Partagez | 
 

 Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanagata Dahlia

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Nope
• Date d'inscription : 17/02/2015
• Messages : 66



MessageSujet: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Mar 17 Fév - 23:28


Pas l'temps pour bosser ♥Feat Holguin J. Faust

Tu t'es réveillée ce matin, t'as fait comme tout le monde en allant bouffer le déjeuner dégueulasse puis te laver. T'as fait exprès d'prendre ton temps mais t'as vu personne et ça t'as mise de mauvaise humeur. T'étais pourtant sûre qu'aujourd'hui un mec passerait et que tu pourrais lui extirper de l'argent ainsi qu'une petite baise au matin histoire d'être bien réveillée mais que dalle. Alors t'as été au réfectoire après quelques heures, t'avais toujours des matinées de merde, tu t'ennuyais comme pas permis à compter ton argent comme une possédée, mettant des siècles à ne pas te tromper dans tes additions qui te semblent interminables. A chaque fois le compte y est, il a intérêt sinon tu ferais des ravages et finirais en cellule d'isolement tellement tu voudrais étriper ton monde avec tes beaux ongles. T'as pas hésité pour ta tenue, t'as pris ton espèce de soutif qui laisse presque la totalité de ta poitrine visible, ça te dérange pas de jouer l’exhibitionniste alors tu t'en prives pas. Pour rajouter une couche t'avais ton micro-short qui doit en faire bander plus d'un, t'aimes être désirée alors c'tenue tu l'as kiffe comme pas permis.

Tu gerbes à moitié la nourriture de la cantine dans les chiottes, même le sperme a meilleur goût et d'ailleurs il te manque cruellement aujourd'hui. T'as rien à faire, tu regardes tes ongles, une idée te vient en tête et tu souris. T'es bien décidée à le faire tomber et pour cela, tu te mets en marche. On ne t'accusera pas, tu es dans tes temps libres, lui il a la journée de libre mais toi seulement quatre heures pour le faire céder. Têtue, tu l'étais totalement et n'y allait jamais par plusieurs chemins, ton coup tu le voulais et ne le laisserais pas filer éternellement. Tu marches à pas de louves dans le bâtiment, t'espères que les lourdeaux te lâcheront, ils sont fauchés et pas attrayants, tu les sacques. T'es une pute mais t'as une réputation et t'aimes la difficulté, ça te motive. T'es en face des bureaux, tu te penches en avant et regardes par la porte pour le voir assis. T'en profites tout de suite, t'avances sans toquer, t'hésites à lui sauter au cou mais tu t'arrêtes. T'es assez collante comme ça, tu vas éviter de l'être encore plus. Tu toussotes pour montrer ta présence mais comme c'est pas assez toi, tu vas sur ton bureau et t’assoies dessus, les jambes presque écartées, d'accord c'est encore plus collant mais t'es comme ça, tu fais rien à moitié.

- J'ai quatre heures à t'accorder Faust, en plus la nourriture était dégueulasse... Alors j'attends beaucoup de toi ♥


© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holguin J. Faust

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Skillet - Monster.
► DC : Eamon F. Ryan & Claus G. Jason
• Date d'inscription : 13/01/2015
• Messages : 178
• Piercings et tatouages : Deux boules argentées dans le bas du dos, un tatouage dans le haut de celui-ci et un piercing à la langue.



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Jeu 19 Fév - 1:37







Le réveil me hurlait dans les oreilles. Il criait « hé, mon gars, faut bosser » … Ah, ouais, il était dix heures. Mon service n'allait donc pas tarder à commencer et donc, fallait que je me bouge. Pour ça, je dois dire que j'avais encore de la chance de ne pas habiter loin de ce taudis.

« Maow. »

C'est vrai. Elle est habituée à recevoir sa nourriture à cette heure-ci. Ok, c'est bon, je me lève, t'as encore gagné. J'adressais un regard à ma petite Myu, avant de sourire et de lui offrir une douce caresse sur le haut du crâne. Son poil était si doux, blanc comme neige avec des yeux bleus en amande.

« Oui, oui, je te prépare ta bouffe. »

Un autre miaulement comme réponse. Cette petite était franchement adorable. Ouvrir les volets, passer une main dans la broussaille qui me servait de cheveux, aller dans la cuisine suivit du chaton et de lui servir sa pâtée, son lait du matin. Cet animal était très certainement le seul être vivant à qui je portais encore de l'attention. La d'ailleurs voilà qui lapait le lait de sa petite langue... N'était-elle pas adorable ? J'ai toujours aimé les chats, les câliner, les observer. C'est noble et ça sait ce qu'il veut. Ça va, ça vient, c'est imprévisible.

Après ce déjeuner qui se résumait à un café noir et à un bout de pain, je me consacrais à la douche. L'eau chaude qui coulait sur mon corps était rassurante, comme si elle pouvait me protéger de tout et n'importe quoi. J'ai toujours aimé l'eau, autant que les chats, c'étaient peut être les seules choses qui m'acceptaient pour ce que je suis sans se plaindre.

Je coupais le robinet tout en attrapant ma serviette de bain, essuyant mon corps d'un geste nonchalant, comme à la routine. Je commençais par le haut, je finissais par le bas et passait un coup de sèche cheveux sur cette chevelure noire. Quelques poils dépassaient de mon menton, faudra que je me rase. Mais pas aujourd'hui, ça sera pour une prochaine fois.

Puis j'enfilais un pantalon droit de la même couleur que mes cheveux, une chemise blanche et une veste. Pas de cravate, j'avais pas envie de la chercher et je savais même pas où je l'avais foutue. Le chat venait me ronronner dessus pendant que laçais mes chaussures, se frottant de toutes ses forces contre ma veste.

« Non pas mon manteau ! » répondais-je en la chassant d'une main. Avant de la soulever en souriant. « Tu vas mettre des poils partout. Allez, reste là, je rentrerais vite à la maison. Pas de bêtises, mh ? »

Je reposais la bête au sol avant d'attraper la sacoche avec mon ordinateur et les documents importants. Bordel, j'aurais un beau tri à faire en arrivant là bas. Cette journée n'était pas si moche que ça, hormis le froid commun, le soleil tapait relativement fort et ça n'était pas franchement gênant. De toute façon, même s'il pleuvait, je serais quand même à l'intérieur.

L'odeur de cette prison n'avait pas changé depuis la veille. Toujours aussi métallique, toujours aussi bruyante. Je saluais mes collègues d'un signe de tête, me hâtant vers mon antre sans adresser un seul regard aux détenus qui déambulaient dans les couloirs. Déverrouillant la porte, je pouvais admirer le chaos total de cette pièce. L'éclairage clignotait avant d'allumer correctement la pièce. Un soupir, un deuxième et je rentrais. Super, allez mon gars, courage.

Alors ça, ça va là. Puis ça... Là. Merde, nan. C'était pas la fiche de Théo mais celle de Daryl. Puis... Pourquoi j'ai ce truc qui traîne ici ?

J'ai fini par trier mes affaires durant quelques heures avant de pousser un large soupir, écrasant mes index sur mes pauvres tempes qui manquaient d'exploser à cause du brouhaha de l'extérieur. Ils avaient pas envie de la fermer, non ? C'était certainement l'heure du repas. Ou c'était déjà passé. J'en savais rien mais j'avais besoin d'un bon café. Puis j'entends tousser. Une demoiselle ? Non, quand même pas... Merde. Pourquoi fallait qu'elle soit là, elle ? Toujours aussi vulgaire, comme à son habitude. Ouais, ok, peut être bien foutue mais le caractère qui allait avec était bien spécial. Pourquoi avait-il fallut que j'ai une pute dans les cellules du corridor que j'occupais ? Je pinçais déjà les lèvres en me retournant, ma tasse de café à la main, l'air énervé.

« Écoute c'est pas le moment je... »

Puis je remarquais sa posture. Ses jambes écartées, sa poitrine dénudée. Un nouveau soupir, agacé cette fois-ci, s'échappait. Allait-elle un jour me foutre la paix et me laisser bosser en paix ? Mes supérieurs seraient verts de rage si un jour je venais à « abuser » des prisonniers.

« Descend de mon bureau, c'est pas une chaise. »

Froid, comme à mon habitude. Je portais la tasse à mes lèvres pour avaler un peu de ce doux nectar, sans la relâcher du regard. De là, on aurait dit que sa poitrine allait sortir de ses fringues, c'était franchement vulgaire. Je ne répondais pas à ses attentes, patientant simplement jusqu'à ce qu'elle se lasse. J'allais pas la toucher et encore moins la payer pour ça. Elle pouvait se foutre le doigt dans l’œil, ou autre part si ce qu'elle souhaitait vraiment.


© Flyremoon.

•.......•



Dernière édition par Holguin J. Faust le Sam 21 Mar - 4:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-castle.forumgratuit.be/
Hanagata Dahlia

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Nope
• Date d'inscription : 17/02/2015
• Messages : 66



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Sam 21 Fév - 17:05


Pas l'temps pour bosser ♥Feat Holguin J. Faust




- T'es si froid Faust mais j'peux te réchauffer de la manière dont tu l'veux ♥

Tu ne sembles pas concernée par ce qui paraît être des 'ordres'. Tout l'monde sait que ici t'es la reine, tu ne t'laisserais pas faire aussi facilement, t'es pas une esclave même avec des chaînes tu auras toujours c'que tu veux. Alors tu te contentes de te redresser sur ton siège, tu peux pas le qualifier de trône, il est trop vieux et dépourvu de couleur pour ça. C'est qu'un vieux bureau. En revanche tu sens bien l'odeur de son café et ça te file une grimace tellement tu détestes cela. T'en as bu une fois, ç't'as suffit à le bannir tellement c'était amer et trop fort, c'pas comme de l'alcool ou même autre chose ~

- Pas le moment..? J'suis pas du même avis, il fait un tel temps qu'tout l'monde doit en profiter dehors. T'es sûrement le seul ici, à l'intérieur donc on devrait être tranquille ♥

Tu sais qu'il déteste cela, que malgré tes poses il restera de marbre mais t'abandonneras pas car c'toi ça. Tu resserres tes jambes, commençant à les balancer doucement à la manière d'une enfant sans pour autant les taper contre l'bois du bureau. T'as pas envie qu'les ploucs qui restent débarquent ici pour gâcher ton moment. Tu laisses tes p'tites fesses sur le bureau, prends des feuilles au hasard qui traînent sur la table et fais mine de t'y intéresser. Très vite ça t'ennuie, tu les remets à leur place avant de soupirer et de jeter un coup d'oeil dans la salle. Discrètement tu t'demandes où il aurait caché son blé au cas où il te dégage à coups de pieds au derrière. T'auras peut-être pas encore ta chance aujourd'hui mais tu veux au moins repartir avec quelque chose. Il te connait un minimum depuis l'temps, il doit sûrement l'garder sur lui pour être sûr que ce soit en sécurité.

- C'me dérangerait pas de le faire sur une chaise mais c'trop étroit et elle tiendra pas longtemps... Les bureaux c'plus spacieux et c'sera plus agréable sauf s'il grince toutes les secondes... Après contre les murs si t'y tiens mais ce sera plus froid... Quoique tu m'y réchaufferas vite ♥ A cet endroit est tellement peu pratique même si avec moi il trouve une meilleure utilité ♥

T'espères toujours arriver à ton but premier et c'pour ça que tu te permets d'en rajouter un énorme paquet même si pour l'moment tu restes soft au niveau d'ton langage.

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holguin J. Faust

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Skillet - Monster.
► DC : Eamon F. Ryan & Claus G. Jason
• Date d'inscription : 13/01/2015
• Messages : 178
• Piercings et tatouages : Deux boules argentées dans le bas du dos, un tatouage dans le haut de celui-ci et un piercing à la langue.



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Mer 25 Fév - 1:14







À peine était-elle arrivée qu'elle me saoulait déjà. Bordel, je ne pouvais pas passer une journée de travail normale, comme les autres ? Il fallait toujours que quelqu'un soit dans mes pattes et AUJOURD'HUI il avait fallut que ça soit elle. Mon regard se tournait vers le sien, la toisant froidement avant de remarquer son petit sourire en coin et sa posture de dévergondée. J'en aurais vu des culottes, mon Dieu.

Et la voilà qui recommençait avec ses phrases dégueulasses. Pourquoi fallait-il toujours parler de baise ? Mon regard repartait sur le côté, fixant un coin de la pièce. Le balancement de ses longues jambes m'agaçait au plus haut point. Du coup, pour ne pas rentrer dans son jeu, la carte du silence était préférable.Tournant les talons, je m'occupais à nouveau de la paperasse, jusqu'à ce que ça finisse réellement par m'agacer au plus haut point.

Reste calme Faust, ne t'énerve pas pour si peu. C'est puéril et elle en sera d'autant plus ravie. Je jetais un regard sur le mouvement de ses pieds d'avant vers l'arrière, fronçant les sourcils.

« Je ne pense pas que baiser dans un bureau soit des plus agréables. Je vois pas pourquoi comme par hasard, qu'avec toi, ça pourrait être meilleur. »

Un nouveau soupir. J'étais pas venu pour recevoir des milliers d'avances. Pourtant, je savais que c'était foutu et que je devrais me la coltiner pendant tout son temps libre.

« T'as pas plutôt envie de descendre de là et de prendre un café ? »

Je revenais siroter le mien tout en arquant un sourcil. C'était certainement trop fort et trop concentré pour son pauvre et délicat palet mais je demandais tout de même. Ce n'est pas forcément parce qu'elle est indécente et mal élevée que je dois agir comme un salaud. Tant qu'elle ne joue pas à cache cache avec mon porte-feuille, tout va pour le mieux.

Sauf que cette fois-ci, elle m'aura pas. J'avais accroché une chaînette au cuir et l'avait posé dans la poche arrière de mon pantalon. Je pense que je le saurais si elle avait essayé de me le chourer. Tant pis pour toi ma belle, ça ne sera pas une superbe journée pour toi. Alors va batifoler et chauffer ailleurs, j'ai pas assez de temps pour commencer à te le consacrer.

Et c'est dans des cas ainsi que mon chaton me manquait. Lui au moins n'essayait pas toutes les deux secondes d'envahir mon espace personnel. Quand je lui disais de partir, il partait et ne me collait pas comme elle. Pourquoi les hommes ne seraient-ils pas plus comme ces créatures?


© Flyremoon.

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-castle.forumgratuit.be/
Hanagata Dahlia

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Nope
• Date d'inscription : 17/02/2015
• Messages : 66



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Lun 25 Mai - 0:11


Pas l'temps pour bosser ♥Feat Holguin J. Faust



Tu l'observes, t'attends toujours qu'il te réponde mais il t'ignore juste, comme d'habitude. T'es vexée mais tu ne le montres pas, tu restes assise sans bouger. Il t'adresse enfin la parole et tu souris d'un air tellement malicieux que ça en deviendrait agaçant. Il a oublié qui t'es ? T'es la meilleure, aucune autre ne saurait donné autant de bien aux gens sauf toi. T'as tellement gagné de frics, fait craquer de mecs avec ton attitude que t'imagine pas que quelqu'un puisse être au-dessus de toi. Tu t'arrêtes de tapoter le bureau, croisant tes jambes entre elle dans un mouvement lent puis appuie ton coude dessus. Tu prends bien ton temps pour l'agacer, t'es toujours aussi chiante et il le sait tout autant que toi.

- Tu s'ras pas déçu Faust ♥ J'connais tellement d'positions pour que l'moment soit agréable que tu voudras r'commencer tous les jours avec moi ♥

T'as envie d'en rajouter mais tu te tais, c'bien assez pour lui donner envie, du moins t'as toujours cet espoir. Tu le regardes qui bois tranquillement son café et directement t'as des sales pensées dans le crâne. T'peux pas t'en empêcher d'être aussi obsédée et qu'un rien te fasse penser à tes multiples partenaires. L'odeur amer du café te ramène à la réalité et tu grimaces. Plutôt mourir que d'accepter c'truc infâme qui t'es insupportable. T'préfères presque mourir que de le boire, c'est à te tuer en une gorgée. Tu te lèves lorsqu'il te le demande. T'es une pute, t'es chiante mais t'as des limites dans tes conneries. T'serais presque prête à l'aider s'il acceptait un coup avec toi dans la minute.

- J'préfère éviter ton truc, c'pire que l'cantine niveau goût pourtant faut l'faire. J'dirais pas non à autre chose ♥

Tu tentes encore une approche, t'es plus sur le bureau mais y revenir te dérangera pas surtout pour une autre raison. T'as pas non plus oublié l'autre objectif du jour ; piquer son argent s'il te donne rien d'autre. Les frais de déplacement, c'comme ça que tu vas les appeler bientôt. T'pourrais très bien chercher quelqu'un d'autre comme toujours mais cette fois tu es sûre que ça peut marcher -comme toujours en faite-. Tu joins tes mains dans ton dos et commence à lui tourner autour pour voir où il pourrait cacher son blé. T'aimes pas les vêtements des hommes, y'a toujours cent poches, toi t'en as aucune, tu caches entre tes seins c'bien plus simple et pratique.

- J'veux bien t'aider Faust s'tu m'accordes une heure ensuite ♥

Que pouvais-tu y faire ? T'avais que ça en tête et en bouche après tout.


© Lady sur Epicode


Dernière édition par Hanagata Dahlia le Sam 30 Mai - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holguin J. Faust

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Skillet - Monster.
► DC : Eamon F. Ryan & Claus G. Jason
• Date d'inscription : 13/01/2015
• Messages : 178
• Piercings et tatouages : Deux boules argentées dans le bas du dos, un tatouage dans le haut de celui-ci et un piercing à la langue.



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Mar 26 Mai - 22:32







Un soupir se frayait entre mes lèvres pendant qu'elle continuait son petit baratin habituel. J'osais lui accorder un regard lorsque je la voyais croiser les jambes, totalement à l'aise dans cette petite position. Ah... Qu'avais-je fait pour me retrouver dans une telle situation ? Je n'étais pas le seul garde du couloir, pourtant. Comme si j'avais fait quelque chose pour me retrouver avec de tels boulets dans les pattes. Dirigeant ma tasse de café aux lèvres, je l'écoutais -pour une fois. Oh, comparer ça à la nourriture de la cantine était fort, ça ne pouvait pas être pire... Si ? Je pinçais les lèvres par la suite, jetant un coup d’œil au liquide sombre qui comblait la porcelaine blanche. Je préférais nettement ce goût à celui d'un thé. Ce dernier est bien trop morne, pas assez relevé pour moi. Mh. Autant ne pas aimer est une chose, mais en dire du mal en est une autre. Mais ce n'est pas parce que mademoiselle connaissait plein de positions que j'allais forcément accepter. C'est un détenu, une fille qui plus est.

La voir descendre du bureau me soulageait d'un poids, mais lorsque je la vis tourner autour de moi comme un vautour, je ne pu m'empêcher de réprimer un rire amusé, soufflant doucement sur le café qui se trouvait dans ma tasse.

« Je n'ai pas d'argent à te donner et encore moins de temps à t'accorder. »

En lui jetant un regard en coin, je déposais la tasse sur le bois du meuble, feuilletant quelques dossiers bien trop ennuyeux pour moi. Un soupir se frayait un passage entre mes lèvres alors que je m'étirais doucement. Ah... J'avais réellement pas envie de bosser. Alors je rejetais la tête vers l'arrière, croisant ses yeux si pétillants de malice. Elle aurait beau chercher où elle voulait, j'étais totalement assit sur mon porte-feuilles, elle n'irait pas voir auprès de mes fesses... Si? Oh, j'oubliais qu'on parlait de Dahlia, sûrement.

« Et je doute que tu tiennes à faire mes documents à ma place gratuitement... Mh ? »

Ma nuque touchait le dossier de la chaise, la regardant à l'envers. Je ne pouvais pas la quitter des yeux, une seule erreur et soit je n'avais plus d'argent, soit je devrais aller le rechercher dans son soutiens-gorge … Et loin de moi l'idée de vouloir la tripoter. Non pas qu'elle soit vilaine, loin de là. Elle était belle, avec de jolies formes, des grands yeux... Pourquoi de telles personnes finissaient ici, sincèrement ? Depuis que j'étais ici, c'était bien la première demoiselle à me coller presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Non pas que je me ferais virer, non, le directeur se fou pas mal si les gardes entretenaient des relations sexuelles avec les prisonniers... Juste que de le faire avec une fille dans mon bureau était loin d'être raisonnable.



© Flyremoon.

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-castle.forumgratuit.be/
Hanagata Dahlia

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Nope
• Date d'inscription : 17/02/2015
• Messages : 66



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Sam 30 Mai - 18:05


Pas l'temps pour bosser ♥Feat Holguin J. Faust



Tu l'écoutes tandis que ton regard glisse sur son dos. T'aimerais bien le fouiller mais il t'en laissera pas l'occasion alors t'espères pouvoir enfin retirer ses vêtements. T'aimerais bien aussi qu'il retire le peu que t'as mais vu comment il résiste c'sera sûrement pas pour tout de suite. Il rigole, tu ne le vois pas comme t'es derrière mais tu l'entends. Au même moment, tu vois quelque chose qui brille dans sa poche derrière. Ce qui brille est forcément coûteux. T'sais où fourrer tes mains pour trouver son argent et si tu te trompes... Tu feras ta petite tête d'ange et il te pardonnera. Ses paroles passent au travers de ta tête, t'as maintenant trois heures trente à lui consacrer. Il t'a toujours pas claqué la porte au nez, tu prends ça pour une invitation.

- Faust j'suis sûre que tu pourrais me donner plein de choses ♥

Tu le vois qui te regarde de temps en temps comme si t'allais faire quelque chose de mauvais. Tu clignes des yeux en souriant t'as tellement l'air innocente que s'en est effrayant. T'as jamais pu faire preuve de discrétion, tu prévois encore un mauvais coup. Il veut de l'aide, t'as toujours été assez intelligente même si t'en as pas profité. Tu t'avances vers lui et sans prévenir t’assoies sur ses jambes. Il voulait pas que tu sois sur le bureau, t'y es pas. T'obéis bien, non ? T'en profite pour sautiller, essayant de bien t'installer pour qu'il soit obligé de te scruter.

- Faust t'm'en devras une. Tu lui souris encore avec ta même malice. Une grosse pour l'service que j'te donne et j'te laisserais pas l'oublier d'sitôt ♥

T'attrapes les feuilles à porter pour commencer à les lire rapidement d'un air presque concentré. T'aimes pas étudier mais t'es douée alors t'en profites pour faire un peu de tri dans ce bordel. Tu griffonnes un peu sur certain dossier pour t'amuser un peu plus, t'as pas l'âme d'un artiste mais t'sais quand même faire des moustaches. Tu essayes aussi de retenir ceux qui ont des belles gueules pour aller visiter leurs cellules. T'as rien d'autre à glander de tes journées et comme Faust a décidé de te laisser sur ta faim, faut qu'tu trouves un autre gars. Remarque, d'ici ta prochaine visite dans cette salle, il sera obligé d'exaucer ta demande. Parc'qu'il aura plus le choix.

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holguin J. Faust

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Skillet - Monster.
► DC : Eamon F. Ryan & Claus G. Jason
• Date d'inscription : 13/01/2015
• Messages : 178
• Piercings et tatouages : Deux boules argentées dans le bas du dos, un tatouage dans le haut de celui-ci et un piercing à la langue.



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Mer 17 Juin - 1:51







Je ne savais jamais ce qui lui passait par la tête. Je ne le saurais peut être jamais. N'y avait-il que le sexe et l'argent dans sa vie ? J'en doute. Dans sa voix se faisait entendre une teinte de malice. Je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi accroché à quelque chose. N'allais-je jamais avoir la paix ? Aaah... Un soupir se frayait un passage entre mes lèvres, alors que je regardais à nouveau en face de moi. Je devrais réellement arrêter de la regarder dans les yeux, ça en devenait angoissant. J'allais répondre au moment où je la voix se rapprocher vers moi, et... Et... Attends. C'est une blague ? Non, apparemment non. Elle s'était assise tranquillement sur mes genoux, bien installée. Et non seulement elle s'était installée, mais elle prenait ses aises, se trémoussant sur mes cuisses et sur mon entrejambe. Essayait-elle réellement de me chauffer ?

Si elle continuait ainsi, c'est ce qui allait finir par se passer. Alors je pose mes mains sur ses hanches, poussant un soupir agacé. Au moins pour qu'elle se stoppe, je l'arrêtais en la stabilisant du mieux que je pouvais. Hé, mais c'est que j'lui avais rien demandé ! L'ironie, elle connaissait ? Merde ! Et la voilà en train de foutre le bordel dans mes documents. En l'entendant écrire, je ne pouvais m'empêcher de passer ma tête sur le côté, observant ses faits et gestes.

« Oh, Dahlia qu'est-ce que tu... Hé, arrête de faire de la merde ! »

Puis, je soupire, tentant de lui arracher au moins le stylo de ses mains. Mais c'est pas vrai, celle-là, j'vous jure ! Et je récupère mes feuilles, les tassant tout en observant l'étendue des dégâts. Néanmoins, je fixe la moustache. Oh, c'était quand même drôle. Enfin, non ! Rah ! J'avais encore plus de boulot à cause d'elle !


J'allais bien être partit pour lui dire de se la foutre là où je pense, mais non. Elle l'aurait bien trop prit au pied de la lettre. Ah, ces prostituées ! Je ne savais pas réellement pourquoi elle était là, mais c'était assez pour savoir qu'elle enjôlait bien beaucoup de mâles.

« Descends de là et vas te trouver quelqu'un d'autre. Allez. »

En voulant me redresser, je lui mettant les mains sous les côtes, histoire de la faire bouger de là. J'étais vraiment maudit, pour me retrouver dans une telle impasse. Puis, au final, c'est pas comme si je l'aimais pas, celle-là. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait être têtue et agaçante ! Et encore, là j'étais gentil.


© Flyremoon.

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-castle.forumgratuit.be/
Hanagata Dahlia

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Nope
• Date d'inscription : 17/02/2015
• Messages : 66



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Mer 19 Aoû - 13:12


Pas l'temps pour bosser ♥Feat Holguin J. Faust



T'avais l'air de faire du bordel en plus dans ses documents à force d'en mettre à droite à gauche mais c'était pas exactement le cas. Tu savais pas trop par quel critère ranger alors tu y allais comme tu le pouvais : par les homicides causés. C'était peut-être par cellule ? Non, ce serait trop chiant, c'était par 'crime'. Y'avait pas beaucoup de prostituées, en faite t'étais la seule fille prostituée dans cette prison. T'étais flattée, ça voulait dire qu't'étais la meilleure. En même temps t'as tellement été gâtée à la naissance que c'était évident que personne pouvait te surpasser.

T'as senti les mains de Faust sur ton corps et pour peu t'aurais pris ça pour une autorisation. Manque de pot, il voulait juste que t'arrête de le chauffer, pourtant tu l'faisais pas exprès. Pour une fois tu bougeais juste en mettant les feuilles dans l'ordre. Des piles, plusieurs, t'étais à peu près fière de ce que t'avais fait... Avant que Faust t'arrache le stylo des mains et regroupe tout en un même tas. T'étais en somme...dégoûtée. T'ferais plus de bonne action, fallait croire que ça te réussissait pas. T'étais que bonne pour le lit.

- Pour l'coup Faust, j'te déteste. Soufflais tu sans le regarder.

T'étais directe, t'étais vexée et de mauvais poil. Même plus l'envie de remuer la queue devant lui. Lorsqu'il t'a poussé pour que tu te relèves, tu t'es exécutée, ta libido était en baisse, c'était pas cool, tu te réarrangerais un peu plus tard. T'as passé ta main dans ta longue chevelure, poussant un soupir de lassitude qui t'allait terriblement mal.

Qu'est ce que tu cherchais à faire ? Il le comprendrait bien assez tôt. Tu t'es tourné vers lui, un peu trop vite car il a pas dû comprendre que tu passais tes bras autour de son torse. Oh non, les câlins amoureuses c'pas ton truc. T'as juste descendu tes mains pour les glisser dans ses poches, attraper un certain butin et défaire ce foutu attrape voleur. Il te prenait pour quoi ? T'avais l'habitude depuis le temps !
Tu l'as regardé dans les yeux, un fin sourire sur ton visage sans rien dire. Parce que t'étais encore vexée et que tu voulais plus lui parler. Tu t'es éloignée, t'as ouvert son porte monnaie pour sortir un billet et le glisser dans ton soutif. Il oserait jamais le chercher. T'as reposé le porte monnaie sur le bureau, lentement avant de faire demi-tour et de passer la porte, seules tes chaussures faisaient du bruit. T'as refermé la porte et tu t'es étirée longuement, jetant un regard derrière toi.

- J'ai des prisonniers qui m'attendent. ♥ Dis tu dans ce sourire qui reprenait de la malice

Tu t'es mise en marches, fallait bien que tu penches à autre chose qu'à cet épisode. La prochaine fois tu adopterais le bdsm pour être sûre d'gagner. Il fallait juste que tu te fabriques un peu le matériel alors qu't'es nulle quand il s'agit de se servir de ses mains. Quoique t'es bonne pour les fellations, tu pourras toujours t'en servir pour avoir quelques employés de plus. Heureusement que t'étais bonne actrice, le role play avec des clients marchait plutôt bien.

Spoiler:
 

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holguin J. Faust

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Skillet - Monster.
► DC : Eamon F. Ryan & Claus G. Jason
• Date d'inscription : 13/01/2015
• Messages : 178
• Piercings et tatouages : Deux boules argentées dans le bas du dos, un tatouage dans le haut de celui-ci et un piercing à la langue.



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Mer 2 Sep - 4:00







Un soupir gagnait mes lèvres. N'allait-elle jamais abandonner ? Je la fixais, un peu las. Oui, elle était jolie, oui, j'admets qu'elle ne me laissait pas de marbre. Mais ce n'était pas... Pas pareil qu'un gars. Je n'allais tout de même pas craquer, mh ? Non. C'était mal. Peut-être que je m'excuserais plus tard. Avais-je été trop direct ? Trop agressif ? Je fronçais les sourcils avant de la voir se rapprocher, la voir en train de se pencher vers moi pour m'accorder une accolade. Bon. J'avoue, elle était adorable. Mais les créatures les plus charmantes étaient souvent les plus dangereuses. La preuve, cette teigne venait de chopper la chose qu'elle désirait le plus au monde après le sexe ; mon portefeuille. C'était un peu rude, non ? La façon dont elle me « détestait » me laissait perplexe. J'aurais largement préféré avoir une sorte d'autre câlin, pas celui fait juste et uniquement pour me piquer mon salaire. Cette chaîne n'était donc pas assez solide pour la retenir, apparemment. Une vraie girouette, une vraie furie cette fille aux cheveux roses. Comment faisait-elle pour survivre dans un tel milieu ? Tapiner dans une prison n'était pas des plus jolies choses, je veux dire, y en avait plein de dégueulasses. Ehw. Rien qu'à l'image, je grimaçais, avant de me rendre compte de ce qui venait de se passer.

Putain, elle avait choppé mon porte-feuilles. Aaah ! En la voyant en sortir un billet, je grommelais, avant de récupérer la petite sacoche de cuir et de la remettre là où elle se devait, c'est à dire … Dans ma poche. J'ouvrais subitement ladite porte, celle qu'elle avait fermé juste avant que je ne puisse la rattraper. Je regardais à gauche, puis à droite et je fini par la retenir de par son bras, la ramenant vers moi assez rapidement. Je la fixais, la retournant face à moi avant de fixer le billet qui se trouvait entre ses seins. Nom de Dieu, qu'est-ce que je faisais. J'avais juste envie de le récupérer. Bon, ça va, c'est pas comme si elle venait de me voler tout une partie de mon budget, mh ?

« Je suis sûr que les prisonniers ne sont pas souvent si intéressants que ça. Attends. »

Je farfouillais dans ma poche, y cherchant un second billet avant de me pencher vers l'avant, passant ma main sous son menton pour ensuite passer la surface de mon pouce sur sa lippe, souriant et y déposait un simple baiser. Légèrement approfondit, j'y laissais une marque, douce, gouttant à cette odeur sucrée, délicate. D'un simple geste, je venais mettre le fameux billet là où se trouvait l'autre. Après tout, une poitrine n'était pas si traumatisante que ça, j'en avais déjà assez touché. Je l'effleurais, laissant mes doigts s'y enfoncer afin qu'elle ne puisse pas perdre l'argent.

J'aurais peut-être pas dû faire ça, hein ? C'était lui donner raison, mais d'un autre côté, ça lui ferait certainement plaisir. Tout du moins, je l'espérais. En fait, il valait mieux pour elle qu'elle soit heureuse de cette réponse. Je ne comprenais pas réellement pourquoi elle faisait tout ça. Ne pouvait-elle pas se trouver quelqu'un de bien, de préserver un corps aussi délicat ? Je trouvais ça dommage, de le gaspiller avec de telles ordures pour de simples billets verts. Enfin. On était bien en prison, ici, pas dans une garderie. Ce n'est pas comme si je pouvais un jour changer les décisions des détenus.

De plus, elle n'était certainement pas dans la catégorie des plus agréables. Il y avait deux sortes de prisonniers, les rebelles et les passifs. On va dire qu'elle était plus de la première zone. Enfin, lorsque je dis ça, ce n'est pas pour dire que je la déteste. Au contraire, je l'aime bien, cette Dahlia, quand elle ne vient pas me péter les burnes.

« On va dire que ça sera notre petit secret, hein ? »

Je lui adressais un simple sourire avant de passer ma main sur le haut de son crâne, me redressant. En fait, elle n'était pas plus grande que moi, au final. C'était assez perturbant mais je commençais néanmoins à m'y faire. Les détenus faisaient la plupart du temps un bon vingt centimètres de plus, pour sa part, c'était plus ou moins la bonne taille. Au moins je ne me sentais pas trop intimidé, pas comme les femmes qui, parfois, parvenaient à me dépasser. Non pas que c'était frustrant, mais je ne m'étais jamais réellement senti à l'aise face aux grandes personnes.


© Flyremoon.

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-castle.forumgratuit.be/
Hanagata Dahlia

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Nope
• Date d'inscription : 17/02/2015
• Messages : 66



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Lun 12 Oct - 14:51


Pas l'temps pour bosser ♥Feat Holguin J. Faust



Tu n'aurais jamais pensé être retenue par quelqu'un. Ce scénario était impossible à tes yeux, jamais personne ne t'avait fait ce coup là, surtout après que tu sois partie, en fermant la porte. Pourtant, Faust venait bien d'attraper ton bras et t'as pas cherché à te débattre. C'était pas utile, tu n'avais aucune force donc tu serais totalement inoffensive. T'as juste penché ta tête en arrière, le jugeant de tes yeux dorés. Tu t'es tournée, pour être face à lui et d'un geste exagéré t'as glissé ta main dans ton haut pour renfoncer ce billet. T'avais pas envie qu'il te le pique, t'avais pas non plus envie de perdre la seule récolte de la journée. Après ça, t'as laissé ton bras tomber le long de ton corps. A sa remarque t'as haussé des épaules en souriant et tes paupières se sont fermées.

- T'peux pas savoir Faust t'pas testé, j'trouv'rais bien quelqu'un d'assez b..

T'as arrêté de parler en entendant un petit bruit et t'as rouvert tes yeux. Trop de surprise se lisait sur ton visage, tes sourcils étaient trop arqués, t'avais même entrouvert tes belles lèvres. Tu te serais jamais attendue à ce qu'il juste t'embrasse. D'habitude il t'envoyait toujours boulet, t'avais même pas un regard et les billets tu devais les voler, il te donnait jamais rien. Du coup, t'es restée sans bouger à ton grand malheur. Si t'avais été plus réactive t'aurais carrément pu lui sauter dessus. Raté.

Le billet glissa sur ta poitrine, c'était pas chaud, cela te fit un peu frissonner mais c'était plus par plaisir. Tu te rapprochais de ton but, t'étais sûre que tu gagnerais bientôt. Ton regard ne le lâchait pas et dès qu'il s'est éloigné tu t'es rapprochais pour attraper son bras et le plaquer entre tes seins. T'y pouvais rien, avant de partir il accepterait peut-être d'aller plus loin dans ce secret ? Tu relèves ton regard qui brille de cette malice voulant dire que t'en veux encore. Au moins grâce à cela, t'as un peu moins la haine contre lui, plus du tout d'ailleurs.

- Fauuuustt tu peux pas faire ça comme ça ♥ C'est même pas des préliminaires m'en faut un peu plus pour pas aller voir les détenus ♥ Tu resserres son bras en offrant un autre sourire d'ange Je sais tenir tous les secrets moi ♥ Tu peux me faire confiance, j'ai jamais dit aux vieilles que leur mari les trompait ♥ Je suis pas la meilleure pour rien, personne saura ce qui va arriver dans cette salle ♥

T'as ronronné un peu quand il a passé sa main sur ta tête. Qui sait p'être que c'était cela son fantasme les trucs de maîtres animaux ? T'avais qu'à faire ce que tu pouvais pour qu'il soit partant. Tu clignais même des yeux comme une innocente alors que ça t'allait pas du tout. Mais tant pis, t'avais repris du poil de la bête. T'étais prête pour le second round et il se finirait en ta faveur cette fois !

Spoiler:
 

© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holguin J. Faust

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Skillet - Monster.
► DC : Eamon F. Ryan & Claus G. Jason
• Date d'inscription : 13/01/2015
• Messages : 178
• Piercings et tatouages : Deux boules argentées dans le bas du dos, un tatouage dans le haut de celui-ci et un piercing à la langue.



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Sam 24 Oct - 16:49







Je le savais, hein ? Moi qui pensait me débarrasser d'elle... Enfin, non. Allez, faut quand même avouer que je l'aimais bien, cette Dahlia. Je souriais au moment même où elle s'était agrippée à mon bras. Je me retournais pour lui jeter un regard par dessus mon épaule. Sa surprise à l'instant où je l'avais embrassée valait réellement de l'or. Son visage était tout figé, alors qu'elle clignait des yeux presque dans le vide. Je ne pouvais m'empêcher d'esquisser un faible rictus amusé pendant qu'elle était en train d'émerger de ses pensées en tout genre. Cependant, je ne pus qu'arquer un sourcil en sentant mon bras s'enfoncer dans sa poitrine … Plus ou moins voluptueuse. Je lui adressais un regard avant de comprendre. Ah, juste. J'oubliais qu'elle ne laisserait pas tomber. Après tout, je lui avais plus ou moins offert ce qu'elle souhaitait depuis bien longtemps déjà. Alors, que faire entre lui accorder une petite faveur ou la frustrer encore un peu ? Je m'amusais de ses réactions, de ses prunelles qui semblaient étinceler de mille feux. J'arquais un sourcil, avant de reprendre la conversation.

« Tiens, les détenus dont tu me parlais ne t'intéressent plus ? Je pensais que tu trouverais quelqu'un de mieux qu'un vieux comme moi. »

Mon regard se posait à nouveau sur mon bras, celui qui venait de s'engouffrer entre ses deux masses de chair. Un soupir me gagnais, sans pour autant que je ne le dégage. Je n'étais pas comme un adolescent qui venait de découvrir la joie du corps humain. Alors je restais là sans bouger, attendant qu'elle bouge d'elle même. Ou qu'elle reste tout simplement là... Bon. La preuve, elle le renfonçait presque. Est-ce que seulement, cette poitrine avait une fin ? Je soufflais en jetant un coup d'oeil à son regard pétillant de malice.

« J'te donne une chance. Juste une. Alors fais en sorte de la tenir. Mh ? »

Retirant mon bras de son emprise, je lui attrapais les épaules pour nous diriger vers mon bureau. Sincèrement, dans quoi m'étais-je à nouveau embarqué ? Passant le pas de la porte, je jetais un regard vers l'arrière. Après tout, je préférais que personne ne nous surprenne. C'est donc en la refermant correctement derrière nous que je lui offrais un regard, me penchant vers son visage. C'est vrai que je n'étais jamais réellement plus grand que les filles de cette prison. C'en était frustrant, mais ça ne m'empêchait pas de me faire respecter. Au moins, j'avais ça qui jouait en ma faveur. Alors je la fixais, soufflant tout contre la peau de son visage.

« Sois heureuse que je te laisse faire ce que tu veux. Maintenant, je tiens une seule règle ; pas de pénétration. »

J'avais pas de préservatif et loin de moi l'idée de foutre en cloque une détenue. Ah non. Pas envie non plus de courir jusqu'à la pharmacie pour trouver une pilule, certainement pas. Mon regard se faisait sérieux, alors que mes mains se glissaient dans le bas de son dos, la ramenant vers mon corps.

« Et si tu fais pas trop de conneries, peut-être que tu pourras garder l'argent que tu m'as choppé. Alors ? »




© Flyremoon.

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-castle.forumgratuit.be/
Hanagata Dahlia

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Nope
• Date d'inscription : 17/02/2015
• Messages : 66



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Ven 27 Nov - 15:11


Pas l'temps pour bosser ♥Feat Holguin J. Faust



- Ne dis pas n'importe quoi Faust ♥ J'suis certaine que tu vas être génial ♥

T'es près du but, tu le sens. C'est pourquoi tu redoubles tes efforts. D'ailleurs Faust craque, il t'envoie pas boulet, il te laisse une chance. C'est bien plus que suffisant pour que tu n'en profites pleinement, sans limite de temps les choses peuvent durer un peu plus..♥ Ton sourire commence à s'agrandir, t'es plutôt fière de toi, tellement que tu n'peux pas le cacher. Tu pourrais même sautiller doucement comme les enfants mais à la place tu marches simplement vers la salle que t'as quitté y'a quelques secondes.

Tu le regardes lorsqu'il se penche vers toi, c'vrai que Faust n'est pas super grand. Un garde jardin ça lui irait mieux mais tu t'retiens de le dire, c'est pas le moment d'être mauvaise langue. Lorsqu'il finit sa phrase, tu fais une petite moue avant d'afficher un sourire narquois. Oh non, t'as pas envie de l'écouter pour cette fois, surtout pas aujourd'hui. Tu finis par appuyer ta poitrine contre son torse et souffler doucement contre son cou. Tu relèves ton regard et finis par ajouter quelques paroles pour obtenir ton autorisation.

- Tu me sous-estimes Faust...♥ Je suis toujours prête à passer à l'acte ♥

Tu glisses ta main dans la minuscule poche intérieure de ton short et sors ce petit sachet que tu gardes entre tes longs ongles. Eh oui, aujourd'hui certes t'as pas pris tous les modèles mais t'as au moins le basique. C'est pas si mal non ? Il faudra tout de même que tu attendes qu'il acquiesce pour ne pas le mettre en colère. Cependant y'avait plus de raison qu'il refuse, t'étais trop mignonne, t'avais ce magnifique moyen de contraception, il manquait les joujoux mais c'était pas grave.

- T'partant dis Faust ? ♥ Après tout je risque pas de tomber enceinte avec ça... Ou tu as peur que je domine trop les choses ♥ ?

Tu finis par glisser doucement ta main sur les boutons de sa chemise et défaire ceux du bas. Parce que ta poitrine était collée contre ceux du haut et t'avais pas envie de bouger de trop pour le moment. T'es peut-être trop mesquine dans tes paroles mais t'aimerais bien l'énerver un peu, juste pour voir c'que ça donnerait. En attendant, ta main essaye de retirer le bouton de son pantalon mais tu détestes les bas, c'est tellement dur à retirer que tu fronces doucement tes sourcils. Tu galères encore, c'est peut-être le seul truc que tu détestes vraiment et qui te fait défaut. Quoique c'est qu'un petit obstacle qui disparaîtra bientôt. Tu finis par relever doucement ton visage et t'amuser avec son oreille. Ce n'est pas bien compliqué, tu passes ta langue sur son lobe d'oreille en plissant ton regard. T'es pas pressée, tu veux pour l'coup savourer ce moment tout en profitant de Faust. Bah oui, il aura fallut du temps pour que tes demandes aboutissent. ♥

HRP:
 



© Lady sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holguin J. Faust

Fondateur

Fondateur
avatar
► Theme song : Skillet - Monster.
► DC : Eamon F. Ryan & Claus G. Jason
• Date d'inscription : 13/01/2015
• Messages : 178
• Piercings et tatouages : Deux boules argentées dans le bas du dos, un tatouage dans le haut de celui-ci et un piercing à la langue.



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Lun 11 Jan - 19:58







Ses yeux semblaient pétiller. Ils montraient sa force, non ? J'esquissais un mince sourire pour la détendre, elle qui semblait vouloir mettre la charrue avant les bœufs. Chaque chose en son temps, hein ? Je soupirais en sentant cette douce chaleur se coller contre moi. Sa respiration m'arrachait quelques frissons, pendant que j'essayais de me raviser. Le corps de l'homme était mal foutu, hein ? Au point où j'en étais, je me disais qu'elle allait certainement redoubler d'efforts pour me faire tomber.

Et le pire dans tout ça, c'est que tu ne déteste pas qu'elle te touche, tu apprécies, même. Depuis combien de temps est-ce que ça fait qu'une femme ne t'a plus touché ainsi ?

Tais-toi donc, voix off. Tu n'as pas à intervenir, tu sais ? Je préfère nettement mieux m'intéresser à Dalhia que de me mettre à t'écouter encore et encore. D'ailleurs, que faisait-elle ? Je jetais un coup d’œil aux jolies courbes de la demoiselle, puis à sa main. Un autre soupir me gagnait, alors que je me rapprochais d'elle en caressant ses hanches si généreusement offertes.

« Je t'offre le cadeau et tu te jette déjà sur son contenu avant même d'avoir prit le temps de le découvrir en entier ? Tu me déçois, Dahlia. »

Je lui murmurais sans lui répondre réellement à sa question. J'allais la faire patienter le temps qu'il faudra, en lui glissant quelques piques. Mais, est-ce que seulement, je pourrais faire ce qu'elle attendait ? C'était à voir. Mon pouce s'avançait par dessous son chandail, sur cette peau nacrée et aussi douce que le velours. Je le laissais vaquer à ses occupations, taquinant le dessous de ses côtes.

« Parce que tu penses pouvoir me dominer ? »

Seul Phebus avait pu réellement contrôler la situation et encore, je l'avais laissé faire. Passant ma main libre sur celle qui retenait le préservatif, je faisais en sorte de l'abaisser. Depuis toujours, j'avais été respectueux envers les femmes. Pourquoi ? Je ne sais pas, peut-être un comportement de gentleman ? Mh. Ceci dit, il fallait avouer que tout y était, sauf sa maladresse au niveau de sa dextérité. Tout du moins, lorsqu'elle s'attardait sur mon pantalon. Et bien, c'était la première fois qu'on allait droit au but, hein ?

« Tu veux de l'aide ? »

Mais tu ne faisais que la taquiner, elle qui au final, t'amusait. Elle avait toujours été là pour t'emmerder et pourtant, tu appréciais sa compagnie.

J'ai jamais dis que je l'appréciais pas, hein. Arrête de dire de la merde, aussi. Enfin, pour le coup, je dois avouer que je la trouvais presque adorable. La voir galérer sur une simple braguette était une chose amusante. Pendant ce temps là, mes doigts grimpaient pour rejoindre le dessous de sa poitrine, appuyant sur ce petit creux qui se formait au niveau de son soutiens-gorge. Mes mains n'étant pas si chaudes, je pouvais sentir sa peau frémir, une chose que j'appréciais tout bonnement. En lui lançant quelques petites œillades, je me permettais un soupir, juste à l'instant où sa langue vint taquiner le lobe de mon oreille.

Tu en as toujours été faible, à cet endroit là, hein ? Regarde-toi, tu bandes alors qu'elle n'a fait que t'émoustiller de sa langue. Et tu oses prétendre qu'elle ne pourra pas prendre le dessus ? Tu ne sais même pas qu'elle est plus manipulatrice que tu ne le penses. Tu crois pouvoir gérer la situation ? Pauvre petite chose.

Tais-toi, tu ne sais même pas de quoi tu parles.




© Flyremoon.


Miiiih ♥ t'en fais pas, je m'excuses aussi pour le retard x'D j'ai testé d'inclure un peu une nouvelle façon d'écrire avec Faust, j'espère que ça dérangera pas ♥

•.......•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://red-castle.forumgratuit.be/
Hanagata Dahlia

Détenu

Détenu
avatar
► DC : Nope
• Date d'inscription : 17/02/2015
• Messages : 66



MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   Jeu 16 Fév - 13:00


Pas l'temps pour bosser ♥Feat Holguin J. Faust


Tu ne peux pas vraiment t'empêcher d'être agitée, une part de toi redoute qu'il plaisante et change d'avis. Tes actions sont brouillonnes, tu te rends vite compte que t'es pas performante, pas autant que d'habitude. Tu te décolles légèrement alors que tes sourcils se froncent malgré toi. Cette parole t'affecte un peu trop. Tu l'as remarqué, t'es pas cruche. Ta main se pose sur son abdomen, avec ton ongle, tu dessines une forme quelconque. Le temps de te calmer, de reprendre tes esprits et de bien faire ton job. Ton sourire réapparaît quand tu te décides à ouvrir ta bouche pour répliquer.

- J'préfère en profiter avant qu'tu changes d'avis Faust ~ ♥

Malgré tes paroles, t'étais en train de réfléchir, comment l'contenter ? S'il est vieux jeu et il l'était sûrement vu la façon dont il te traitait, beaucoup trop d'égards tu pouvais ralentir le rythme. Pas obligé d'en finir vite fait en quelques minutes, la majorité des hommes surtout ceux qui trompaient les épouses se pressaient comme si ç'pouvait faire disparaître l'acte. De plus si c'était une fois unique, dans un bureau crasseux autant que tu t'dévoiles un peu. C'pour ça que ton corps est plus réactif, qu'il parle trop à ta place et que tu choisis de ne pas le taire.

- J'suis pas sûre qu't'ai assez d'forces pour m'dominer ~ ♥

Tu abaisses ton bras et laisse l'emballage sur le bureau, aucune réponse ne t'indique qu'il va accepter alors peut-être que tu forceras. Après tout tu préfères prendre l'dessus, c'est beaucoup plus amusant qu'être passive. Ton esprit vague encore dans toutes tes pensées pas nettes et presque dégueulasses mais t'es comme ça et tu peines à l'regarder qui doute. Lorsqu'il t'aura au dessus, t'mémoriseras bien sa surprise, comme il n'oubliera pas la tienne quelques minutes auparavant. Quelle honte tu t'es fichue..

- Humf... Si j'avais pas peur d'casser mon ongle j'y arriverais bien..

T'es clairement pas une minette, t'es pas non plus une fan de vernis mais t'auras sûrement pas l'occasion d'avoir de manucure avant un bail. Les ongles cassés font mal et surtout ça ressemble à rien. T'soupires, dire qu'tu méprises les filles qui pensent qu'à leur tête, manquerait plus que tu te maquilles tiens,.. Ouais nan, ç'n'arrivera pas.
T'sors de tes pensées pour mordiller le cartilage de son oreille, sans y mettre trop de force. T'es pas cannibale, tu l'as juste entendu puis ça t'permet de pas te voir trop frissonner à cause de son geste. C'pas très agréable d'être plus compressée que nécessaire sauf qu'il se laisse avoir dans ton jeu et c'est tout c'qui compte.


© Lady sur Epicode

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pas l'temps pour bosser [Holguin J. Faust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» combien de temps pour apprivoiser
» combien de temps pour la mue
» Combien de temps pour Mister Bouc pour faire s'n'affaire?
» Combien de temps pour que la hiérarchie se face ?
» Combien de temps pour atteindre 10 kg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Établissement Pénitentiaire :: Le Hall :: les bureaux-