dans lequel on se trouvait dans la prison. Aujourd'hui, il pouvait dire qu'il faisait environs un bon vingt-huit. Sa peau moite lui servait de bon baromètre.

Pantalon noir et débardeur blanc sur le dos, la cigarette à la commissure des lèvres, il avait laissé sa poitrine libre pour changer un peu. L'ex mannequin n'avait pas eu le désire de la cacher avec ce fameux bandage quotidien qu'il portait toujours. Sa longue crinière cendre était coiffé d'un chignon romantique, donc des mèches abandonnées encadraient avec justesse et douceur les contours de son visage fin et suivaient la courbe gracile de sa nuque à la peau laiteuse. Cela lui donnait l'apparence raffiné des plus belles femmes.

Une envie impérieuse de se rincer la bouche d'une bonne alcool l'envahie et il se dirigea le plus calmement du monde vers la réserve. Il y avait rarement du monde dans le coin des cuisines à cette heure et il en profita pour entrer dans le garde bouffer. Il ne fit pas d'abord attention qu'il y avait déjà une personne de présente, ne s'apercevant de sa présence qu'une fois qu'il se pencha pour prendre dans un carton une bouteille de tequilas.

Il s'arrêta net, le goulot dans le creux de sa main et la poitrine a quelques centimètre du visage de l'inconnu. Ses seins nus, lourds, aux galbes parfaits, pendait sous le regard de cet individu. Ses tétons pointaient et se voyaient sous le tissu qui renvoyait leur image avec une pudeur haletante l'indécence plus qu'autre chose.

- Bonjour... je vois que je ne suis pas la seule qui a envie de boire un coup..., murmura-t-il d'une voix douce, qui était loin de faire tapette.

Elle laissait au contraire planer une ambiguïté parfaite sur sa vraie nature sexuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Steensen Vincent


avatar
► DC : Eamon F. Ryan, Chatalov Y. Nikolai & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 13/06/2014
• Messages : 41
• Piercings et tatouages : -



MessageSujet: Re: Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥   Sam 9 Mai - 3:52









J'espérais que ça ne soit pas un garde. Au pire, un détenu. Un peu con de préférence. Le genre de gars qui filera vite et qui s'est en fait trompé d'endroit. Oh, ouais, ça serait bien ça, great. Sauf que c'était tout sauf le cas. Je lâchais un soupir en voyant cette forme svelte en face de moi. Je croisais son regard tout en écoutant sa voix. Une femme ? Que faisait-elle là ? Ses cheveux étaient remontés en un chignon dont quelques mèches rebelles lui retombaient devant son visage. C'était une belle personne. Autant espérer qu'elle ne soit pas chiante ni désagréable. Elle s'était rapprochée de moi sans pour autant faire attention à ma présence, se penchant par dessus ma tête comme si de rien n'était. Tranquille, posée, je la gênais pas, mh ?

Sa poitrine était presque collée en face de moi, pendant gracieusement... Ou sensuellement ? Juste en face de mes mirettes. Pas très froussarde, la d'moiselle.

J'observais donc les belles formes de son corps tout en dégustant cette vodka absolument divine. Quel beau spectacle, tout aussi magnifique que curieux, n'est-ce-pas ? Pendant que je finissais d'avaler ce liquide, je relevais mon regard pour lui adresser un coup d'oeil.

« Hello, mad'moiselle. Et bien, non, tu n'es pas la seule. Mais... »

Je me redressais pour lui faire face, histoire de mieux pouvoir jeter mon coup d'oeil sur ses jolies courbes.

« Tu ne penses pas que tu pourrais être dans la mouise si un garde vient à te trouver ici ? Une si belle femme, qui plus est... »

Je rattrapais cette bouteille pour la finir à sa moitié pour ensuite frotter un coulis qui s'évadait de mes lèvres d'un revers de main. Dommage, ou pas ? À voir la réaction de cette créature. Je ne pensais pas que je rencontrerais quelqu'un, surtout à cette heure-ci.

Oh, après tout, ça ne pouvait être que bénéfique. Sa venue serait peut être intéressante, qui sait ?

« Jason, enchanté. »

Je lui tendais ma main libre, attendant simplement de voir si elle allait la serrer ou non. Que faisait-elle dans une prison? Ma curiosité me piquait. Enfin, après tout, j'en avais déjà vu des vertes et des pas mûres. Ces murs renfermaient réellement des tarés.



© Flyremoon.






Excuse moi du temps de la réponse, j'espère qu'elle te conviendra tout de même TwT


•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥   Ven 29 Mai - 17:16

Ah la la... Oui la demoiselle n'avait pas froid aux yeux et était encore moins pudique. Que l'on matte ses nichons ne la dérangerait pas plus que cela. On regardait ? Et alors ? Au contraire c'était terriblement flatteur que l'on aimait vos courbes. En parlant de courbes, l'homme en fasse d'elle avait de quoi se rincer agréablement le regard. Elle avait un corps de rêve du haut de son mètre soixante dix neuf. Une taille fine. Des hanches étroites. Des longues jambes fuselées. Une poitrine généreuse et imposante au galbe parfait. Un visage aux traits fins et féminin à souhait. Une chevelure soyeuse à la couleur blonde cendre naturelle.

La bouteille de Tequilas dans la main, elle l'ouvrit tout en l'observant, le détaillant de son regard bleu violacé glacé. Il semblait apprécier l'alcool tout autant qu'elle visiblement. Elle porta le goulot a ses lèvres et se mit à boire sans reprendre son souffle une belle grande gorgée du liquide alcoolisé. Un quart de la bouteille disparue au passage.

- Je n'ai pas peur des gardiens... et je savais pour la planque. J'ai les moyens de soudoyer un gardien ou deux pour avoir des informations sur où se trouve quoi. De plus, je n'ai pas peur d'eux. Je sais me défendre en cas de soucis.

Enfin la demoiselle avait plus d'une raison de ne pas avoir peur de se faire violer. Dix-sept meurtres à son actif... le titre de veuve noire... Un surnom que peut de monde comprenait le sens véritable en s'amusant à confondre l'araignée, la mante religieuse et l'expression détourner humaine de Veuve noire. Il y avait de quoi rire parfois. Cela l'amusait sincèrement.

Ses prunelles étaient ancrées aux siennes, elle le dévorait des yeux et les abandonna pour regarder franchement son entre jambes avec insistance. Elle vint lui remettre la tête dans sa belle poitrine voluptueuse, l'expression de son visage en disait long sur ce qu'elle attendait de lui.

- Tu sais, je ne suis pas casse couille... et je ne suis pas du genre a être peureuse. Tu as envie de t'amuser un peu ? Moi si... l'alcool enivre, le plaisir vous fait planer. A moins que tu aimerais de la bonne drogue en prime. Cela ne sera pas dur à avoir si cela te tente vraiment. Je te l'offre...

Sa main libre se glissa le long de sa nuque, caressa sa peau chaude avec douceur. Remontant avec une lenteur tortueuse. Ses doigts fins se glissèrent dans ses cheveux.

- Moi c'est Freya. C'est d'origine nordique...

Elle murmura cela ses lèvres se lovant contre les siennes, les caressant langoureusement. N'était pas mieux qu'une main à serrer ? Plus chaleureux et excitant ?
Revenir en haut Aller en bas
Steensen Vincent


avatar
► DC : Eamon F. Ryan, Chatalov Y. Nikolai & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 13/06/2014
• Messages : 41
• Piercings et tatouages : -



MessageSujet: Re: Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥   Jeu 4 Juin - 18:35









De la tequila, mh ? Très bon choix, j'admets. Un sourire se dessinait sur mes lèvres au fur et à mesure de ses paroles. Et bien, je dois avouer que je n'avais pas encore croisé de jeune fille aussi franche. Un doute se plaçait en moi lorsque je l'entendais parler... Étais-ce réellement une demoiselle ? Oh, certainement. Les courbes de son corps me montrait clairement que c'était une dame, enfin, je pense. Haussant les épaules, j'observais le liquide de sa bouteille s'évanouir au fond de sa gorge. Était-elle ici pour se bourrer la gueule ou juste pour savourer la délicatesse de ces produits ? Mh. Son regard était terriblement attirant, je ne pouvais détourner le mien, scrutant avec insistance ces prunelles givrées. Pour ensuite remarquer son attention sur l'endroit de ma virilité. J'en fis de même, relevant par la suite la tête pour lui offrir un air interrogateur.

« C'est bien la première fois, après une rencontre, qu'une femme de ton genre porte de l'attention à cet endroit là. »

Je sentais sa main à l'arrière de mon crâne, puis je pu remarquer sa poitrine... De très près. Wow, calme toi mam'zelle ! L'alcool ne lui réussissait pas ? J'en doute. Elle semblait parfaitement sûre de ses actes et... Je dois admettre que ça ne me déplaisait pas. De la drogue ? De l'alcool et des seins ? Nom de Dieu, elle était divine, c'te demoiselle ! L'intonation de sa voix était autant enivrante que son regard, que ses mots. Devrais-je me laisser porter ? Oh, je ne pouvais pas tomber plus bas, de toute façon. Je ne pouvais m'empêcher de sourire, mes lèvres s'étirant sur mon visage alors que je laissais un rire s'échapper.

Ma tête se redressait pendant que je lui jetais un nouveau regard, sentant ses lèvres aller à la rencontre des miennes. On peut dire que c'était direct, ça ne me dérangeait pas. Loin de là, au contraire ! Ses caresses étaient délicieuses, me faisant frémir pendant que je soufflais contre sa bouche. Au final, ma main venait se loger dans le creux de ses reins, au lieu de rester figée dans le vide. C'était une poigne assez particulière mais loin d'être déplaisante. Je déposais la bouteille de mon autre main, préférant attirer mon attention sur la nouvelle distraction qui m'était offerte.

« Freya, mh ? Heureux de te rencontrer... J'espère que ce que tu dis est vrai. ♥ »

Un nouveau rire, pendant que je laisse mes lèvres danser contre les siennes. Ma main remonte, effleurant ses côtes à travers le tissu qu'elle portait. Devrais-je me méfier de la gentillesse de cette personne ? Certainement. Après tout, je n'étais pas à Luriguancho pour rien. Mais... J'étais curieux. Curieux de voir quels fous pouvaient être logés ici, curieux de ce qu'ils pouvaient me réserver. Ma langue sort, venant effleurer la peau de ses lèvres. Sucrée, mh. Je cherche plus de contact, mon regard revenant se plonger dans ses yeux, les fixant avec une teinte de malice.



© Flyremoon.



•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥   Ven 5 Juin - 16:39

Une belle demoiselle si on ne regardait ce qu'elle avait entre les jambes bien sur... La vie était vache, elle le savait mieux que personne maintenant. Cela faisait des années qu'elle avait fait un long traitement hormonal pour que son physique androgyne devienne féminin pour de bon. Le lui d'autrefois était monté comme un véritable acteur pornographique. Il faisait un vingt quatre par trois centimètre cinquante de diamètre. Autant dire qu'il y aurait peu de femme qui pouvaient désirer s'empaler la dessus sans avoir d'être défoncée. Le pire sans doute c'est que c'était naturel. Maintenant il arborait une taille presque normal. Un dix neuf par deux centimètre trois de diamètre. Oui, il avait fait attention ce genre de détail sur son anatomie. Les médecins l'avaient prévenue. Ce genre de traitement pour devenir une femme vous faites rétrécir le quiqui... Lui sincèrement cela ne le dérangea pas vraiment sur la finalité.

La vacherie de sa situation se trouvait ailleurs. Car le seul pays qui greffait des organes réellement était la Turquie et que c'était des organes non fonctionnels pour avoir des enfants. La morale voulait qu'un homme devenu femme ne puisse pas reproduire. Parfois cela lui foutait la rogne a fond la caisse. C'était pour cela qu'il s'était arrêté en chemin pour devenir une Elle pas terminée. Elle c'est ainsi qu'elle voulait être même finalisée. Elle attendait donc que les mentalités évolues encore pour avoir une vraie greffe et des enfants, même un lui suffirait amplement.

- Je n'aime pas avoir les yeux dans ma poche quand j'ai une belle vue devant moi. Tout simplement.

Ses lèvres butinaient les siennes avec impudeur. Sa voix se faisait sensuelle, lente, langoureuse tout comme ses gestes. Une de ses mains se glissa jusqu'à son entre jambe et caressa le long de sa braguette.

- Et si nous allions dans un lieu plus tranquille en passant par ma cellule pour prendre de quoi te faire rêver au plus doux songes dit moi ?

Sur ses mots, elle l'embrassa fougueusement. Sa langue franchissant la barrière de ses dents pour venir faire valser sa jumelle dans une valse impudique. Elle ne manquait pas de souffle, et le baiser ne fit que se prolonger tortueusement pour faire son effet aphrodisiaque. Destructeur de toute pensée négative. Quand elle se retira le souffle brûlant caresse le visage de Jason, ses prunelles glacées si chaude, elle s'éloigna... la bouteille de tequilas récupérée au passage en buvant encore.

- Allez vient... On va s'amuser... et n'oublie pas la tienne...

Elle désigna des yeux sa bouteille de vodka.

- Cela serait dommage de manquer de provision surtout si tu aimes les branlettes espagnoles à la Vodka...

Elle se pourlécha les lèvres en disant cela avant de lui tourner le dos et de s'avancer féline, les fesses moulées dans son pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Steensen Vincent


avatar
► DC : Eamon F. Ryan, Chatalov Y. Nikolai & Holguin J. Faust.
• Date d'inscription : 13/06/2014
• Messages : 41
• Piercings et tatouages : -



MessageSujet: Re: Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥   Ven 12 Juin - 3:17









Une belle vue, disait-elle ? C'était presque pas flatteur, ça ! Ses baisers se faisaient insistants, appuyés contre mes lèvres. Et bien, ça faisait longtemps que je n'avais plus vu une telle demoiselle aussi motivée. Sans perdre mon sourire, je l'observais... Elle, ses traits fins, ses mèches blondes et ses yeux en amandes. Une femme magnifique... Que cherchait-elle auprès d'un type comme moi ? Loin de dire que j'étais pas potable, hein. Juste qu'un barbu, avec des rastas, qui prend pas franchement soin de son corps... M'enfin. Elle fait ce qu'elle veut, je m'en plaindrait pas. Loin de là, au contraire.

« Oh, mais tu es certainement bien plus belle qu'un vieux type comme moi. »

Effectivement, je ne voyais pas ce qu'elle pouvait me trouver... Alors qu'il y avait tant de beaux apollons dans cette prison sordide. Un frisson me parcourait, mon regard descendant l'espace d'un instant vers sa main qui s'avérait un peu trop aventurière. Oh, et bien elle était vachement cash, comme meuf ! Sa proposition me faisait sourire, mais n'était-ce pas déjà un endroit tranquille ? Personne ne viendrait nous ennuyer... Tout du moins, certainement pas maintenant. J'allais répliquer, mais sa bouche fut bien trop rapide pour moi. Enfin, sa langue, je veux dire. Elle s'était frayé un chemin entre mes lèvres, allant taquiner sa jumelle tout en me laissant coi. Je l'avais pas vu venir et je n'étais certainement pas déçu. Mes paupières se fermaient, laissant ce muscle humide jouer avec le sien, se frotter tout contre, dans cette étreinte que je ne voulais quitter. C'était doux et sucré à la fois. Ses lèvres sentaient bon, tout comme le reste de son corps. Une légère odeur, un goût arrière ravivait mes papilles gustatives. Ah, l'alcool ! Ça rendait toujours mieux lorsque quelqu'un embrassait, ça sentait toujours bon, c'était enivrant.

Lorsqu'elle s'écarte, je reviens, retrouvant mes esprit avant de la voir se redresser. C'était déjà tout ? Dommage, j'aurais bien voulu explorer un peu plus ses canines, voir jusqu'où terminaient ses molaires.

« Hmh. On est vraiment obligé de quitter cet endroit ? Car tu m'as tellement chauffé que je ne pense pas pouvoir me retenir jusqu'à ce qu'on atteigne ta cellule. »

Au moins, ça avait le mérite d'être franc. Je ne tournais jamais autour du pot, c'était ridicule. Pourquoi vouloir tourmenter la personne alors qu'on peut dire directement ce que l'on veut ? Là, je voulais baiser. Je voulais la baiser. Une branlette Espagnole, hein ? Sincèrement, j'avais jamais testé. J'avais toujours eu plus de … Relations entre homme, on va dire. M'enfin... Pourquoi pas ?

Je me rapprochais d'elle, l'attrapant par les hanches avant de souffler auprès de son oreille, allant mordiller l'arcade du bout de mes incisives. Elle m'avait trop chauffé, fallait qu'elle subisse. Et quoi, j'allais pas attendre de rejoindre son pieu pour la baise, si ? On me dit souvent que je ne fais pas dans la dentelle... Justement, là, c'était encore moins le cas. Au pire, je garderais contact, on se droguera jusqu'à ce que je ne me souvienne plus de la veille... Mais là, J'en avais envie. Alors soit elle me traînerait là bas de force, soit je la prendrais ici de force.

« Tes branlettes, tu peux pas les faire ici, mh ? J'veux dire... Ta cellule est loin. Et là... On est rien qu'à deux, à l'abri des regards. »

Ma main descendait tranquillement sur ses hanches, caressant son fessier. Il était vachement bien moulé. Mon Dieu, ce corps de rêve ! Mes dents allèrent à la rencontre de son cou, venant mordiller sa peau, la lécher du bout de ma langue. Alors, pourra-t-elle résister ? Si oui, je la suivrais. Si je vois de la résistance, elle m'invitera une prochaine fois.





Désolée pour l'attente, avec les examens etc, c'est compliqué ;A; ... Sinon voilà, j'espère que ça te conviendra ♥


© Flyremoon.



•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥   Jeu 16 Juil - 18:06

Dans la vie, il y avait deux catégories de femmes... Les intelligentes qui savaient que si on désirait tomber sur un mâle, un vrai beau mâle bien viril, il fallait surtout éviter les grandes gueules et les Appolons qui ne se sentaient plus pisser tellement toutes les femmes leur tombaient aux pieds. Et la seconde catégorie... Les crétines, qui n'avaient encore rien compris de tout cela ! Siegfried / Freya faisait partie de la première : Les intelligentes qui se moquaient de l'âge et de l'apparence. Elle désirait un homme dans son lit, au creux de son corps, pas un putain de gorille qui pense avec ses muscles qu'avec son cerveau. Et puis... elle, elle aimait bien ses rastas et sa barbe...

Un vieux type ? Tu es méchant avec toi-même..., tout en disant cela, elle caressa ses rastas affectueusement. J'aime ton style... Je veux un homme, pas un emballage cadeau...

Jason était direct... autant qu'elle, et cela lui plaisait énormément. Sa façon de la toucher l'excitait énormément. Bon sang, elle en crevait d'envie. Son sang ne faisait qu'un tour dans ses veines. Lui sauter dessus devenait une option qui tournait en boucle dans sa tête. Être ainsi tout contre lui... elle ne cherchait même plus à se soustraire à cette étreinte si délicieuse. Au contraire elle ne faisait qu'appuyer sa généreuse poitrine contre son torse.

Tu... tu crois, murmura-t-elle la voix rauque par l'envie.

Bordel, il venait de toucher à son point faible : son cou. Elle se mit a trembler violemment. Là, cela fut le craquage totale... elle l'envoya au tapis... le surplombant tout en le dévorant du regard.

Je... c'est d'accord...

Son bas ventre se frottait frénétiquement au sien, alors qu'elle retirait son débardeur qui offrit enfin une vue dégagé sur ses nichons. On ne pouvait pas dire qu'elle n'y avait pas mise le prix dessus. On n'aurait jamais pu croire que c'était des faux. Tellement, ils faisaient naturel. Tandis que de l'autre, si son partenaire était un brin tactile, il se rendrait compte qu'une érection se frottait à la sienne. S'il n'avait jamais testé de baiser avec un transsexuel, il allait enfin le faire. Et pas avec un moche, mais une très jolie plante.

Freya / Siegfried, se laissa glisser le long de son corps. Venant ouvrir sa braguette avec les dents alors que ses doigts s'affairaient à retirer la boucle de sa ceinture. Foutu ceinture d'ailleurs, elle finissait par avoir horreur de cet accessoire qui la frustrait puissance mille à chaque fois a cause du temps que l'on pouvait mettre a défaire cette connerie. Une fois qu'elle gagna cette mini bataille, elle pu enfin laisser glisser ses lèvres le long de sa verge durcie. La cajolant tendrement à travers le tissu de son boxer qu'elle n'avait pas encore fait descendre. Ses doigts s'agrippèrent au bord du sous vêtement pour le faire descendre lentement alors que sa bouche vorace s'attaquait déjà à son gland encore recouvrer de cette couche de peau où sa langue se faufila avec gourmandise pour l'explorer sans pudeur. Fouillant sans demi mesure, léchant et pourléchant avidement. Venant titiller son urètre.

Un vieux mec ? Pensa-t-elle. Bon sang... il est très bien monté...

Prenant son prépuce entre ses lèvres, elle tira dessus affectueusement, son regard ancré au sien, pour détrousser son gland qu'elle vint aussitôt suçoter langoureusement. Sans prévenir, sans crier gare, elle goba entièrement son sexe entièrement en bouche jusqu'à ce que ses lèvres embrasse son bas ventre. Entament un lent va-et-vient tout en creusant bien les joues pour resserrer l'étreinte buccale sur sa délicieuse friandise. Une fois qu'elle sentit que le beau levier fut super bien dur, elle se retira pour bien le caler entre ses beaux seins. Le caressant avec. Alors que sa bouche lubrique repartait à l'attaque de son gland qu'elle dévorait très doucement. Elle ne lui laissait aucun temps mort. Aucun répit. Non juste le délice de subir ses assauts. Endurer ses nichons qui branlaient son pieu de chair bien raide et son antre humide et chaud se livrer à une longue dégustation perverse de son sommet.

°ooOOoo°

Pardon du temps que j'ai mis à te répondre,
j'avoue que j'ai eu des soucis de pages blanches...
Plus ma mère qui a eu un souci de main cassée...
et j'en passe. Je suis sincèrement désolée !

Gros bisous <3


Revenir en haut Aller en bas
 

Un élément perturbateur. { PV Siegfried ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Excrément avec vers
» Excrément ou "vomissement" ?
» Gecko auratus, escrément sec ?
» petite question excrément
» excrément

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loisirs :: Cimetière des Archives-