Partagez | 
 

 La première fois ~ |Pilgrim Petit Cygne ♥|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosado O. Zunilda


avatar
► DC : Javier ♥
• Date d'inscription : 28/03/2015
• Messages : 12
• Piercings et tatouages : Jamais de la vie



MessageSujet: La première fois ~ |Pilgrim Petit Cygne ♥|   Lun 30 Mar - 11:18


 
Pilgrim Swann
La Première Fois
Premiers Pas dans la prison


Un dernier trait de maquillage léger sur ses yeux, un peu de rouge à lèvres. Un baiser sur la joue de son frère, et un coup d'oeil à sa montre. Elle était prête à filer à son premier jour à son nouveau travail. Son premier jour dans une prison. Son frère ayant insisté pour, elle avait à sa ceinture un taser. Elle marcha vivement dans les rues de la petite ville -nul besoin d'une voiture pour se rendre à son travail- ses talons claquant contre le macadam.

C'est sans problème qu'elle passa la porte de la prison, et déjà, elle se réjouissait d'être en pantalon, rien qu'au regard que lui avait jeté le garde. Pourtant, cette prison était donc mixte, il devait bien y avoir des gardiennes, pour ces demoiselles.

Hum, rien n'était moins sûre. Nous ne sommes pas en Europe, nous sommes en Amérique du Sud, après tout.

Elle lissa un pli de son habit, reboutonna rapidement un bouton de son chemisier. Zunilda, calme toi, ça va bien se passer, qu'elle se disait.

Ce serait la première fois qu'elle passerait une journée complète au sein d'une prison. Pas juste quelques heures avec un détenu gentillet, qui voulait apprendre. Là, elle risquait d'avoir affaire à tout et n'importe quoi.

Elle devrait certainement aller voir le directeur, et le gardien en chef de l'établissement. Ils pourraient lui confier de précieux renseignements, mais elle voulait déjà s'installer. C'est qu'elle trainait derrière elle une valise, emplie de livres, de documentations, de papiers. Un ordinateur portable. Ses crayons. Elle rangea tout son fratras, et quand elle en eut terminé, elle se posa sur son fauteuil, soufflant.

Ce bureau était plutôt petit. Derrière elle, des étagères, qu'elle n'avait pas encore fini de remplir de livres. Il y avait bien la bibliothèque, qu'elle visitera de long en large plus tard, mais elle doutait d'y trouver des manuels scolaires. Ses tiroirs étaient remplis de papiers en tout genre, et elle avait encore sur le côté des étagères, destinées à recevoir quelques dossiers de détenus. Dans un coin était encore branché un micro onde, et une bouilloire, de quoi faire réchauffer ses petits plats à midi -elle avait entendu parler de la cantine, et pas en bien- ou son café dans la journée.

Voilà, elle était prête. Et c'était justement un moment idéal pour prendre son premier café.

Une heure plus tard, elle revenait dans son bureau, après s'être présentée à l'étrange directeur des yeux. Elle s'assit. Et ne put qu'attendre. Attendre qu'on frappe. Les détenus étaient au courant, qu'il y aurait une nouvelle personne, pour les aider à s'instruire, se former, préparer leur sortie. Restait à savoir... Combien viendraient ?

« Allez. Si je ne vois personne d'ici ce midi, je viendrais en chercher moi même par la peau du cou ! »

Une extrémité à laquelle elle n'aurait peut être pas besoin d'arriver. L'on frappait à sa porte. D'une voix claironnante, elle invita la personne à entrer.


•.......•

Teach&Learn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: La première fois ~ |Pilgrim Petit Cygne ♥|   Lun 30 Mar - 19:24


Z
U
Z
U













Copyright Mini BN sur Epicode
La première fois ~

Aujourd’hui, tout le monde ne parlait que de ça. Encore à moitié endormie, je mangeais un bout de pain à la cantine avec du lait en poudre au goût atroce et aux effluves nauséabondes. Bref, tout ça pour dire qu’autour de moi les rumeurs et diverses se colportaient sur une nouvelle arrivante à Luriguancho. Cependant, ce n’était pas une détenue – et ceci est bien dommage car nous sommes peu de femmes – mais, une sorte de médecin ou peut-être une psychologue selon la source des paroles. Enfin, je finis rapidement ce qui me servait de petit déjeuner avant de me lever et rejoindre ma cellule dans la solitude habituelle. En réalité je n’aimais pas particulièrement la compagnie. À pars le blondinet de la dernière fois qui était des plus amusants, je ne fréquentais que peu de monde ici. L’idée de voir une femme paraissait ainsi fort intéressante, d’autant plus qu’elle était apparemment là pour aider les détenus. Enfin quelqu’un d’utile et pas seulement des gardiens qui nous martyrisent.

Finalement, je pris la décision d’aller voir ce que donnait cette femme, si cela pouvait vraiment aider les détenues ou si c’était juste histoire que la prison face bonne figure. Je revêtis d’un pantalon beige, de baskets et d’un t-shirt noir classique avant de sortir de ma cellule et de trouver un gardien. Celui-ci prit soin de m’accompagner jusqu’aux bureaux, les mains sur sa ceinture, prêt à dégainer son tazer ou sa matraque. Certes, j’étais une criminelle, j’avais violé une femme et abusé impunément de la drogue durant de longues années mais je détestais être considéré comme telle. Après tout, ce n’était pas réellement ma faute mais plutôt celle de cette substance illicite. D’ailleurs, rien que d’y penser, je sentais une chaleur prendre place dans ma tête et des vertiges s’insinuer dans mon esprit. Je vacillais un peu mais ne tombais pas, arrivant devant la porte sans m’écrouler. Une crampe d’estomac me laçait, je respirais fort, essoufflée : le manque. Malgré tout l’aide que cette demoiselle pourra m’apporter, jamais elle ne soignera mon manque. Le gardien m’évaluait du regard avant de me menacer, m’ordonnant de respecter Madame Rosado et de ne pas lui sauter dessus. Un petit rire m’échappait, j’aurais voulu répliquer mais je n’avais rien à redire, il avait raison. Une fois calmée, je frappais avant d’entrer. Apparemment, j’étais sa première cliente.

"Bonjour. Je suis madame Pilgrim. Swann Pilgrim, une détenue. J’aimerais, avoir une petite séance avec vous."

Instinctivement, je pénétrais et refermer la porte derrière moi, croisant une dernière fois le regard du gardien. La porte fermée, nous étions seule, sans personne, c’était agréable. Je m’approchais de la demoiselle pour lui tendre une main à serrer. Je ne savais même pas si nous avions le droit de nous toucher, même pour se serrer la main seulement. Une fois le geste fait, je pris place sur une chaise en face d’elle, me laissant choir sur celle-ci, les jambes écartées, une position bien féminine !

"Je vais être honnête, je suis venue par simple curiosité. En faite, on parlait de votre arrivée un peu de partout mais je ne sais pas si vous êtes psychologue, professeur ou quoi que ce soit d’autre mais je suis venue pour pallier mon ennui et peut-être chercher un peu d’aide."

Mal à l’aise, je passais une main dans mes cheveux nerveusement. Je n’avais pas l’habitude de demander de l’aide et être en présence d’une femme avec autant de charisme m’intimidait. Bien vite, mes mains se joignirent sur mes jambes, mes doigts s’emmêlant, symbole de nervosité.
Revenir en haut Aller en bas
Rosado O. Zunilda


avatar
► DC : Javier ♥
• Date d'inscription : 28/03/2015
• Messages : 12
• Piercings et tatouages : Jamais de la vie



MessageSujet: Re: La première fois ~ |Pilgrim Petit Cygne ♥|   Mer 8 Avr - 15:32


 
Pilgrim Swann
La Première Fois
Première Cliente


La porte s'ouvrit sur une jeune fille blonde, avec quelques mèches roses, de nombreux piercing et un bandeau sur un œil. Elle hocha de la tête et lui sourit, tout en l'invitant d'un geste à entrer, et à prendre place. La porte se referma. Et Zunilda porta toute son attention à la jeune femme. Pour un premier client, elle était bien contente que ce soit une femme. Elle se sentait tout de même plus à l'aise. Même si cette Pilgrim n'avait pas du tout une attitude convenable pour une femme. Déjà un point sur lequel travailler. Elle l'écouta d'abord, avant de parler. Et de lui répondre.

« Bonjour Mademoiselle Swan. Même si c'est par curiosité, je suis très heureuse que vous soyez venue jusqu'ici. Comme vous le savez déjà, je suis Zunilda Rosado, et votre deuxième proposition quand à mon métier est juste. Je suis professeur. »

Elle même se tenait, élégante, le dos droit, les jambes croisées, les mains sur le bureau, à écrire sur une feuille de papier le nom et le prénom de la demoiselle. Zunilda avait toujours dégagé une assurance et un charisme, et la différence entre elle et la détenue ne pouvait que sauter aux yeux.

« Mon rôle ici est très simple, à vrai dire. Il consiste à vous donner toutes les chances, quand vous pourrez sortir, pour changer de vie, et ne plus tomber dans la spirale infernale de la délinquance, de la violence, ou de la drogue. Je passe pour cela par l'éducation. J'évalue votre niveau scolaire, et je fais en sorte que vous ayez accès à une formation, puis à un diplôme, que vous donnera accès hors de cette prison à un travail. Votre participation à ce programme vous apportera aussi mon soutien à vos demandes de libération conditionnelle.  »

Toujours présenter la carotte. Son regard se fit soudainement plus sévère, alors qu'elle scannait la détenue.

« Je vous apprendrais aussi à mieux vous tenir, afin qu'il ne soit pas marqué sur votre front que vous avez fréquenté des milieux qu'en général, les employeurs fuient comme la peste. Redressez vous, refermez vos jambes, et croisez vous mains sur vos genoux, ou sur le bureau. Vous serez de suite plus présentable. »

Certes, Zunilda est hautaine, et un balai coincé dans le cul. Mais elle le savait pertinemment. Elle avait raison. La demoiselle pouvait avoir toutes les qualifications requises à un boulot, et même plus, si elle se présentait ainsi devant l'employeur, elle n'aurait pas une chance de décrocher le job. Les apparences jouent beaucoup. Et elle n'était déjà pas très servie avec toutes ces décorations sur son visage.

•.......•

Teach&Learn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité




MessageSujet: Re: La première fois ~ |Pilgrim Petit Cygne ♥|   Mer 8 Avr - 23:27


Z
U
Z
U













Copyright Mini BN sur Epicode
La première fois ~

D’une certaine manière, le rendez-vous n’avait pas réellement commencé et la demoiselle qui me faisait face commençait déjà à m’échauffer. Sa position droite, sa prestance, son regard, j’avais l’impression d’être une moins que rien en face d’elle. Enfin, en même temps, elle était professeur et je n’étais rien d’autre qu’une camée. Les sourcils froncés, je continuais de l’écouter. On pouvait lire dans mon regard un brin de colère même si je me détendais au fur et à mesure essayant de ne pas lui faire remarquer ses petits airs supérieurs. Depuis le début, je n’avais pas agressé un seul membre du personnel, cela n’allait pas commencer aujourd’hui. Enfin, mon intérêt fut suscité quand elle commença à aborder la liberté conditionnelle. Je plissais les yeux, la fixant d’un air dubitatif. Tous veulent vous faire croire cela mais ce n’est jamais vraiment réel. Je me méfiais des gens qui travaillaient ici. Un petit sourire en coin s’esquissait sur mon visage, je n’avais aucune raison de le faire, je cherchais juste à essayer de déstabiliser la demoiselle.

"Mh, ce n’est pas que je n’ai pas confiance en vous Madame Rosado mais, j’ai du mal à croire que vous pouvez appuyer ma demande de liberté conditionnelle. Enfin, si c’est réellement le cas, peut-être que je m’attèlerais à un de vos cours."

Toujours sceptique. Je continuais de l’écouter. Son regard sévère couplé à sa remarque suivante me faisaient grincer les dents. Les poings serrés, les dents aussi, je souriais nerveusement comme pour me retenir de ne pas lui envoyer mon point dans la figure. Un petit rire nerveux m’échappait, une lueur et un rictus de colère déformaient mon visage alors que je me contenais comme d’habitude.

"Je me tiendrais ainsi quand je serais devant un employeur. Pour l’instant, vous êtes juste une professeur et même avec tout le respect que je vous dois, je ne me tiendrais pas ainsi devant vous. Comment allez-vous gérer les cours ? Plusieurs détenus en même temps ? Un par un ?"

D’un coup, une idée amusante me venait à l’esprit. J’étais du genre joueuse et un peu manipulatrice alors j’avais envie de jouer avec la peur de la femme ou ses émotions. Sans doute essayait-elle de faire la même chose avec moi de toute manière et ce n’était que la préparait à une dure réalité. Ici, j’étais une détenue bien gentille et docile comparée à d’autres. Cette idée me fit frissonner. D’un coup, je me redressais alors pour paraître plus sérieuse, joignant mes mains au dessus de la table avant de poser mon menton dessus.

"Dites-moi, c’est votre premier travail en prison non ? Parce que pour une remarque pareille, certains autres détenus vous aurez violenté ou même violé ! Vous avez de la chance que je sois du genre calme et docile. Vous devriez réellement faire attention Madame, c’est pour votre bien que je dis cela. Un viol et si vite arrivé hihi. Aussi, évitez peut-être de vous isoler avec les détenus, sait-on jamais…"

Ma voix ainsi que mon regard se rembrunirent alors. D’une certaine manière, je cherchais à lui faire peur même s’il fallait avouer que ce n’était pas totalement faux, ni même pas du tout. J’avais hâte de la revoir quelques semaines plus tard, du moins, si elle tenait ici.
Revenir en haut Aller en bas
Rosado O. Zunilda


avatar
► DC : Javier ♥
• Date d'inscription : 28/03/2015
• Messages : 12
• Piercings et tatouages : Jamais de la vie



MessageSujet: Re: La première fois ~ |Pilgrim Petit Cygne ♥|   Jeu 24 Sep - 17:03


 
Pilgrim Swann
La Première Fois
Premier Accrochage


Zunilda ne mit pas longtemps à comprendre quel serait son plus grand problème avec cette jeune femme. Zunilda avait été professeur depuis trop longtemps pour ne pas remarquer le moindre petit geste, la moindre petite expression, trahissant chez ses élèves anxiété, peur, colère, menace, mensonge, et bien d'autres choses.

L'hostilité de la jeune femme à son égard était évidente. De fait, Zunilda avait toujours été douée d'un talent certain pour comprendre les autres. Elle possédait un véritable don d'empathie. Et elle connaissait déjà que trop bien ces milieux carcéraux. Elle avait une excellente idée de la source des ressentiments à son égard de Mlle Swan.

Pour autant, elle ne comptait pas changer sa façon d'être. Elle n'était pas là pour devenir son amie. Mais pour être sa professeur.

Scepticisme. Dédain. Menace. La première épreuve de Zunilda arrivait. Les paroles de son frère lui vinrent rapidement en mémoire. Surtout, ne jamais montrer sa peur. Les détenus se nourrissent de la peur des autres. Même les plus faibles. Car ils sont toujours à la recherche de plus faible qu'eux.

Un sourire étira ses lèvres, et c'est avec un naturel déconcertant qu'elle répondit à la jeune détenue.

« Je suis flattée de cette attention de votre part. C'est très gentil à vous de m'en avertir. Mais ce n'est pas la première fois que je travaille avec des détenus, même si jusque là, cela avait été de façon bénévole. Je suis simplement franche avec vous. Si mes remarques ne vous plaisent pas, je vous conseille tout de même de les prendre en note. Elles sont justes. Et je ne baisserais les yeux pas plus devant un détenu que je l'ai fait en face des groupes armés en Afrique qui voulaient m'empêcher d'ouvrir des écoles. »

Certes, c'était de la bravade. Mais une bravade parfaitement assumée. Zunilda avait la fierté pour faire passer cela comme une lettre à la poste. Elle ne céderait pas à la peur. Et elle comptait bien faire courir le bruit que même des menaces directes, appuyées par des armes à feu. Elle n'était pas sans défense après tout. Si un détenu voulait vraiment s'en prendre à elle, il tâterait de son taser. Dont elle taisait l'existence. Il ne faut pas montrer toutes ces cartes d'avance.

« Ne vous trompez pas jeune fille. Il est bon d'être fière, et je n'ai pas l'intention de vous humilier. Mais je ne suis pas votre ennemie, comme vous semblez le croire. Pourquoi devez vous vous tenir convenablement même devant moi ? Pour que vous en ayez l'habitude. Vous êtes mon élève, et je me tiens correctement devant vous, n'est ce pas ? C'est aussi une question de respect mutuel. Cela peut être différent dans le monde d'où vous venez, mais ce monde n'est pas bon. Je veux vous faire aller dans un autre monde, où l'on tient votre attitude pour irrespectueuse, et où donc, l'on ne vous respectera pas. Lorsque je suis chez moi, avec ma famille, avec les amis, je ne suis pas comme ça. Mais là, je suis avec vous, je me tiens bien, en signe de respect pour vous. Et c'est pourquoi j'en attends que vous fassiez de même »

Il lui semblait important d'avoir mit ça déjà au clair. Mlle Swan allait devoir prendre l'habitude de se tenir le mieux possible. Il fallait que cela paraisse naturel à ses futurs employeurs.

« Revenons maintenant à votre première question, une question très pertinente, Mlle Swan. Je ne donnerais aucun cours classique. Pas de salle de classe, pas de cours magistral. Une fois votre niveau scolaire évalué, nous parlerons ensemble pour voir s'il y a des choses qui vous intéressent. Si vous êtes quelqu'un de manuel, je ne vois pas l'intérêt de vouloir à tout prit vous faire travailler pour que vous puissiez intégrer une université. Je fonctionnerais sur la base du volontariat, et du travail personnel. Vous aurez à la fin de chaque rendez vous quelques devoirs à faire. Au prochain rendez vous, nous regarderons ensemble. Vous pourrez poser des questions, je tâcherais d'expliquer au mieux tout ce que vous n'avez pas compris. Lorsque j'évaluerais votre niveau suffisant dans une discipline, je vous donnerais un examen. Vous le ferez dans un temps impartit, ici, sous ma surveillance. Le but étant à la fin de posséder le diplôme vous permettant de faire ce que vous voulez faire à votre sortie. Nous irons donc à votre rythme, afin d'être certain que vous ne décrochez pas. Quand à savoir en quoi je peux appuyer votre demande de liberté conditionnelle, c'est très simple. Un détenu sur deux récidive après la fin de sa peine. C'est un chiffre plus haut encore lorsque l'on prend les détenus issus de quartiers défavorisés, condamnés pour vol ou trafic de drogue. La raison principale de ces récidives est très simple : le citoyen ne parvient pas à se réinsérer socialement. Il ne trouve pas d'emploi, et retombe dans la délinquance pour sa propre survie. Ceci est un défaut de notre système tel qu'il est. Nous devons faire en sorte qu'il ne soit plus. C'est pourquoi il a été décidé de permettre aux détenus de certaines prisons d'avoir accès à une éducation via un personnel formé. Les récidivistes sont, pour beaucoup, des personnes qui ont arrêtés les études. Ils n'ont pas de diplômes, et donc ne peuvent trouver un emploie. Les patrons sont aussi en tord, il existe de nombreux travaux ne nécessitant pas de qualification. Mais il est plus difficile d'agir à ce niveau là. En vous donnant une qualification, on vous permet de postuler pour des travaux avec moins de concurrence. »

Elle cacha simplement qu'à dire vrai, Lurigancho était la prison cobaye pour ce projet. Elle n'avait que quelques années pour prouver son efficacité. Mais en tant que tel, son avis importera encore plus. Puisqu'il fallait bien laisser partir les cobayes dans le vrai monde.

« Maintenant que vous savez ceci, à votre avis. Avec de meilleures chances que la moyenne pour votre réinsertion sociale, pensez vous avoir plus ou moins de chance de convaincre le jury de vous accorder la liberté conditionnelle ? »

C'était bien sûr une question rhétorique. Elle lui sourit tranquillement, puis continua.

« Sans compter que vous aurez déjà montré votre bonne volonté pour changer, pour arrêter de vivre dans la délinquance. C'est ce qui est principalement regardé dans ces cas là. »

Elle croisa ses mains sous son menton, fixant la jeune femme par dessus ses lunettes.

« Si vous êtes d'accord, alors, nous pourrons commencer. »

[/justify]

•.......•

Teach&Learn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La première fois ~ |Pilgrim Petit Cygne ♥|   

Revenir en haut Aller en bas
 

La première fois ~ |Pilgrim Petit Cygne ♥|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» longes : la première fois, comment faire ?
» comment s'est comporté votre cheval la première fois monté ?
» Laisser un jeune chien seul pour la première fois
» Première fois au troupeau
» Des chiens de laboratoire sortent pour la première fois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Loisirs :: Cimetière des Archives :: Rps :: Abandonnés-